Archives du mot-clé vanille

Wedding cake vanille & chocolat thème LEGO® (entremet mousseline)

Bonjour les amis ! J’espère que vous allez bien en ce mois de novembre légèrement pluvieux et tristounet. On tient le coup ! Bientôt Noël et l’immense plaisir de pouvoir gâter ses proches et cuisiner de bons petits plats, ou comme moi des tonnes de cadeaux à manger (tablette de chocolat maison, sablés décorés, …).

Ca vous dit un petit peu d’amooooooour pour réchauffer vos coeurs ?

Il y a peu de temps ma coupine La rapporteuse m’a demandé de réaliser son gâteau de mariage. Quel honneur ! La mission : réaliser un gâteau assorti à ce cake topper de folie LEGO® :

caketopperPhoto © La Rapporteuse

Comme je ne poste pas spécialement de recette de gâteaux sur ce blog, je me suis dis que c’était l’occasion… Et puis j’avais aussi envie de partager avec vous mes progrès en pâtisserie et en cake design. D’ailleurs j’en profite pour remercier mes collègues de travail #dreamteambogato, si elles passent par là. Je leur doit tellement ! Merci les filles.

J’ai réalisé un gâteau à 3 étages à base de crème mousseline, et de biscuit madeleine à la place de la traditionnelle génoise (que je trouve personnellement très sèche). Le tout est décoré et recouvert de pâte d’amandes. Place à la recette :)

weddingcakelego
Photo © La Rapporteuse

Ingrédients
(Pour 20 personnes – Gâteau sur 3 étages – Diamètre 20 cm/14 cm/10 cm – Hauteur 4,5)

Crème Mousseline :
850 g de lait entier
205 g de jaunes d’oeufs
205 g de sucre
70 g de maïzena
85 g de beurre
180 g de chocolat pâtissier
1 belle gousse de vanille
290 g de beurre pommade

Biscuit Madeleine :
320 g de sucre semoule
7 œufs
1 cuillère à café de jus de citron
250 g de farine tamisée
10 g de levure chimique
200 G de beurre demi sel fondu

Préparation :

La veille, préparer l’appareil à biscuit madeleine : Mélanger le sucre, les œufs et le jus de citron. Tamiser la farine avec la levure et les ajouter au mélange. Ajouter le beurre fondu chaud en filet, tout en continuant de mélanger. Laisser la pâte reposer toute une nuit au frigo, bien filmée.

Le lendemain, répartir sur deux plaques allant au four recouverte de papier sulfurisé et faire cuire 12 minutes à 180°.

Pour la crème pâtissière : Faire bouillir le lait avec la moitié du sucre et la gousse de vanille coupée en 2 et grattée.
Dans un saladier fouetter les jaunes d’œufs et le sucre restant. Bien blanchir, ajouter la maïzena et bien fouetter. Verser les 2/3 du lait bouillant sur les jaunes en mélangeant avec un fouet. Et reverser le tout dans la casserole. Reporter doucement à ébullition sans cesser de remuer. Cuire 3 minutes à partir de la reprise de l’ébullition à feu doux et retirer du feu. Ajouter les 85 g de beurre en dés, mélanger. Partager la crème en deux. Dans l’une ajouter le chocolat et bien mélanger. Débarrasser les crèmes sur une plaque recouverte de papier film. Filmer au contact et placer au frigo pour que les crèmes refroidissent.

Pendant ce temps, préparer les étages du wedding cake en coupant 2 cercles de 20 cm, 2 cercles de 14 cm et deux cercles de 10 cm dans le biscuit madeleine. Chemiser 3 cercles en inox de rhodoïd puis disposer un biscuit au fond de chacun d’eux.

Une fois la crème pâtissière vanille et la crème pâtissière chocolat refroidies, les monter en crème mousseline.

Prendre 145 g de beurre que vous aurez pris soin de peser et de sortir à l’avance pour le faire revenir à température ambiante, et le travailler « pommade ». Ajouter petit à petit la crème pâtissière dans le beurre pommade, en mélangeant bien entre chaque ajout. La crème mousseline est prête. Faire la même chose pour l’autre crème.

Sur le fond des cercles préparés, disposer la crème mousseline en prenant soin de bien la pousser sur le rhodoïd. Recouvrir de crème jusqu’à 0,5 cm du bord et poser le second biscuit dessus. Étaler à nouveau une fine couche de crème sur chaque gâteau. Filmer et laisser prendre au frais.

