Archives du mot-clé tarte

Flammekueche asperges prosciutto noix roquette

flamek-26012019-05208

Bonjour à tous :) Le printemps arrive et qui dit printemps dit mon légume préféré : les asperges !!!

Comme vous le savez peut-être je suis une grande fan de nature, jardins, fleurs, fruits et légumes… Il y a en chacun de nous un amoureux de la nature qui sommeille ! Et lorsque les Jardineries Poullain m’ont proposé de leur créer des recettes j’ai immédiatement dit oui :) Que vous soyez un expert aux doigts verts, un apprenti sorcier ou une belle plante rêvant de se prélasser au soleil, je ne peux que vous conseiller de visiter l’un de leur 7 sites situés en Ile-de-France et en Normandie.

Voici une des recettes réalisée en partenariat avec Poullain, à retrouver sur leur compte instagram et sur leur page facebook.

Une préparation simple et rapide pour un résultat très gourmand ! N’est ce pas ?

Tentez cette version twist de la traditionnelle flammekueche ! Elle se prépare très facilement et sera une excellente idée, pour un brunch ou un déjeuner ! Pour une belle tarte flambée à se partager à 2, 3 ou 4.

flamek-26012019-05200

Ingrédients :

- 1 boule de pâte à pizza
- 75 g de crème fraîche épaisse
- 1 demie botte d’asperges blanches
- 1 demie botte d’asperges vertes
- 1 filet d’huile d’olive BIO
- 1 pincée de thym
- 1 pincée de fleur de sel
- 3 tranches de prosciutto ( jambon italien sec)
- 50 g de noix de Grenoble concassées
- 25 g de roquette

flamek-26012019-05212

Préparation :

Faire préchauffer le four à 250°. Étaler la pâte à pizza en un joli carré. Déposer la pâte sur une plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé. Tartiner la pâte de crème, et enfourner 8 à 9 minutes. La pâte doit être dorée.   Pendant ce temps préparer les asperges. Éplucher les asperges blanches et les rincer, puis réunir en bottes et les ficeler. Dans une casserole d’eau bouillante salée, cuire les asperges pendant 7 min jusqu’à ce qu’elles soient fondantes. Les refroidir ensuite dans un bol d’eau froide, puis les égoutter.   Préparer les asperges vertes : casser les asperges de manière à enlever les parties dures non comestibles. Enlever les feuilles le long de l’asperge.. Poêler les asperges à l’huile d’olive pendant 5 min avec un peu de thym et une pincée de fleur sel.   Dresser la Flammekueche avec les asperges blanches et vertes cuites, la chiffonnade de jambon, les noix concassées, et la roquette. Vous pouvez arroser d’un filet d’huile d’olive bio, et assaisonnez de bon goût.

Tarte au citron et poivre de Sichuan

tartecitronsichuan-06292

Hello les amis aujourd’hui je viens à vous avec une recette très appréciée : LA TARTE AU CITRON. Il me semble que c’est le dessert préféré de pas mal de gourmands, non ?

Souvent la tarte au citron est trooooop sucrée. Je vous propose une recette bien équilibrée… acide mais pas trop. Et surtout JUSTE la bonne dose de sucrosité. La crème est très suave en bouche avec le parfum de miel, et la pointe de poivre de Sichuan. C’est assez délicat, mais cette petite pointe fait toute la différence et vous transporte.

tartecitronsichuan-06294

Ingrédients :

Pour le sablé breton :
- 2 jaunes d’œufs
- 80 g de beurre pommade
- 80 g de sucre
- 110 g de farine
- 4 g de levure chimique
- 2 pincées de fleur de sel

Pour la crème citron :
- 90 g de beurre
- 80 g de sucre glace
- 100 g de miel liquide
- 20g de Maïzena
- 4 œufs
- 15 cl de jus de citron (moitié jaune moitié vert)
- le zeste de 3 citrons jaunes BIO
- Quelques tours de moulin à poivre de Sichuan

