Archives du mot-clé tarte

Tarte aux prunes quetsches

tarteauxprunes

Ingrédients :
Sablé Breton
- 100 g de beurre
- 100 g de sucre semoule
- 2 jaunes d’œufs
- 140 g de farine
- 1 cuiller à café de levure chimique

Crème d’amandes
- 75 g de beurre
- 75 g de sucre
- 7,5 g de poudre à crème (maïzena)
- 75 g de poudre d’amandes
- 75 g d’œufs

- 300 g de quetsches dénoyautées

Préparation :

Pour le sablé breton : mélanger le beurre pommade avec le sucre, ajoutez les jaunes, puis la farine et la levure ensemble préalablement tamisées. Garnir un cercle à tarte ou un plat à tarte beurré. Réserver au réfrigérateur 1h .

Préparer la crème d’amandes : travailler le beurre pour qu’il soit pommade  Ajouter le sucre et mélanger.  Incorporer les œufs petit à petit et mélanger jusqu’à obtention d’un appareil lisse et arrêter.

Verser sur la tarte la crème d’amandes. Précuire 10 minutes à 170°. Disposer de façon harmonieuse les quetsches. Mettre à cuire une une trentaine de minutes à 170°. Une fois cuit , enlever le cercle sans trop tarder. Laisser refroidir et déguster.

Mini-Tartelette cacahouètes caramel

  2014.08.22-tartecacahouètes

Ingrédients : (Pour 12 mini tartelettes)

Pâte sucrée aux amandes
- 100 g de farine
- 50 g de beurre
- 1 pincée de sel
- 37,5 g de sucre glace
- 12,5 g de poudre d’amandes
- 20 g d’œufs

Appareil :
- 150 g de cacahouètes
- 50 g de pailleté feuilletine
- 100 g de sucre
- 80 g de sirop de glucose
- 25 g d’eau
- 150 g de crème liquide à 30% de MG
- 30 g de beurre

2014.08.22-tartecacahouète3

Préparation :

Pour la pâte sucrée aux amandes : sabler le beurre coupé en petit dès et la farine à la main ou au robot. Ajouter la poudre d’amandes, et le sucre glace. Mélanger. Ajouter les œufs et mélanger sans trop pétrir pour faire une boule. Filmer la pâte et la laisser reposer une demi heure au frais.

Abaisser la pâte, foncer des minis cercles beurrés. Mettre à cuire à blanc une une dizaine de minutes à 180°. Laisser refroidir sur grille.

Préparer le caramel en mettant le sucre et le sirop de glucose dans une grande casserole.  Ajouter l’eau et mettre à cuire. Faire chauffer la crème liquide. Lorsque le sucre prend une jolie couleur ambrée verser la crème liquide chaude (attention au projection), et remuer. Incorporer le beurre en dès. Remuer. Incorporer alors les cacahouète et le pailleté feuilletine. Disposer l’appareil dans les fond de pâte cuits, laisser prendre au frais.

2014.08.22-tartecacahouète2

Mini-Tartelettes mi figue mi raisin

  2014.08.21-tartelettesfigue

Ingrédients : (Pour 12 mini tartelettes)

Pâte sucrée aux amandes
- 100 g de farine
- 50 g de beurre
- 1 pincée de sel
- 37,5 g de sucre glace
- 12,5 g de poudre d’amandes
- 20 g d’œufs

Crème d’amandes
- 25 g de beurre
- 25 g de sucre
- 2,5 g de poudre à crème (maïzena)
- 25 g de poudre d’amandes
- 25 g d’œufs
- cannelle

- 6 grosses figues
- 1 petite grappe de raisin

2014.08.21-tartelettesfigu3

Préparation :

Pour la pâte sucrée aux amandes : sabler le beurre coupé en petit dès et la farine à la main ou au robot. Ajouter la poudre d’amandes, et le sucre glace. Mélanger. Ajouter les œufs et mélanger sans trop pétrir pour faire une boule. Filmer la pâte et la laisser reposer une demi heure au frais.

Préparer la crème d’amandes : travailler le beurre pour qu’il soit pommade  Ajouter le sucre et mélanger.  Incorporer les œufs petit à petit, la cannelle et mélanger jusqu’à obtention d’un appareil lisse et arrêter.

Abaisser la pâte, foncer des minis cercles beurrés et pocher dessus la crème d’amandes. Disposer de façon harmonieuse les figues en lamelles et les raisins épépinés en quartier. Mettre à cuire une une dizaine de minutes à 180°. Laisser refroidir.