Retirer le rhodoïd puis étaler avec grand soin de la pâte d’amande sur l’ensemble des gâteaux. Décorer.

Fraisier facile (sans thermomètre de cuisson ni crème au beurre ni meringue italienne)

2014.07.14-fraisier

Le fraisier est un grand classique de la pâtisserie Française. Il s’agit d’un entremet aux fraises, et à la crème mousseline. Il est quasiment incontournable pendant la belle saison.

Traditionnellement le fraisier se prépare avec une génoise imbimée de sirop, personnellement je préfère le biscuit joconde et son petit gout d’amandes de l’on se sert pour préparer un autre gâteau très populaire : l’Opéra. Ce biscuit est plus fondant et plus goûtu.

Pour le reste je vous propose une recette tout à fait traditionnelle et très facile à réaliser, sans avoir besoin d’un  thermomètre de cuisson, sans crème au beurre et sans ajout de meringue italienne.

Choisissez de belles fraises (Françaises ou Belges) pour votre fraisier. C’est ça aussi le secret de la réussite (de belles matières premières). Pour ma part j’ai pris de la charlotte (pour tout le tour) et de la mara des bois (intérieur).

Ingrédients : (Pour un fraisier de 18 cm environ)

Biscuit Joconde :
- 60 g d’œufs
- 45 g de poudre d’amandes
- 45 g de sucre glace
- 10 g de farine
- 17 g de beurre fondu
- 35 g de blancs d’œuf
- 15 g de sucre semoule

Crème Mousseline :
- 37,5 cl de lait
- 1 gousse de vanille
- 95 g de sucre
- 75 g de jaunes d’oeufs
- 30 g de poudre à crème (sinon Maïzena)
- 95 g de beurre en petits morceaux
-120 g de beurre pommade

Sirop :
- 75 g de sucre semoule
- 75 g d’eau
- 5-6 fraises
- 1 bouchon de kirch

Fraises :
Prévoir 3 barquettes de 250 g de fraises. Il y aura les fraises pour le contour (les plus belles, et les plus régulières). Celles un peu trop mûres pour le coulis, et les moins jolies à couper en dès dans le fraisier.

2014.07.14-fraisier-2

Décoration :
Prévoir quelques fraises, de la pâte d’amande, et un petit cornet avec de la meringue ou du chocolat blanc fondu. J’ai coloré ma pâte d’amande en vert pour faire un disque, et j’ai aussi préparé des marguerites blanches avec un bouton jaune.  Mais libre à vous de faire la déco de votre choix !

2014.07.14-fraisier-3

Préparation :

Mélanger au fouet les oeufs, la poudre d’amandes, le sucre glace, le sucre glace, la farine, et le beurre fondu. Monter les blancs en neige, serrer avec 15 g de sucre semoule. Incorporer les blancs montés à la première masse à l’aide d’une maryse. Couler sur une plaque en faisant deux disques de 20 cm, et cuire à 220° 8 minutes environ. Laisser refroidir sur grille.

Pour la crème pâtissière mousseline : dans une casserole mettre à bouillir le lait, les grains extraits de la gousse de vanille et la moitié du sucre. Pendant ce temps fouetter les œufs, le sucre restant et la poudre à crème. Lorsque le lait bout, le verser sur le mélange aux œufs en fouettant bien. Remettre le tout sur feux doux tout en fouettant sans discontinuer. Une fois que le mélange bout compter une minute (toujours en remuant) puis retirer du feu, incorporer le beurre en dès, bien mélanger et verser sur une plaque. Filmer au contact et réserver au frais.

Préparer le sirop : faire bouillir l’eau et le sucre. Couper le feu ajouter les fraises et le kirch et mixer.

Lorsque la crème a refroidi la placer dans le bol de votre robot, et faites tourner avec le fouet pour la détendre un peu. Incorporer le beurre pommade en 3 fois.

Pour le montage : prendre un cercle de 18 cm et le chemiser avec une bande de rodhoïd. Tapisser le fond d’un disque de biscuit joconde. Avec un pinceau imbiber le biscuit de sirop fraises. Chemiser avec des fraises coupées en deux, de la même hauteur. Garnir de mousseline, déposer les fraises restantes coupées en dès. Mettre le second disque de biscuit, imbimer de sirop, lisser de mousseline. Faire prendre au frais 8 heures.