Pour la décoration :
- Quelques rondelles de citron BIO
- Micro pousses de poivre de Sichuan
- Fleurs

tartecitronsichuan-06283

Préparation :

Pour le sablé breton : à l’aide d’un fouet, battre les jaunes d’œufs et le sucre pour blanchir la préparation. Puis ajouter le beurre pommade. Bien mélanger et mettre la farine et la levure passée au tamis. Mélanger à nouveau, ramasser en boule, filmer et laisser reposer au réfrigérateur 30 minutes minimum afin de raffermir la préparation.

Étaler la pâte et la foncer dans un moule à tarte, préalablement beurré. Couper la pâte en trop. Laisser reposer 15 minutes au frais. Préchauffer le four à 170°C. Piquer la pâte à la fourchette et enfourner pour 15 minutes environ. Le sablé doit être légèrement doré. Laisser refroidir.

Mélanger, à feu doux, dans une casserole le sucre glace, la maïzena, le miel et le beurre à l’aide d’un fouet. Ajouter les œufs, mélanger de nouveau puis ajouter le jus et les zestes de citron et le poivre de Sichuan. Faire épaissir la crème environ 5 minutes sans cesser de fouetter. Dès que la crème a bien épaissie verser dans un moule plat, filmer au contact et laisser refroidir au réfrigérateur.

tartecitronsichuan-06286

Quand le fond de tarte est froid, y déposer la crème au citron (après avoir redonné un coup de fouet). Décorer avec des micro pousse de poivre de Sichuan et des fleurs.

tartecitronsichuan-06295

Tarte aux fraises, chantilly tonka, sablé breton

FAU06276

Les fraises sont de retours sur nos étals et il faut en profiter ! J’avoue c’est l’un de mes fruits préférés. Gariguette, Ciflorette, Charlotte et leurs cousines « les rondes » sont de retours pour le plus grand bonheur des gourmands. D’ailleurs j’avais travaillé avec l’AOP Fraises de France pour leur créer 3 recettes (Cupcakes aux fraises de FranceRoulé aux fraises de France, Pavlova aux fraises de France) et ça été un pur plaisir !

Délicates, sucrées et vitaminées, les variétés de fraises françaises qui se distinguent par leur goût, leur forme et leur saisonnalité. Il faut à tout prix les privilégier aux fraises espagnoles  riches en pesticides mais pauvres en goût, cueillies avant d’être mûres, et épinglées récemment pour la précarité des conditions de travail de leurs ouvriers.

Faible en calories et riche en vitamine C, non seulement elles sont sucrées et douces, mais en plus elles ont un effet incroyable sur la santé. La fraise est aussi une bonne source d’iode, magnésium, cuivre, fer et phosphore.

FAU06275

C’est un produit que j’adore travailler, surtout en pâtisserie. Je vous propose aujourd’hui une tarte où les fraises et la crème Chantilly font un mariage parfait et toujours apprécié du plus grand nombre. La crème soyeuse qui fond en bouche est relevée par de la fève tonka et ses notes suaves (oscillants entre la vanille, le chocolat, l’amande, le caramel). Un dessert si léger et tellement gourmand qu’une seule part aura du mal à vous satisfaire !

Le sablé breton est ultra gourmand mais c’est aussi une excellente base, croustillante et friable. Ici l’idée de départ est le classique fraise-chantilly mais en version un peu plus riche et surtout avec la touche croustillante du sablé breton qui transforme le tout en gâteau de fête. N’hésitez pas à vous lancer :)

FAU06273

Ingrédients :

Pour le sablé breton :
- 2 jaunes d’œufs
- 80 g de beurre pommade
- 80 g de sucre
- 110 g de farine
- 4 g de levure chimique
- 2 pincées de fleur de sel