2014.08.21-tartelettesfigu22014.08.21-tartelettesfigu4

Tartes aux fraises noix de coco et fève tonka

2014.05.30-tarte-fraises

Ingrédients :

- 1 barquette de fraises

Pâte sucrée à la noix de coco :
- 200 g de farine
- 100 g de beurre
- 1 pincée de sel
- 75 g de sucre glace
- 25 g de noix de coco en poudre
- 40 g d’œuf

Pour la crème coco :
- 60 g de beurre
- 60 g de sucre
- 60 g de noix de coco en poudre
- 60 g d’œuf
- 5 g de poudre à crème
- 5 g de rhum

Pour la crème pâtissière amandes-fève tonka :
- 250 cl de lait d’amandes
- une pincée de fève tonka
- 60 g de sucre
- 50 g d’œuf
- 20 g de poudre à crème

2014.05.30-tarte-fraises3

Préparation :

Pour la pâte sucrée à la noix de coco : sabler le beurre coupé en petit dès et la farine à la main ou au robot. Ajouter la noix de coco, et le sucre glace. Mélanger. Ajouter l’œuf et mélanger sans trop pétrir pour faire une boule. Filmer la pâte et la laisser reposer une demi heure au frais.

Pour la crème pâtissière amandes-fève tonka : dans une casserole mettre à bouillir le lait, la fève tonka et la moitié du sucre. Pendant ce temps fouetter les œufs, le sucre restant et la poudre à crème. Lorsque le lait bout, le verser sur le mélange aux œufs en fouettant bien. Remettre le tout sur feux doux tout en fouettant sans discontinuer. Une fois que le mélange bout compter une minute (toujours en remuant) puis retirer du feu et verser sur une plaque. Filmer au contact et réserver au frais.

Préparer la crème coco. Couper le beurre en petit dès et à l’aide d’une spatule le travailler pour qu’il devienne pommade. Ajouter le sucre, bien mélanger. Ajouter ensuite la coco en poudre et mélanger encore. Enfin incorporer l’œuf.

Abaisser la pâte, foncer un cercle beurré et verser sur la tarte la crème coco. Mettre à cuire une vingtaine de minute à 190°. Laisser refroidir.

Pendant ce temps laver, équeuter et couper les fraises en lamelles.

Une fois la tarte refroidie couvrir avec la crème pâtissière fève tonka et disposer harmonieusement les fraises. Commencer par les grosses à l’extérieur, et les petites à l’intérieur. Vous pouvez décorer la tarte avec des fleurs en pâte d’amandes.

2014.05.30-tarte-fraises2

Tarte à la rhubarbe et crème d’amandes

2014.05.20-tarterhubarbe

Ingrédients :

- 1 kg de rhubarbe
- 10 g de sucre
- 10 g de beurre

Pâte sablée :
- 1 jaune d’œuf
- 70 g de sucre
- 5 cl de lait
- 250 g de farine
- 125 g de beurre
- 1 pincée de sel

Pour la crème d’amandes :
- 100 g de compote de rhubarbe (j’utilise les chutes de rhubarbes de ma tarte)
- 80 g de beurre
- 100 g de sucre
- 100 g d’amandes en poudre

Préparation :

Pour la pâte sablée : Travailler au fouet le jaune d’œuf, le sucre et le lait, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Sabler la farine et le beurre coupé en dès, avec une pincée de sel.

Faire une fontaine, et verser au milieu le mélange au jaune d’œuf.  Incorporer rapidement les éléments. Serrer doucement la pâte entre les mains. Si la pâte se tient c’est que l’humidité est suffisante. Sinon rajouter un peu d’eau. Fraiser et former une boule fine et souple. Filmer la pâte et laisser reposer au frais.

Une fois que la pâte a reposé, l’étaler finement et foncer un cercle à tarte. Réserver au frais.

Préparer la rhubarbe. Laver les tiges soigneusement et les équeuter. Les mettre à chauffer très doucement (feu 2 ou 3) avec le beurre, et le sucre. Ajouter un peu d’eau. Retourner à mi-cuisson. Arrêter la cuisson lorsque les tiges sont moelleuses, mais veiller à ce qu’elles se tiennent un peu tout de même. Préparer une compote avec les chutes de rhubarbes. Laisser refroidir le tout.

Préparer la crème d’amandes : crémer le beurre et le sucre, ajouter la poudre d’amandes puis la compote de rhubarbes. Étaler la crème dans le fond de tarte et mettre à cuire à four chaud (190°) 20-25 minutes.

