Archives du mot-clé mascarpone

Gratin d’endives mascarpone et orange

06

Les endives sont un légume typique de l’hiver et ont donc trouvé leur place dans mon panier de fruits et de légumes de chez Bio Culture – Les paniers bio cette semaine.

Bio Culture propose la livraison quotidienne de Paniers de fruits et légumes Biologiques. On se connecte sur le site http://www.panier-bio-paris.fr, on choisi son panier parmi les « Classiques », « Familiaux », « Petits » ou « Petit+ », on paie et « hop » on est livré soit à domicile, soit en point relais. J’adore ce principe !

Légume léger et rafraîchissant, l’endive n’apporte pas plus de 15 kcalories aux 100 g. Un atout dans l’alimentation actuelle, où l’on souhaite souvent limiter le total calorique… surtout après avoir préparé et décoré des cupcakes,  tout le week-end !!! Elles sont riches en fibres en minéraux et oligo-éléments.

On les mange généralement braisées, ou en gratin (le gratin aux chicons et au jambon), crues en salade où elles se marient avec des noix, du roquefort, du magret, des dès de pommes, ou avec du saumon fumé.

L’endive a été découverte vers le milieu du XIXème, grace à un curieux hasard ! Après avoir abandonné ses plants de chicorée sauvage dans une cave, un paysan Belge a eu la surprise de voir que ceux-ci avaient poursuivi leur croissance pour donner un légume inédit ! Séduit par le goût de celui-ci, il décida rapidement de le commercialiser.

La France produit aujourd’hui la majorité des endives du marché mondial, elles proviennent de la région Nord et de Picardie.

Après avoir été plantée au printemps, la graine d’endive donne, en été, une racine de chicorée. Plantée à l’ombre des caves, à 20°C environ, ces racines donnent 3 semaines plus tard, des endives, aussi appelées chicons ou witloof.

L’endive doit son amertume au petit cône situé à la base du légume. Une fois ce cône retiré sur 2 à 3 cm de hauteur environ, vous pouvez cuisiner ce légume de façon sereine aussi bien crue que cuite et profiter ainsi de son croquant ou de son fondant irresistible !

Justement en parlant de fondant… je me suis dis que vous ne resisteriez pas à ce savoureux gratin d’endives au mascarpone et à l’orange. Un mélange subtil, fondant, et très réconfortant en hiver !

Ingrédients (Pour 4 personnes) :

- 4 endives
- 2 oranges
- 100 g de mascarpone
- 75 g d’Emmenthal râpé
- sel, poivre

Préparation :

Préchauffer le four à 200 °.

Eplucher et laver soigneusement les endives. Supprimer les feuilles extérieures si elles sont abîmées. Araser le talon et le creuser en pointe à l’aide d’un couteau. Laver soigneusement les endives et les égoutter. Faire cuire les endives dans une casserole d’eau salée pendant 15 minutes et les presser délicatement pour les égoutter. Couper les endives cuites en 2 dans la longueur puis les réserver sur du papier absorbant.

Peler une orange à vif en épousant bien la courbe de l’orange. Lever les suprêmes : repèrer les lignes blanches délimitant les quartiers d’orange et couper le long de celles-ci, afin de détacher le morceau de pulpe.

Presser la seconde orange pour en récupérer le jus. Mélanger ce jus au mascarpone.

Disposer les endives dans un plat à gratin (ou petits plats individuels) Assaisonner de sel et de poivre. Ajouter les segments d’orange et le mascarpone, puis saupoudrer de fromage râpé.

Cuire à 200 °C pendant 10 à 15 minutes.

Cheescake ricotta mascarpone au Lemon Curd

2011

Le cheescake… soit on déteste, ou soit on adore…! C’est vrai que ce gâteau est assez original en bouche… à la fois dense et crémeux ! Il s’agit d’une spécialité Américaine, c’est un gâteau au fromage frais reposant sur une croûte, généralement biscuitée. Les américains utilisent du philadelphia, un fromage crémeux un peu salé semblable à du Saint Moret mais malheureusement pas disponible en France. Comme alternative je vous proposer d’utiliser du mascarpone et de la ricotta.

J’ai du m’y prendre à plusieurs reprises avant de trouver LE bon dosage pour la couche de fromage frais ! Il fallait que celle çi  se tiennent correctement mais ne soit pas pour autant trop compacte en bouche !

Pour la base biscuit, vous pouvez faire une pâte sablée, ou un pâte à base de biscuits réduits en miettes : spéculoos, petit brun …. Ça marche aussi avec des sablés Bretons ! 

Pour réaliser ce cheesecake il est nécessaire d’utiliser un moule à bord haut dont le fond est amovible (mon moule fait 16 cm de diamètre). Attention si vous utilisez des biscuits pour faire la pâte, celle çi sera très friable  !