Pour la chantilly tonka :
- 25 cl de crème fraiche liquide à 30% de MG
- 125 g de mascarpone
- 35 g de sucre glace
- 1/2 fève tonka râpée

Pour la décoration :
- Une belle barquette de fraises
- Quelques pistaches concassées
- Une pincée de sucre glace

FAU06271

Préparation :

Pour le sablé breton : à l’aide d’un fouet, battre les jaunes d’œufs et le sucre pour blanchir la préparation. Puis ajouter le beurre pommade. Bien mélanger et mettre la farine et la levure passée au tamis. Mélanger à nouveau, ramasser en boule, filmer et laisser reposer au réfrigérateur 30 minutes minimum afin de raffermir la préparation.

Étaler la pâte et la foncer dans un moule à tarte, préalablement beurré. Couper la pâte en trop. Laisser reposer 15 minutes au frais. Préchauffer le four à 170°C. Piquer la pâte à la fourchette et enfourner pour 15 minutes environ. Le sablé doit être légèrement doré. Laisser refroidir.

Monter la chantilly, et la déposer dans une poche à douille équipée d’une grosse douille « larme » pour Saint Honoré. Pocher avec goût.

Répartir les fruits sur le sablé Breton selon vos envies. Vous pouvez saupoudrer un peu de sucre glace sur les fraises et ajouter quelques pistaches concassées pour décorer.

FAU06277

Tarte aux prunes quetsches

Ingrédients :

Sablé Breton
- 100 g de beurre
- 100 g de sucre semoule
- 2 jaunes d’œufs
- 140 g de farine
- 1 cuiller à café de levure chimique

Crème d’amandes
- 75 g de beurre
- 75 g de sucre
- 7,5 g de poudre à crème (maïzena)
- 75 g de poudre d’amandes
- 75 g d’œufs

- 300 g de quetsches dénoyautées

Préparation :

Pour le sablé breton : mélanger le beurre pommade avec le sucre, ajoutez les jaunes, puis la farine et la levure ensemble préalablement tamisées. Garnir un cercle à tarte ou un plat à tarte beurré. Réserver au réfrigérateur 1h .

Préparer la crème d’amandes : travailler le beurre pour qu’il soit pommade  Ajouter le sucre et mélanger.  Incorporer les œufs petit à petit et mélanger jusqu’à obtention d’un appareil lisse et arrêter.

Verser sur la tarte la crème d’amandes. Précuire 10 minutes à 170°. Disposer de façon harmonieuse les quetsches. Mettre à cuire une une trentaine de minutes à 170°. Une fois cuit , enlever le cercle sans trop tarder. Laisser refroidir et déguster.

Mini-Tartelette cacahouètes caramel

  2014.08.22-tartecacahouètes

Ingrédients : (Pour 12 mini tartelettes)

Pâte sucrée aux amandes
- 100 g de farine
- 50 g de beurre
- 1 pincée de sel
- 37,5 g de sucre glace
- 12,5 g de poudre d’amandes
- 20 g d’œufs

Appareil :
- 150 g de cacahouètes
- 50 g de pailleté feuilletine
- 100 g de sucre
- 80 g de sirop de glucose
- 25 g d’eau
- 150 g de crème liquide à 30% de MG
- 30 g de beurre

2014.08.22-tartecacahouète3

Préparation :

Pour la pâte sucrée aux amandes : sabler le beurre coupé en petit dès et la farine à la main ou au robot. Ajouter la poudre d’amandes, et le sucre glace. Mélanger. Ajouter les œufs et mélanger sans trop pétrir pour faire une boule. Filmer la pâte et la laisser reposer une demi heure au frais.

Abaisser la pâte, foncer des minis cercles beurrés. Mettre à cuire à blanc une une dizaine de minutes à 180°. Laisser refroidir sur grille.