Décorer avec la pâte d’amande, des morceaux de fraises, du chocolat fondu etc…

2014.07.14-fraisier-4

Glace à l’italienne abricots – vanille (Spoom)

2012

Lorsque j’ai vu cette recette de Glace à l’italienne aux fruits exotiques (spoom) j’ai immédiatement eu envie de tester ! Tout ce que j’aime des fruits frais, de la meringue italienne… et surtout une occasion pour moi de faire tourner ma turbine à glace :) Je sais que les recettes de Chef Simon sont inratables, du coup je profite de la saison des abricots qui ont envahis les étals du marché d’Aligre pour me lancer dans la réalisation de ce délicieux dessert !

La véritable glace à l’italienne peut se servir en verre (texture souple) ou en boule (texture raffermie).

Ingrédients (pour 1/2 litre de glace)
- 1 gousse de vanille
- 50 g de sucre blond
- 250 g d’eau
- 175 g de d’abricots

Pour la meringue Italienne
- 1,5 blancs d’oeufs (45 g)
- 90 g de sucre
- 30 g d’eau

Préparation :

Aplatir avec le dos du couteau la gousse de vanille, l’ouvrir avec la pointe du couteau puis racler contre une planche à découper la gousse pour en extraire les graines. Réunir dans une casserole le sucre blond, et l’eau. Ajouter les grains de vanille et la gousse. Chauffer ensemble jusqu’à ce que le sucre soit dissous.

Retirer la casserole du feu et y mettre à infuser les abricots crus ouverrts en deux et dénoyautés.

Retirer la gousse de vanille, et la peau des abricots et mixer finement.

Passer le mélange dans la sorbetière.

Pendant la prise du sorbet réaliser la meringue Italienne : Verser l’eau, et le sucre dans une casserole et faire chauffer doucement en surveillant la température. Nettoyer les bords de la casserole avec un pinceau humide afin que tout les grains de sucre soient mélangés à l’eau (pour éviter la cristallisation du sucre). Lorsque la température affiche 100°, commencer à monter les blancs d’oeufs en neige. Lorsque le sirop affiche 118°, le verser en filet sur les blancs montés tout en continuant à fouetter vivement. Fouetter ensuite jusqu’à refroidissement de la meringue. Réserver au frais.

Sortir le sorbert encore souple de la turbine à glace et incorporer la meringue italienne refroidie.

La texture doit être souple, semi liquide.

Servir au verre (Historiquement et classiquement, la glace obtenue se sert au verre conformément à l’appellation originelle Spooms qui signifie « mousse, espuma ») ou laisser prendre au congélateur et servir en boules.

Comment préparer 170 crème brulées en un clin d’oeil ? (+ recette)

La crème brulée c’est sans doute l’un de mes desserts préférés et je me rend compte que partout où je passe j’en prépare ! Cela a commencé à Masterchef lors de notre première épreuve en équipe avec Louisa, Eric, Jerôme et Fabrice ou nous devions cuisiner un fromage (l’Ossau Iraty) en plat et en dessert et où avec mon équipe on a imaginé une recette de crème brulée aux myrthilles et à l’Ossau Iraty. Ensuite près de Royan, au club med « Les Palmyres » où nous devions réaliser un buffet pour 120 clients et que j’avais préparé pour la première fois de ma vie 120 crèmes brulées et 120 éclairs à la pistache (entre autre !)/

C’est lors de cette épreuve que j’ai découvert un ustensile magique : l’entonnoir à piston !

debuyer-kwik-1-z

L’entonnoir à piston est indispensable en cuisine comme en pâtisserie. Il sert pour garnir ou décorer avec de la sauce des assiettes, remplir d’appareil des petites quiches ou des moules à cannelés ou à crème brulée, verser la pâte dans une poêle à blinis, doser l’alcool pour remplir des granités ou trous normands…

Les applications de l’entonnoir à piston automatique sont sans limites ! Et c’est grace à lui que nous avons pu réaliser 170 petites crèmes brulée super rapidement lors du repas gastronomique organisé par Ilham à Hoenheim samedi dernier !

cremebrulée

Cet entonnoir s’utilise facilement : on rempli avec le liquide (attention les préparations épaisse telles que pâte à gâteau ou compote, purée, ne passent pas, cet appreil est destiné aux sauces fluides, les coulis, les appareil à quiche, cannelée ou crème brulée), et le débit se règle facilement par la poignée.