Il est conseillé d’utiliser un moule à charnière sans ca vous ne pourrez pas démouler le gâteau ! Sinon utilisez un moule à manqué à bord hauts.

Ingrédients (pour un gâteau de 5-6 parts)
- 250 g de Ricotta
- 250 g de mascarpone
- 65 g de sucre en poudre
-  3 oeufs
- 5 g de maïzena (soit une cuiller à soupe)
- Le zeste et le jus d’un demi citron
- 150 g de spéculoos, ou de petit beurre, ou de sablés bretons
-  60 g de beurre
- du lemon curd

Préparation :

Glisser les biscuits dans un sac en plastique pour la congélation et les écraser avec un rouleau.
Faire fondre le beurre à feu très doux puis ajouter les biscuits concassés. Bien mélanger.

Recouvrir le fond du moule à charnière d’une feuille de papier sulfurisé et beurrer les bords du moule.

Déposer le mélange de biscuits au fond du moule en lissant à l’aide du dos d’une cuillère, en remontant généreusement sur les bords. Réserver au frais.

Préchauffer le four à  160°C.

Fouetter ensemble la ricotta et le mascarpone pour les détendre. Ajouter le sucre, et la maïzena, mélanger puis incorporer les œufs un à un. Veiller à ne pas trop fouetter la pâte pour qu’elle ne deviennent pas liquide ! La préparation doit rester homogène et crémeuse. Parfumer avec le zeste et le jus de citron. Verser ce mélange dans le moule garni, et placer au four pour environ 45 minutes (voir une heure). La crème doit être prise sur les bords mais rester tremblotante au centre. Laisser refroidir le cheescake dans le four éteint, porte entrouverte, pendant une heure. Le placer ensuite au réfrigérateur au moins 24 heures. Avant de servir étaler un peu de lemon curd sur le dessus du gâteau.

Mousse aux spéculoos

2010

Ingrédients (Pour 6 personnes) :

- 250 g de mascarpone
- 2 œufs
- 50 g de sucre semoule
- 10 biscuits spéculoos, écrasés

Préparation :

Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Réduire les spéculoos en miettes.

En vous aidant d’un batteur électrique, battre les jaunes avec le sucre. Le mélange doit tripler de volume et devenir clair.

Ajouter le mascarpone et bien mélanger. Puis ajouter les spéculoos émiettés.

Battre les blancs d’œufs en neige ferme, et les incorporer très délicatement dans la préparation de mascarpone.

Verser la préparation dans 6 couper et places au réfrigérateur au moins une demi journée.

Cheesecake à la rose

11

Depuis le fameux KKVKVK #12 je ne pense qu’à ca cheescake cheeescake cheescake !!!!… Il fallait que j’essaie… Et puis il faut bien que je me serve de mon petit moule à charnière rond (trop mignon) acheté à Paris chez Mora (en fait je l’ai acheté pour réaliser un gâteau entremet menthe chocolat avec mousse au chocolat génoise chocolat crème menthe sur différentes couches et tout le tsoin tsoin).

Depuis le KKVKVK #12 j’ai envie moi aussi d’une belle part de cheesecake !
J’ai un peu de retard pour le « kiki » mais je me suis fais trés plaisir en essayant cette recette de cheescake sans cuisson.
J’ai choisi la rose car c’est un arôme délicat… J’apprécie tout particulièrement les lassies à la rose que l’on déguste au resto indien… La prochaine fois ca sera à la violette (j’annonce la couleur tout de suite héhé).

Quand l’on plonge la cuiller dans ce cheescake on dirait du nuage et quand l’on goute cet mousse c’est un parfum tout doux qui éveille les papilles. J’ai envie de le faire encore et encore (violette, citron…).

Je me suis inspirée de la recette de Sylvie.

Ingrédients :  (pour 4-6 personnes)
- 250 g de ricotta
- 12.5 cl de crème fleurette
- 8 cl de lait concentré non sucré
- 80 g de biscuit « Thé » de Lu
- 40 g de beurre
- 2 feuilles de gélatine
- 2.5 cuiller à soupe d’arôme de rose (épicerie orientale)
- colorant rouge

Préparation :

Tapisser votre moule de papier sulfurisé.

Broyer les biscuits au mixer. Ajouter le beurre fondu. Lorsque le mélange est homogène le verser au fond du moule.

Mélanger la ricotta, le sucre, le lait concentré et le colorant.
Vous devez avoir un mélange bien lisse (on ne doit plus sentir les grains de sucre).

Monter la crème en chantilly. La mélanger délicatement au mélange précedent.

Faire chauffer 2 cuiller et demi d’arome de rose et 2 cuiller et demi d’eau. Y diluer la gélatine.

Incorporer la gélatine à l’appareil. Verser le tout dans le moule et laisser au frais pendant une nuit.

11