Disposer les tiges de rhubarbes sur la tarte de façon harmonieuse et les tailler en suivant les bords de la tarte.

Tarte fine aux tomates et à l’estragon

2014.03.02-tartetomatesBonjour à tous ! Aujourd’hui je viens à vous avec une recette toute simple et sans chi-chis pour les dimanches soir de fleeeeeeemmme. C’est simple, rapide et ultra bon !

Ingrédients (pour une belle tarte de 6 part au moins)

- une pâte feuilletée
- 25 g de moutarde mi forte
- un petit bouquet d’estragon
- 4 tomates
- 1 grosse boule de mozzarella

Préparation :

Etaler la pâte feuilletée finement, la piquer puis la badigeonner à l’aide d’un pinceau de moutarde.

Ciseler l’estragon, et couper les tomates en fines tranches, ainsi que la mozzarella.

Disposer sur la tarte la moitié de l’estragon, disposer harmonieusement les tranches de tomates. Puis saupoudrer avec le reste d’estragon. Réserver au frais la mozzarella.

Faire cuire 30 minutes à 180°. 5 minutes avant la fin de cuisson répartir la mozzarella sur la tarte.

Servir chaud avec une petite salade verte !

Tarte aux framboises, pâte sablée et crème chiboust

2013

Ce week-end j’ai eu envie d’essayer une recette de crème que je n’avais jamais tenté : la crème chiboust. Il s’agit d’une crème pâtissière collée (collée = avec de la gélatine) à la meringue italienne (meringue au sucre cuit). Cette crème s’utilise traditionnellement pour garnir le Saint Honoré mais comme il a fait un temps magnifique ce week-end j’ai préféré utiliser cette crème dans une tarte un peu plus légère et fruitée aux framboises.

La crème est moins épaisse qu’une pâtissière traditionnelle. J’ai vraiment bien aimé. Mais il faut prévoir un peu de temps pour faire la pâte maison + pâtissière + meringue italienne, ou comme moi aimer tellement être aux fourneaux, que cela est plus un moyen de se faire plaisir/destresser, qu’une corvée !!!

Ingrédients (pour une belle tarte) :

Pâte sablée :
- 1 jaune d’oeuf
- 70 g de sucre
- 5 cl de lait
- 250 g de farine
- 125 g de beurre
- 1 pincée de sel

Crème chiboust :
- 3 jaune d’oeufs
- 42 g de sucre
- 18 g de farine
- 18 g de maïzena
- 30 cl de lait
- une gousse de vanille
- 3 feuilles de gélatine
- 18 g de beurre
- 54 g de blancs d’oeuf (2 environ)
- 90 g de sucre
- 5 cl d’eau

Framboises : prévoir au moins 4 barquettes pour une belle tarte.
Sucre glace

Préparation :

Pour la pâte sablée : Travailler au fouet le jaune d’oeuf, le sucre et le lait, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Sabler la farine et le beurre coupé en dès, avec une pincée de sel.

Faire une fontaine, et verser au milieu le mélange au jaune d’oeuf.  Incorporer rapidement les éléments. Serrer doucement la pâte entre les mains. Si la pâte se tient c’est que l’humidité est suffisante. Sinon rajouter un peu d’eau. Fraiser et former une boule fine et souple. Filmer la pâte et laisser reposer au frais.

Préparer la crème chiboust, commencer par la crème pâtissière : faire chauffer le lait avec une gousse de vanille fendue en deux. Fouetter les jaunes, avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer la farine et la maïzena. Détendre le mélange avec la moitié du lait et incorporer avec le fouet, en évitant de faire mousser. Verser l’appareil obtenu dans la casserole contenant le reste du lait et porter doucement à ébullition sans cesser de remuer, au fouet. Lorsque la crème commence à épaissir incorporer les feuilles de gélatine préalablement ramollies dans l’eau froide et essorées. Ajouter le beurre en parcelles. Maintenir la crème au chaud dans un bain marie et préparer la meringue italienne. Battre les blancs en neige au robot. Démarrer vitesse moyenne. Cuire le sucre avec l’eau à 112°. Incorporer le sucre cuit dans les blancs lorsqu’ils commencent à être mousseux à moyenne vitesse puis augmenter pour serrer. Lorsque les blancs forment un « bec » et que l’appareil est tiède, la meringue est prête. Incorporer la meringue dans la crème pâtissière en deux temps : Un quart pour détendre puis le reste de la meringue très délicatement en soulevant la masse, au fouet (sans fouetter).