Trois gros avantages : l’entonnoir est démontable, passe au lave-vaiselle, et entre chaque utilisation on peut le reposer sur son support anti-dérapant.

Je garderai un souvenir magique de cette soirée où nous avons préparé un menu gastronomique pour 170 personnes avec au Menu :

Farandoles d’Amuses Bouches
- Macaron Confiture de piment d’Espelette et son Boudin.
- Tartine Toastée Frottée à l’ail, crème d’’artichaut au doux parfum d’huile d’Olive de Nyons, Jambon Fumé.
- Mini-cupcake au Foie gras, Confit d’oignons rouge et Figues.
- Tartare de Saumon aux Agrumes et au délicat parfum d’Aneth.
- Cappuccino de Betterave et sa crème fouettée à la ciboulette.
- Cappuccino de Carottes cumin et orange crème fouettée aux Agrumes.
Entrée :
- Œuf Mollet sur son velouté de Cèpes et de Châtaignes, tuiles croquantes Et craquantes.
Plat :
- Souris d’Agneau Confite au sirop de Pain d’épices et ses légumes printaniers ensoleillé.
Pause Fraicheur (avec ou sans alcool)
Plateau du Fromager
Le Ballet DES desserts :
- Sphère en Chocolat au lait garnie de sa surprise Glacée à la Vanille de Guada.
- Tartelette au citron Kumbawa.
- Crème brûlée.
- Café/thé.

Merci Ilham de ton accueil et de nous avoir fait participé à cet évènement !

Et je peux vous dire que quand vous avez des outils qui vous facilite la vie et qui vous aide autant, vous avez envie d’en parler ;)

Rien que pour vous la recette des crèmes brulées préparée lors de cette soirée exceptionnelle (petit dédicasse à Thierry et Aurélien) :

Ingrédients (pour 8 personnes) :

- 1 gousse de vanille de Guadeloupe
- 25 cl de lait demi écrémé + 25 cl de crème liquide 30%
- 5 jaunes d’œufs
- 100 g de sucre blanc en poudre
- 20 g de sucre cassonade en poudre

Préparation :

Allumer le four à 100°.

Fendre la gousse en deux dans le sens de la longueur. Racler toutes les petites graines contenues à l’intérieur à l’aide d’un couteau.

Dans une casserole mettre la gousse et les graines de vanille à infuser avec le lait. Puis faire chauffer sans bouillir. Lorsque ça commence à fumer, baisser le feu et laisser infuser la vanille et refroidir doucement jusqu’à 70 °C.

Dans une grande jatte fouetter les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent.

Verser progressivement le lait chaud sur les jaunes blanchis avec le sucre, ajouter le crème froide, mélanger au fouet en essayant de faire le moins possible de mousse. Passer délicatement le mélange au chinois et écumer soigneusement.

Versez doucement la crème dans des plats individuels en porcelaine en vous aidant d’un entonnoir à piston. Mettre au four sur une plaque. Cuire à 100° pendant 1 heure 30 (en fonction du four et de la taille de vos ramequins cela peut être un peu moins ou un peu plus). Au bout de ce temps la crème doit être fixes (juste prise). Retirer du four et laisser refroidir. Placer au réfrigérateur au moins 4 heures (Les crèmes peuvent être réalisées la veille).

Au moment de servir : saupoudrer de cassonade. Puis, pour caraméliser vos crèmes brûlées vous avez 3 solutions : soit sous le grill de votre four ou au fer à caraméliser ou éventuellement avec un petit chalumeau.

Le blog de Jen notre superbe photographe -> par ici !
Le blog de Ilham, candidate de Masterchef, Cake Designer en Alsace -> par ici !
Pour commander l’entonnoir à piston De Buyer, rendez-vous ici !