Préparer le caramel en mettant le sucre et le sirop de glucose dans une grande casserole.  Ajouter l’eau et mettre à cuire. Faire chauffer la crème liquide. Lorsque le sucre prend une jolie couleur ambrée verser la crème liquide chaude (attention au projection), et remuer. Incorporer le beurre en dès. Remuer. Incorporer alors les cacahouète et le pailleté feuilletine. Disposer l’appareil dans les fond de pâte cuits, laisser prendre au frais.

2014.08.22-tartecacahouète2

Mini-Tartelettes mi figue mi raisin

  2014.08.21-tartelettesfigue

Ingrédients : (Pour 12 mini tartelettes)

Pâte sucrée aux amandes
- 100 g de farine
- 50 g de beurre
- 1 pincée de sel
- 37,5 g de sucre glace
- 12,5 g de poudre d’amandes
- 20 g d’œufs

Crème d’amandes
- 25 g de beurre
- 25 g de sucre
- 2,5 g de poudre à crème (maïzena)
- 25 g de poudre d’amandes
- 25 g d’œufs
- cannelle

- 6 grosses figues
- 1 petite grappe de raisin

2014.08.21-tartelettesfigu3

Préparation :

Pour la pâte sucrée aux amandes : sabler le beurre coupé en petit dès et la farine à la main ou au robot. Ajouter la poudre d’amandes, et le sucre glace. Mélanger. Ajouter les œufs et mélanger sans trop pétrir pour faire une boule. Filmer la pâte et la laisser reposer une demi heure au frais.

Préparer la crème d’amandes : travailler le beurre pour qu’il soit pommade  Ajouter le sucre et mélanger.  Incorporer les œufs petit à petit, la cannelle et mélanger jusqu’à obtention d’un appareil lisse et arrêter.

Abaisser la pâte, foncer des minis cercles beurrés et pocher dessus la crème d’amandes. Disposer de façon harmonieuse les figues en lamelles et les raisins épépinés en quartier. Mettre à cuire une une dizaine de minutes à 180°. Laisser refroidir.

2014.08.21-tartelettesfigu22014.08.21-tartelettesfigu4

Tartes aux fraises noix de coco et fève tonka

2014.05.30-tarte-fraises

Ingrédients :

- 1 barquette de fraises

Pâte sucrée à la noix de coco :
- 200 g de farine
- 100 g de beurre
- 1 pincée de sel
- 75 g de sucre glace
- 25 g de noix de coco en poudre
- 40 g d’œuf

Pour la crème coco :
- 60 g de beurre
- 60 g de sucre
- 60 g de noix de coco en poudre
- 60 g d’œuf
- 5 g de poudre à crème
- 5 g de rhum

Pour la crème pâtissière amandes-fève tonka :
- 250 cl de lait d’amandes
- une pincée de fève tonka
- 60 g de sucre
- 50 g d’œuf
- 20 g de poudre à crème

2014.05.30-tarte-fraises3

Préparation :

Pour la pâte sucrée à la noix de coco : sabler le beurre coupé en petit dès et la farine à la main ou au robot. Ajouter la noix de coco, et le sucre glace. Mélanger. Ajouter l’œuf et mélanger sans trop pétrir pour faire une boule. Filmer la pâte et la laisser reposer une demi heure au frais.

Pour la crème pâtissière amandes-fève tonka : dans une casserole mettre à bouillir le lait, la fève tonka et la moitié du sucre. Pendant ce temps fouetter les œufs, le sucre restant et la poudre à crème. Lorsque le lait bout, le verser sur le mélange aux œufs en fouettant bien. Remettre le tout sur feux doux tout en fouettant sans discontinuer. Une fois que le mélange bout compter une minute (toujours en remuant) puis retirer du feu et verser sur une plaque. Filmer au contact et réserver au frais.

Préparer la crème coco. Couper le beurre en petit dès et à l’aide d’une spatule le travailler pour qu’il devienne pommade. Ajouter le sucre, bien mélanger. Ajouter ensuite la coco en poudre et mélanger encore. Enfin incorporer l’œuf.