Après avoir fariné le plan de travail, déposer la pâte devant vous et appuyer légèrement pour l’aplatir. A l’aide du rouleau, rouler la pâte devant vous sans forcer. Tourner ensuite la pâte d’un quart de tour et rouler à nouveau. Tourner encore une fois d’un quart de tour. Abaisser encore une fois, ce qui permettra à la pâte d’etre fine et régulière. Foncer un moule à tarte. Cuire à blanc à 170° pendant 20 minutes.

Une fois que le fond de tarte a refroidi, dresser la tarte avec la crème chiboust et les framboises. Mettre les plus petites au milieu et les plus grosses sur le bord. Saupoudrer de sucre glace. Réserver la tarte au frais.

Tartelettes au lemon curd, pâte sablée au chocolat, et meringue suisse (sans gluten, sans lactose)

2012

Si vous suivez régulièrement ce blog, vous n’êtes pas sans savoir que j’ai passé récemment un week-end dans le Périgord avec mes amis Phillipe Mesuron et Pilar Lopez, de la saison 1 de Masterchef.

Alors que Phillipe a ouvert une table d’hôte à Cubjac (réservez : du jeudi au dimanche au 05 53 53 83 94), Pilar a elle ouvert une école de cuisine à Orthez. Il s’agit d’un lieu pour apprendre à cuisiner autrement « Une école pour une autre cuisine » c’est à dire bio, sans allergène, végétarien.

Pilar est une personne adorable, et très attachante. Le boulot et l’énergie investis dans son association me laisse admirative ! Nous avons beaucoup échangé autour de la cuisine, d’allergies alimentaires, d’intolérances et autour d’aliments qui ne sont pas si bons et si sains que ça pour la santé… Découvrez son site ici !

Ce week-end j’ai eu envie de tester la farine sans gluten et je me suis lancée dans une série de pâtisserie sans gluten ni lactose. Des cupcakes bien sûr (on en reparle vite) et des petites tartelettes au citron meringuées et au chocolat, dont vous me direz des nouvelles.

Ingrédients (pour une vingtaine de tartelettes)

Pâte sablée au chocolat sans gluten et sans lactose
- 150 g de farine « mix pâtisserie » sans gluten (magasins bio)
- 25 g de cacao en poudre amer (van hounten)
- 60 g de margarine végétale non hydrogénée
- 55 g de sucre glace
- 3 jaunes d’oeuf
- 1/2 cuiller à café de zestes de citron

Lemon curd sans lactose
- 120 ml de jus de citron pressé (compter 3 citrons)
- 3 jaunes d’oeuf
- 150 g de sucre en poudre
- 30 g de margarine végétale non hydrogénée
- 20 g de maïzena

Meringue suisse
- 2 blancs d’oeuf
- le même poids que les blancs en sucre (en poudre)

- faux « nutella » bio sans lactose ni gluten

Préparation :

Pour les tartelettes : Dans un cul de poule mélanger du bout des doigts la farine sans gluten, le cacao, les jaunes d’oeuf, les zestes et la margarine pour obtenir une boule de pâte pas collante.  Essayer d’obtenir la texture facile à étaler : ni trop sèche pour pouvoir faire une boule de pâte, ni trop humide pour ne pas qu’elle colle aux mains ou au rouleau à pâtisserie.  Laisser reposer la pâte filmée une heure au frais.  Étaler la pâte, couper à l’emporte pièce des ronds de 5 cm, garnir vos moules à tartelettes et piquer à la fourchette. Mettre au frais pendant 1 heure.  Préchauffer le four à 180 °. Recouvrir les tartelettes d’un morceau de papier sulfurisé et de quelques haricots de cuisson. Faire cuire les tartelettes une dizaine de minutes à blanc. Laisser refroidir. Et tartiner de faux nutella.

Pour le lemon curd : Zester les citrons et en prélever le jus. Filtrer le jus. Dans un saladier fouetter les jaunes d’oeufs et le sucre. Ajouter la maïzena, le jus de citron et les zestes.  Verser le mélange dans une casserole et faire chauffer à feu trés doux. Ajouter la margarine en petit morceaux. Remuer doucement jusqu’à épaississement.  Filtrer (afin d’enlever les zestes de citron) et mettre dans un pot. Laisser refroidir et prendre au frais. Une fois que le lemon curd a pris, le mettre dans une poche à douille équipé d’une petite douille ronde (j’utilise la n°3 de Toutpourleschefs.fr).