Rainbow cupcakes (les cupcakes colorés, cupcakes arc en ciel)

 2011

Ingrédients (Pour 24 mini-cupcakes, ou une douzaine de gros cupcakes) :

Pour la base :
- 75 g de beurre doux pommade
- 130 g de sucre
- 2 œufs
- 250 g de farine spéciale gâteaux (farine avec levure intégrée « self-rising flour »)
- 12 cl de lait
- les grains d’une demie gousse de vanille
Pour le glaçage :
- 100g de cream cheese
- 40 g de beurre mou
- 60 g de sucre glace
- les grains d’une demie gousse de vanille
– colorants en poudre : violet, bleu, vert, jaune, orange, et rose

Pour la décoration :
Des étoiles en sucre blanches et dorées.

Préparation :

Commencer par préparer le glaçage, mélanger, à l’aide d’un fouet : le fromage frais, le sucre, et la moitié des graines de vanille (aplatir avec le dos du couteau la gousse, l’ouvrir avec la pointe du couteau puis racler contre la planche la gousse pour en extraire les graines, réserver l’autre moitié pour la pâte à cupcakes). Le mélange doit être parfaitement homogène.

Filmer et placer au frais.

Préchauffer le four à 170°. Chemiser le moule à cupcakes avec des caissettes en papier.

Préparer la pâte à cupakes : Dans un grand saladier avec un fouet ou dans le bol d’un robot équipé du fouet malaxeur (vitesse moyenne) détendre le beurre pour le rendre bien souple. Ajouter le sucre petit à petit et mélanger jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Avec un robot compter environ 3 minutes. Incorporer les grains de vanille et les œufs un à un, en travaillant longuement entre chaque addition. Ajouter la moitiée de la farine tamisée et la moitié du lait. Mélanger jusqu’à ce que les ingrédients soient incorporés puis ajouter le reste de la farine, et le lait au fur et à mesure (en fonction de la consistance de la pâte). Veiller à ne pas travailler la pâte excessivement : il faut obtenir une pâte légère et un peu mousseuse !

Diviser la pâte en 6 part égale dans 6 petits bols. Ajouter dans chacun des bols un peu de colorant pour faire de la pâte : violette, bleu, verte, jaune, orange, et rose. Un pointe à couteau suffit pour le colorant.

Déposer un peu de pâte violette dans les caissettes à cupcakes, puis une de bleu, de verte, de jaune, de orange, et de rose.

 IMG_1823IMG_1829IMG_1831IMG_1835IMG_1837

Enfourner, compter entre 25 minutes de cuisson à 170° pour des gros cupcakes (17 minutes pour des mini). Pour être sur de la cuisson, planter un cure dent au milieu du gâteau si il en ressort propre c’est que la cuisson est bonne ! Attendre 10 minutes avant de retirer les cupcakes du moule. Les poser sur une grille pour qu’ils finissent de refroidir.2011

Décorer le dessus du cupcake avec le topping au cream cheese, achever la décoration avec des petites étoiles blanches et dorées.

2011

Magnolia Bakery Cupcakes à la vanille… comme Carrie et Miranda !

J’ai trouvé la recette des cupcakes de la célèbre enseigne « Magnolia Bakery » à New York ici ! Ni une ni deux, il a fallu que je teste !!!

Verdict ? Je ne suis pas fan… trop de sucre pour mon petit palais… que ca soit pour la base ou pour le topping ! Avez-vous testé ?? Vous les aimez ?

Du coup je reste sur ma recette de « Mini cupcakes à la vanille (recette de base pour faire des cupcakes)« 

Ingrédients (Pour une douzaine de cupcakes)

Pour les cupcakes :
- 100 g de farine spéciale gâteaux (farine avec levure intégrée « self-rising flour »)
- 80 g de farine T55 (farine classique)
- 120 g de beurre doux mou
- 245 g de sucre semoule
- 2 gros oeufs (à température ambiante)
- 118 mL de lait
- 1/2 cuiller à café d’extrait de vanille

Pour le glaçage :
- 120 g de beurre doux mou
– 439 g de sucre glace
– 118 mL
– 2 cuillers à café d’extrait de vanille

Préparation

Préchauffer le four à 180°.

Chemiser le moule à cupcakes avec des caissettes en papier.

Dans un petit bol mélanger les deux farines. Réserver.