Abaisser la pâte, foncer un cercle beurré et verser sur la tarte la crème coco. Mettre à cuire une vingtaine de minute à 190°. Laisser refroidir.

Pendant ce temps laver, équeuter et couper les fraises en lamelles.

Une fois la tarte refroidie couvrir avec la crème pâtissière fève tonka et disposer harmonieusement les fraises. Commencer par les grosses à l’extérieur, et les petites à l’intérieur. Vous pouvez décorer la tarte avec des fleurs en pâte d’amandes.

2014.05.30-tarte-fraises2

Tarte à la rhubarbe et crème d’amandes

2014.05.20-tarterhubarbe

Ingrédients :

- 1 kg de rhubarbe
- 10 g de sucre
- 10 g de beurre

Pâte sablée :
- 1 jaune d’œuf
- 70 g de sucre
- 5 cl de lait
- 250 g de farine
- 125 g de beurre
- 1 pincée de sel

Pour la crème d’amandes :
- 100 g de compote de rhubarbe (j’utilise les chutes de rhubarbes de ma tarte)
- 80 g de beurre
- 100 g de sucre
- 100 g d’amandes en poudre

Préparation :

Pour la pâte sablée : Travailler au fouet le jaune d’œuf, le sucre et le lait, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Sabler la farine et le beurre coupé en dès, avec une pincée de sel.

Faire une fontaine, et verser au milieu le mélange au jaune d’œuf.  Incorporer rapidement les éléments. Serrer doucement la pâte entre les mains. Si la pâte se tient c’est que l’humidité est suffisante. Sinon rajouter un peu d’eau. Fraiser et former une boule fine et souple. Filmer la pâte et laisser reposer au frais.

Une fois que la pâte a reposé, l’étaler finement et foncer un cercle à tarte. Réserver au frais.

Préparer la rhubarbe. Laver les tiges soigneusement et les équeuter. Les mettre à chauffer très doucement (feu 2 ou 3) avec le beurre, et le sucre. Ajouter un peu d’eau. Retourner à mi-cuisson. Arrêter la cuisson lorsque les tiges sont moelleuses, mais veiller à ce qu’elles se tiennent un peu tout de même. Préparer une compote avec les chutes de rhubarbes. Laisser refroidir le tout.

Préparer la crème d’amandes : crémer le beurre et le sucre, ajouter la poudre d’amandes puis la compote de rhubarbes. Étaler la crème dans le fond de tarte et mettre à cuire à four chaud (190°) 20-25 minutes.

Disposer les tiges de rhubarbes sur la tarte de façon harmonieuse et les tailler en suivant les bords de la tarte.

Tarte fine aux tomates et à l’estragon

2014.03.02-tartetomatesBonjour à tous ! Aujourd’hui je viens à vous avec une recette toute simple et sans chi-chis pour les dimanches soir de fleeeeeeemmme. C’est simple, rapide et ultra bon !

Ingrédients (pour une belle tarte de 6 part au moins)

- une pâte feuilletée
- 25 g de moutarde mi forte
- un petit bouquet d’estragon
- 4 tomates
- 1 grosse boule de mozzarella

Préparation :

Etaler la pâte feuilletée finement, la piquer puis la badigeonner à l’aide d’un pinceau de moutarde.

Ciseler l’estragon, et couper les tomates en fines tranches, ainsi que la mozzarella.

Disposer sur la tarte la moitié de l’estragon, disposer harmonieusement les tranches de tomates. Puis saupoudrer avec le reste d’estragon. Réserver au frais la mozzarella.

Faire cuire 30 minutes à 180°. 5 minutes avant la fin de cuisson répartir la mozzarella sur la tarte.

Servir chaud avec une petite salade verte !