Pour la meringue suisse : Dans un saladier résistant à la chaleur, mélanger les blancs d’œufs, et le sucre.  Placer le saladier au-dessus d’un bain-marie (le saladier ne doit pas toucher l’eau) et fouetter sans arrêt, pendant 5 minutes, jusqu’à ce que le sucre soit dissout et que la préparation soit chaude au toucher (elle doit atteindre 60°). Verser la préparation dans le bol de votre robot et fouetter à grande vitesse jusqu’à ce qu’elle refroidisse, pendant environ 10 minutes. La meringue doit être bien brillante et avoir une texture aérienne. Mettre la meringue suisse dans une poche à douille équipée d’une jolie douille cannelée (j’ai utilisé la 6 mm à 6 dents de toutpourleschefs.fr)

Dressage : Déposer un peu de crème au citron au centre de la tartelette. Pour la meringue tenir la poche bien tortillée sur elle même, fermement, contre le paume de la main, et appuyer doucement pour faire sortir la meringue. Tenir la pointe de la douille bien droite contre la tartelette, faire sortir la meringue, puis arrêter d’appuyer et remonter doucement pour finir par une belle pointe.

Tarte au citron meringuée (meringue italienne)

2012

Fondante et légèrement acidulée. Un pur délice pour les papilles….

Ingrédients (pour 8 personnes)

Pâte sucrée
- 250 g de farine
- 125 g de beurre bien mou
- 50 g de sucre glace
- sel
- 1 oeuf entier (55 g)
- eau

Crème au citron
- 15 cl de jus de citron (prévoir 300 g de citron)
- 75 g de sucre semoule
- 3 oeufs (165 g)
- 2 jaunes d’oeufs (60 g)
- 25 g de sucre semoule
- 12 g de maïzena ou de poudre à crème
- 10 cl de crème liquide 25 % de MG
- 50 g de beurre

Meringue italienne
- 2 blancs d’oeuf (60 g)
- 120 g de sucre semoule (la moitié du poids en œufs par rapport au sucre )
- 40 g d’eau (le tiers du poids en sucre en eau)

Préparation :

Pour la pâte sucrée : Tamiser la farine sur un plan de travail bien propre en fontaine. Mélanger l’oeuf, un peu d’eau et le sel dans un petit bol et le verser dans la fontaine. Ajouter le beurre mou coupé en petit dès.

Mélanger du bout des doigts l’ensemble. Incorporer progressivement la farine en partant de l’intérieur de la fontaine. Ecraser rapidement le mélange à pleines mains, la pâte se forme. Arrêter dès que la pâte ne colle plus au plan de travail. Former une boule de pâte, la filmer et la mettre au frais au moins une heure, jusqu’à ce qu’elle soit bien ferme.

Pour la crème citron : Porter dans une casserole le jus de citron, un peu d’eau et le sucre
semoule à ébullition.

Dans un cul de poule blanchir les oeufs entiers, les jaunes et les 25g de sucre. Ajouter la maïzena (ou si vous avez de la poudre à crème). Dans une autre casserole porter la crème à ébullition. Délayer progressivement ce mélange avec le sirop au citron. Remettre le tout dans la casserole et porter à ébullition. Remuer sans arrêter à l’aide d’un fouet comme pour de la crème pâtissière. Incorporer la crème bouillante puis débarrasser la crème citron dans un plat. Filmer, laisser refroidir à la température ambiante. Travailler le beurre jusqu’à ce qu’il soit bien mou (pommade). Réserver.

Etalier puis foncer un cercle à pâtisserie beurré avec la pâte. Recouvrir le fond d’une feuille de papier sulfurisé. Le garnir de pois de cuisson et le cuire à blanc dans un four à 200° 20 minutes. Débarrasser le fond de tarte sur une grille et le laisser refroidir.

Fouetter les blancs très doucement à l’aide d’un fouet electrique ou d’un robot afin d’incorporer le plus de petites bulles d’air et commencer à les monter en neige. Pendant ce temps réunir le sucre avec le tiers de son poids en eau dans une casserole. Faire chauffer doucement en vérifiant la température à l’aide d’un thermomètre à sucre.

Lorsque la température du sucre atteint 110/112 °C (filet), augmenter la vitesse du batteur afin que les blancs soient parfaitement montés.

Lorsque le sirop atteint la température de 117/118 °C, le verser sur les blancs, lentement en
mince filet, tout en continuant de fouetter. Continuer à fouetter en vitesse moyenne, jusqu’au complet
refroidissement de la meringue. Vous pouvez réserver la meringue italienne filmée, durant quelques heures au réfrigérateur.