Dans un grand saladier avec un fouet ou dans le bol d’un robot (vitesse moyenne) détendre le beurre pour le rendre bien souple. Ajouter le sucre petit à petit et mélanger jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Avec un robot compter environ 3 minutes. Incorporer les oeufs un à un, en mélangeant bien la pâte entre chaque ajout. Ajouter la farine en 3 fois, en alternant avec le lait et l’extrait de vanille. Mélanger jusqu’à ce que les ingrédients soient incorporés. Veiller à ne pas travailler la pâte excessivement. Remplir les caissettes à cupcakes de pâte jusqu’au 2/3. Compter 20 à 25 minutes de cuisson. Pour être sur de la cuisson, planter un cure dent au milieu du gâteau si il en ressort propre c’est que la cuisson est bonne !

Attendre 10 minutes avant de retirer les cupcakes du moule. Les poser sur une grille pour qu’ils finissent de refroidir. Une fois les gâteaux refroidis, décorer le dessus des cupcakes avec le glacage.

Pour le glacage : Dans un grand saladier avec un fouet ou dans le bol d’un robot (vitesse moyenne) détendre le beurre pour le rendre bien souple. Ajouter la moitié du sucre glace, le lait et la vanille. Battre jusqu’à ce que le mélange soit crémeux, avec un robot compter 3 à 5 minutes.

Ajouter le sucre restant petit à petit jusqu’à avoir une belle consistance. Il est possible qu’il reste un peu de sucre : ce n’est pas grave ! Ajouter éventuellement le colorant et décorer les cupcakes.

Mini cupcakes à la vanille (recette de base pour faire des cupcakes)

Aujourd’hui ma recette de cupcakes « de base » parfumée à la vanille à dévorer des yeux avant d’y succomber ! Une recette légère avec un glacage au cream cheese (beaucoup plus léger que le glacage à la crème au beurre, ou le glacage au sucre) et au parfum ennivrant de vanille…

Pour la vanille, je n’ai qu’un conseil : utilisez une vrai gousse, plutôt que de l’arôme de vanille. Cela a vraiment meilleur goût je vous promet ! De Madagascar, des Comores ou de l’île de La Réunion, la vanille en gousse c’est le secret !

Les cupcakes à la vanille sont les plus faciles à réaliser lorsque l’on débute (courage GG ;). N’hésitez pas à me poser vos questions par mail ou dans les commentaires !

Pour la décoration à vous de jouer : framboises fraiches, bonbons, paillettes, pépites de chocolat,… C’est selon vos goûts ! On peut fourrer le coeur du cupcake de purée de fruits, caramel, pâte à tartiner, etc… Et pour le topping c’est la même chose : à parfumer, ou à colorer (colorants alimentaires)… N’hésitez pas à prendre des caissettes en papier colorées c’est encore plus joli. Il n’y a aucune excuse pour ne pas essayer cette recette très girly et pleine de douceur ! Faites vous plaisir !

Si vous êtes fans de cupcakes, et que vous habitez Paris, je vous recommande la visite du blog de Elo qui a dressé une magnifique carte de toutes les boutiques de cupcakes de Paris ici !

carteparis

De mon côté je reste fidèle à ma cupcakerie de quartier que j’adore : Scarlett’s Bakery 15 Rue Léon Frot 75011 Paris.

http://a21.idata.over-blog.com/3/95/98/53/Logo-Scarlett-s-Bakery.png

Ingrédients : (pour 32 mini cupcakes)

Pour les cupcakes :
- 75 g de beurre doux pommade
- 130 g de sucre
- 2 œufs
- 250 g de farine spéciale gâteaux (farine avec levure intégrée « self-rising flour »)
- 12 cl de lait
- les grains d’une demie gousse de vanille

Pour le glaçage :
- 100g de fromage frais (du cream cheese Philadelphia)
- 40 g de beurre mou
- 60 g de sucre glace
- les grains d’une demie gousse de vanille

Préparation :

Commencer par préparer le glaçage, mélanger, à l’aide d’un fouet : le beurre et le sucre, et la moitié des graines de vanille (aplatir avec le dos du couteau la gousse, l’ouvrir avec la pointe du couteau puis racler contre la planche la gousse pour en extraire les graines). Lorsque les grains de sucre sont bien intégré au beurre, ajouter le cream cheese. Fouetter jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement homogène… pas plus ! Sinon le topping risque d’être un petit peu trop coulant.

Filmer et placer au frais.