Tarte aux framboises, pâte sablée et crème chiboust

2013

Ce week-end j’ai eu envie d’essayer une recette de crème que je n’avais jamais tenté : la crème chiboust. Il s’agit d’une crème pâtissière collée (collée = avec de la gélatine) à la meringue italienne (meringue au sucre cuit). Cette crème s’utilise traditionnellement pour garnir le Saint Honoré mais comme il a fait un temps magnifique ce week-end j’ai préféré utiliser cette crème dans une tarte un peu plus légère et fruitée aux framboises.

La crème est moins épaisse qu’une pâtissière traditionnelle. J’ai vraiment bien aimé. Mais il faut prévoir un peu de temps pour faire la pâte maison + pâtissière + meringue italienne, ou comme moi aimer tellement être aux fourneaux, que cela est plus un moyen de se faire plaisir/destresser, qu’une corvée !!!

Ingrédients (pour une belle tarte) :

Pâte sablée :
- 1 jaune d’oeuf
- 70 g de sucre
- 5 cl de lait
- 250 g de farine
- 125 g de beurre
- 1 pincée de sel

Crème chiboust :
- 3 jaune d’oeufs
- 42 g de sucre
- 18 g de farine
- 18 g de maïzena
- 30 cl de lait
- une gousse de vanille
- 3 feuilles de gélatine
- 18 g de beurre
- 54 g de blancs d’oeuf (2 environ)
- 90 g de sucre
- 5 cl d’eau

Framboises : prévoir au moins 4 barquettes pour une belle tarte.
Sucre glace

Préparation :

Pour la pâte sablée : Travailler au fouet le jaune d’oeuf, le sucre et le lait, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Sabler la farine et le beurre coupé en dès, avec une pincée de sel.

Faire une fontaine, et verser au milieu le mélange au jaune d’oeuf.  Incorporer rapidement les éléments. Serrer doucement la pâte entre les mains. Si la pâte se tient c’est que l’humidité est suffisante. Sinon rajouter un peu d’eau. Fraiser et former une boule fine et souple. Filmer la pâte et laisser reposer au frais.

Préparer la crème chiboust, commencer par la crème pâtissière : faire chauffer le lait avec une gousse de vanille fendue en deux. Fouetter les jaunes, avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer la farine et la maïzena. Détendre le mélange avec la moitié du lait et incorporer avec le fouet, en évitant de faire mousser. Verser l’appareil obtenu dans la casserole contenant le reste du lait et porter doucement à ébullition sans cesser de remuer, au fouet. Lorsque la crème commence à épaissir incorporer les feuilles de gélatine préalablement ramollies dans l’eau froide et essorées. Ajouter le beurre en parcelles. Maintenir la crème au chaud dans un bain marie et préparer la meringue italienne. Battre les blancs en neige au robot. Démarrer vitesse moyenne. Cuire le sucre avec l’eau à 112°. Incorporer le sucre cuit dans les blancs lorsqu’ils commencent à être mousseux à moyenne vitesse puis augmenter pour serrer. Lorsque les blancs forment un « bec » et que l’appareil est tiède, la meringue est prête. Incorporer la meringue dans la crème pâtissière en deux temps : Un quart pour détendre puis le reste de la meringue très délicatement en soulevant la masse, au fouet (sans fouetter).

Après avoir fariné le plan de travail, déposer la pâte devant vous et appuyer légèrement pour l’aplatir. A l’aide du rouleau, rouler la pâte devant vous sans forcer. Tourner ensuite la pâte d’un quart de tour et rouler à nouveau. Tourner encore une fois d’un quart de tour. Abaisser encore une fois, ce qui permettra à la pâte d’etre fine et régulière. Foncer un moule à tarte. Cuire à blanc à 170° pendant 20 minutes.

Une fois que le fond de tarte a refroidi, dresser la tarte avec la crème chiboust et les framboises. Mettre les plus petites au milieu et les plus grosses sur le bord. Saupoudrer de sucre glace. Réserver la tarte au frais.