« Yaourts » au lait de soja maison, avec un lait de soja fait-maison

yaourtdesoja-08108

Bonjour les amis. J’espère que vous allez bien. Depuis quelques temps maintenant j’essaie de réduire mes déchets. J’évite le plastique à usage unique. Pourquoi ?  Moins d’un tiers des déchets plastique sont collectés pour être recyclés. Les objets et emballages en plastique à usage unique finissent donc dans la majorité des cas en décharge ou bien sont incinérés. Du fait de leur petite taille et des caractéristiques de consommation, certains sont abandonnés ou rejetés dans la nature, avec des conséquences désastreuses sur la flore et la faune. A l’échelle européenne, la quantité de plastique ainsi rejetée dans les océans serait comprise entre 150 000 et 500 000 tonnes, chaque année !

Pour réduire les emballages à usage unique je me suis tournée vers l’achat de produits via « la vente en vrac », et je fabrique mes produits ménager pour éviter d’acheter des flacons en plastique (sachant que le contenu laisse souvent à désirer quand on lit l’étiquette de composition des shampoings, lessive etc…). Je fais ainsi de belles économies. Par exemple pour la lessive fait-maison, je dépense 70 centimes le litre ! Le contenu et le contenant ne polluent pas. Je vous met au défit de trouver une meilleure alternative.

Dans cette volonté de réduire mes déchets, il a fallu que je trouve une solution pour mes « sacro-saint »  »yaourts » au lait de soja (ou devrais je dire « laitages fermentés de soja » ou « desserts au soja ») emballés dans des magnifiques pots en plastoque à usage unique que je ne voulais pas voir sur une plage en malaisie ou mangé par des poissons ! Je suis une grande consommatrice de  »yaourts » au lait de soja maison. J’adore cela et jeter mes pots en sachant qu’ils n’allaient pas forcément être recyclés m’a trop contrarié. Je me suis mise en tête de fabriquer mes « yaourts » au lait de soja maison.

yaourtdesoja-08110

 

Au début j’utilisais du lait du commerce, mais selon les marques cela ne fonctionnait pas systématiquement, et il y avait toujours le soucis du déchet de la brique de lait. Pour réduire les coûts de production, les industriels baissent le pourcentage de soja utilisé pour en faire leur lait végétal. Si vous souhaitez fabriquer vos yaourt avec du lait de soja en brique : regardez le pourcentage de soja, l’idéal est 8 %.
Pour ma part j’ai donc décidé de fabriquer mes yaourts  avec un lait de soja fait-maison. Pour cela j’ai acheté en vrac du soja jaune, et je me suis lancée dans mes expérimentations.

C’est tellement facile à réaliser et tellement délicieux. Et là aussi je fais de belles économies quand je vois le prix des yaourts dans les boutiques BIO, ou au supermarché. Et surtout, surtout, ouiiii surtouuuuuut plus de plastique ! J’utilise des petits pots en verre lavables.

yaourtdesoja-08099

Pour la fabrication de mes « yaourts » j’utilise des ferments de chez ya-tout-fromage-maison.fr . Ils ne me paient pas pour que je parle d’eux mais leurs ferments marchent bien et leur service client est top, donc je me suis permis de glisser le lien pour partager le bon plan avec vous. D’ailleurs je pense que ma prochaine « expérimentation » sera de tenter de faire du fromage végétal le scandale de Lactalis m’ayant trop fait froid dans le dos, et également parce que les produits laitiers induisent tout comme la viande et les œufs des souffrances et la mort des animaux… L’élevage des vaches laitières est loin d’être la belle vie que suggèrent les publicités. Le bio n’échappe pas à ce système. J’adore le fromage, j’ai été élevée au Picodons et au Saint Marcelin, loin de moi l’idée de vous convertir en mangeur d’herbes et de graines, mais de mon côté je ne me ferme pas aux alternatives végétales… Vous pouvez utiliser sinon un yaourt nature au soja. Attention, là encore à la composition : il faut qu’il y ait un ferment dedans ( il n’y a parfois pas de ferment dans sa composition mais un épaississant).

yaourtdesoja-08101

Je prône et j’encourage mes lecteurs à adopter une alimentation plus éthique et faire attention à : savoir comment nos aliments sont produits., payer un prix juste qui reflète le plus possible les coûts réels de leur production, la compassion (infliger de la souffrance inutile aux animaux est mal),  la responsabilité sociale (les travailleurs ont droit à des conditions de travail décentes et à une rémunération juste).

Ingrédients :
Pour le lait de soja :
- 150 g de graines de soja jaune crues
- 1 L d’eau

Pour les yaourts :
- 1 g de ferments (beaugel dessert soja 01)

Préparation :
1. La veille, verser les graines de soja dans un grand récipient, et y ajouter environ 3 fois leur volume en eau. Couvrir et placer au frais. Laisser tremper toute la nuit, ou environ 8 heures.

2. Égoutter les graines de soja puis les rincer. Les placer dans la cuve de votre blender avec environ 500 ml d’eau sur les 1 L nécessaire. Bien mixer.

3. Verser le tout dans une grande casserole, ajouter 500 ml d’eau et cuire 30 minutes à petits frémissements.

4. Laisser refroidir quelques minutes.

5. Filtrer la préparation en utilisant un sac à l’air, ou une étamine, un tissu très fin, ou un filtre à café perpétuel. Bien presser la pulpe ou la tasser avec une cuillère, pour en extraire le plus de liquide possible. On obtient environ 1 l de lait de soja et des résidus appelés « Okara » qui peuvent être utilisés pour réaliser des galettes végétales, falafels, gâteaux, cookies et pains.

6. Remettre le lait dans une casserole et le faire chauffer à 44°C. Ajouter les ferments et relancer le programme 30 secondes. Répartir rapidement dans des pots à yaourts.
 Couvrir.

7.  Faire fermenter 5 heures à 40°C puis 8 heures à température ambiante. Enfin les laisser prendre quelques heures au réfrigérateur.

yaourtdesoja-08106

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>