Préparer les cupcakes : Commencer par faire préchauffer le four à 170 °C. Chemiser le moule à cupcakes avec des caissettes en papier.

Battre le beurre pour le rendre bien souple, en vous aidant d’un fouet. Ajouter le sucre et bien le mélanger au beurre. Ajouter ensuite les œufs un par un, puis la moitié de la farine et la moitié du lait. Ajouter les graines de vanille restantes. Bien mélanger. Ajouter le reste de farine et de lait et mélanger à nouveau. Si la pâte vous semble trop épaisse ajouter un peu de lait. Elle doit être lisse et homogène.

Remplissez les caissettes de pâte jusqu’au 2/3. Enfourner à mi-hauteur et laissez cuire pendant environ 17 minutes pour des mini cupcakes et 25 pour des gros. Attendre 10 minutes avant de retirer les cupcakes du moule. Les poser sur une grille pour qu’ils finissent de refroidir.

Une fois les gâteaux refroidis, remplir une poche à douille cannelée de topping au cream cheese et décorer le dessus des cupcakes.

Achever la décoration avec vos décorations préférées : confettis en sucre, perles multicolore, chocolat râpé etc… etc… Il n’y a aucune limite sauf celle de votre imagination !

Si vous souhaitez prendre un cours particulier de cupcakes evoyez-moi un mail emilie@cupkilleuse.fr je me déplace chez vous pour vous enseigner mes astuces, tour de mains, et conseils pour devenir un pro de la poche à douille !

Plus de photos, de recettes, de trucs et d’astuces, et de tours de main sur ma page facebook :

onglet-facebookjaime

L’authentique crème brûlée (à la vraie vanille)

2011

Bonjour les amis… Je continue dans ma lancée de plats typiquement Français en vous proposant la recette de l’authentique crème brûlée ! C’est un dessert délicieux et très facile à réaliser. Les crèmes se préparent à l’avance donc cela peut-être une bonne idée de dessert lorsque vous avez des invités à la maison. Seule la couche de caramel du dessus sera réalisée au dernier moment avant de servir !

La crème brulée avec cette couche de caramel qui craque sous la cuiller lorsque que l’on tapote dessus, n’est ce pas merveilleux !

Cette recette de crème brûlée est tout à fait délicieuse. Le goût n’a rien de comparable aux crèmes brûlées faites avec des œufs entiers, du lait a la place de la crème et de l’arôme de vanille (berk) !

Pour les gousses de vanille : ne les jetez pas ! Faites les sécher, puis mettez-les dans un bocal fermé et couvrez de sucre blanc semoule. Vous aurez ainsi un sucre vanillé prêt pour toutes vos recettes de pâtisserie.

Ingrédients (pour 8 personnes) :

- 1 gousse de vanille de la Réunion
- 25 cl de lait demi écrémé + 25 cl de crème liquide 30% (sinon 50 cl de crème liquide)
- 5 jaunes d’œufs
- 100 g de sucre blanc en poudre
- 20 g de sucre cassonade en poudre

Préparation :

Allumer le four à 160°.

Fendre la gousse en deux dans le sens de la longueur. Racler toutes les petites graines contenues à l’intérieur à l’aide d’un couteau.

Dans une casserole mettre la gousse et les graines de vanille à infuser avec le lait et la crème fraiche. Puis faire chauffer bouillir. Lorsque ça commence à fumer, baisser le feu et laisser infuser la vanille et refroidir doucement jusqu’à 70 °C.

Dans une grande jatte fouetter les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent.

Verser progressivement le mélange lait/crème sur les jaunes blanchis avec le sucre, mélanger au fouet en essayant de faire le moins possible de mousse. Passer délicatement le mélange au chinois et écumer soigneusement.

Versez doucement la crème dans des plats individuels en porcelaine. Mettre au four sur une plaque doublée. Cuire à 160-170° pendant 30 à 45 mn (en fonction du four). Au bout de ce temps la crème doit être tremblante (juste prise). Retirer du four et laisser refroidir. Placer au réfrigérateur au moins 4 heures (Les crèmes peuvent être réalisées la veille).

Au moment de servir : saupoudrer de cassonade. Puis, pour caraméliser vos crèmes brûlées vous avez 3 solutions : soit sous le grill de votre four ou au fer à caraméliser ou éventuellement avec un petit chalumeau.