Incorporer progressivement le beurre en pommade à la crème citron. Garnir entièrement le fond de tarte avec la crème et lisser soigneusement à la spatule.

Mettre la meringue italienne dans une poche à douille et décorer la tarte au citron. Enrouler sur elle même la partie supérieure de la poche pour bien la fermer et faire descendre la meringue vers le bas. Tenir la poche bien tortillée sur elle même, fermement, contre le paume de la main, et appuyer doucement pour faire sortir la crème. Tenir la pointe de la douille bien droite à 1 ou 2 cm de la crème citron, appuyer pour faire sortir la meringue, puis arreter d’appuyer, remonter pour faire un joli pointe. Faites ainsi des petites touches comme des étoiles sur toute la tarte.

Au moment du service, saupoudrer la tarte de sucre glace, et faire griller 2 minutes au four en mode grill.

 

Tarte à la citrouille sucrée parfumée à la cannelle (Pumkin Pie)

18

Bonne nouvelle pour les amateurs de légumes : en cette période de l’année la citrouille est de retour sur les étals des maraichers ! Je vous propose une alternative à la soupe de citrouille : une tarte à la citrouille… oui mais une tarte sucrée !

Cela peut paraître très étonnant mais sachez que la « Pumkin Pie » est une tarte traditionnelle Américaine notamment pour la fête de Thanksgiving ! C’est une tarte absolument délicieuse ! A tester au plus vite si vous ne connaissez pas ce bon goût :)

J’ai la chance de pouvoir en manger très souvent à Noël car c’est l’une des spécialités de ma petite mamie qui n’est pourtant pas Américaine ;) Cela prouve encore une fois que la gourmandise n’a pas de frontières ! ;)

La Pumpkin Pie traditionnelle se présente sur un fond de pâte brisée sucrée (je rajoute des zestes de citron à ma pâte) sur lequel est coulé un appareil onctueux à base de purée de citrouille, oeufs, lait, crème, et sucre cassonnade, relevé tout en douceur d’épices qui rappellent l’automne : cannelle et pain d’épices. Vous adorerez le fondant de cette tarte, son goût original et réconfortant !

Ingrédients :

Pour la pâte sucrée :
– 125 g de farine
– 30 g de sucre en poudre
– les zestes d’un citron non traité
– 1 pincée de sel
– 60 g de beurre
– 1 œuf

Pour l’appareil :
- 500 g de potiron
– 2 oeufs
– 100 g de cassonade
– 20 cl de lait
– 20 cl de crème fraiche
– 1 cuiller à café de cannelle moulue
– 1/2 cuiller à café d’épices à pain d’épices » (4 épices)
– une pincée de sel

Préparation :

Commencer par la pâte sucrée : mélanger dans une jatte la farine, le sucre, les zestes, et le sel. Ajouter le beurre ramolli à température ambiante et travailler du bout des doigts pendant quelques minutes jusqu’à obtenir une texture sableuse. Faire un puits et ajouter l’oeuf au centre. Former une boule de pâte. Fraiser rapidement. Emballer la boule de pâte dans un film plastique et la placer au frais pendant environ une heure.

Étaler la pâte sur un plan de travail fariné sur environ 5 millimètres d’épaisseur. Foncer un moule à tarte recouvrir de papier sulfurisé et de pois de cuisson. Faire précuire le fond de tarte pendant 20 minutes environ.

Pendant ce temps peler et couper la citrouille et la faire cuire à la vapeur ou dans de l’eau jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Pour vérifier la cuisson : enfoncer la pointe d’un couteau dans un morceau de citrouille. Elle doit s’enfoncer sans difficulté. Bien égoutter les morceaux. Réduire la citrouille en purée bien lisse. Réserver.

Dans une jatte battre les œufs et la cassonade, ajouter le lait, la crème fraiche, les épices et une pincée de sel. Incorporer la purée de citrouille. Verser l’appareil sur le fond de tarte précuit et cuire à 180 degrés pendant 45 minutes.

Vérifier la cuisson en insérant un couteau au coeur de la tarte, la lame du couteau doit en ressortir propre !

Laisser refroidir dans le moule puis réserver au frais.

Servir saupoudré de cannelle avec un boule de glace au gingembre ou une crème fouetté !

 


  N’oubliez pas de vous inscrire à ma page facebook pour être averti des nouvelles recettes mises en ligne :

onglet-facebookjaime