Archives du mot-clé soupe

Soupe Tom Kha Gai

2012

Une délicieuse soupe qui se préparer très rapidement, bien parfumée, et relevée, je la prépare souvent le dimanche soir car avec sa viande et ses légumes elle fait office de repas complet :

Ingrédients : (pour deux personnes)
- 100 g de blanc de poulet découpé en lanières
- 100 g de champignons de paille (à défaut des champignons de paris mais c’est moins bon :)
- 2 branches de citronnelle
- 2 cm de galanga (à défaut du gingembre)
- 3 feuilles de citron thaï
- le jus d’un demi citron vert
- 3 cuillers à soupe de nuoc mam
- 1 pincée de sucre
- 15 cl de lait de coco
- 5 cl d’eau
- 1 petit piment rouge

Préparation :
Versez le lait de coco et l’eau dans une casserole, ajouter la citronnelle et le galanga haché et les feuilles de citron froissées. Faire chauffer à feu doux. Aux premiers frémissement ajouter le poulet, les champignons, le jus de citron, le nuoc nam et le sucre. Faire chauffer à feu très doux pendant 10 minutes. Ajouter enfin le piment broyé, cuire encore 5 minutes, remuer régulièrement. Servir sans attendre.

Crème de chou-fleur au roquefort, œuf mollet et chips de parmesan

2012

Bio Culture – Les paniers bio : vous connaissez ? Bio Culture propose la livraison quotidienne de Paniers de fruits et légumes Biologiques. Cette association Bio Culture a été créée en octobre 2007 par Adrien Gazeau, avec pour objectif le développement de l’agriculture biologique.

J’adore ce principe, on se connecte sur le site http://www.panier-bio-paris.fr, on choisi son panier parmi les « Classiques », « Familiaux », « Petits » ou « Petit+ », on paie et « hop » on est livré soit à domicile, soit en point relais.

Fraicheur, qualité, traçabilité et service client !

En rentrant du travail, je recupère mon joli panier garni de produits BIO, de grande qualité et très frais. De quoi me mettre aux fourneaux et imaginer des recettes sympas !

Mon petit panier est arrivé hier avec des panais, des oignons, des pommes de terre, des clémentines, des poires, des kiwis, des pommes, une belle laitue et surtout un SUPERBE chou-fleur qui me faisait les yeux doux « cuisine-moi, cuisine-moi, cuisine-moi » ! Et pourtant c’est un légume particulier, souvent mal-aimé des enfants. J’ai d’ailleurs le souvenir désagréable de la forte odeur qui se répandait dans la cuisine de mon enfance. Et pourtant il y a un truc pour rendre le chou-fleur plus digeste et éviter les odeurs souffrées : il suffit de le blanchir quelques minutes à l’eau bouillante avant de le cuisiner !

J’ai donc imaginé une recette qui permet de varier les façons d’accomoder le chou-fleur (chou fleur en gratin, à la béchamel, en beignet…). Je vous propose un plat innovant, qui ose de superbes alliances de saveurs: au chou-fleur, source exceptionnelle de phytocomposants protecteurs, il associe parmesan et roquefort, des fromages riches en goût… et en calcium. Seules les personnes sensibles au cholestérol alimentaire doivent limiter leur consommation en œuf. Les autres se régaleront de cette excellente source de protéines et de précieuses vitamines (A, D, B12, E…). Un vrai régal santé !

Le chou-fleur est connu depuis l’antiquité, il a été introduit en France à l’époque de Louis XIV, mais c’est Madame du Barry, favorite de Louis XV qui en répandit l’usage dans la noblesse. Il s’est développé en Bretagne à la fin du XIXème siècle : grâce à la douceur et à la régularité de son climat, la Bretagne représente aujourd’hui 80% de la production française.

La crème « du Barry » est un des classiques des crèmes et potages de notre immense registre de soupes françaises. J’ai choisi de vous proposer une variante, du chou-fleur et de la crème toujours, parfumé au bleu, accompagné d’un oeuf mollet et d’une chips de parmesan.

Ingrédients (Pour 6 personnes) :

- 1 chou-fleur
- 1 cube de bouillon (encore mieux : le bouillon d’une poule au pot)
- 10 g de beurre
- 1 oignon émincé
- 50 g de roquefort
- 10 cl de crème fraîche
- Sel, poivre
- 60 g de parmesan Parmigiano Reggiano
- 1 oeuf par personne
- 1 cuiller à soupe de vinaigre blanc

Préparation

Détailler le chou-fleur en petits bouquets, et les laver soigneusement. Garder quelques jolis morceaux de choux fleur pour apporter une touche de croquante à la recette. Cuire les petits bouquets 5 minutes à l’eau bouillante, afin de les blanchir. Le chou-fleur sera ainsi plus digeste. Les raffraichir en les passant sous en filet d’eau froide.

Faire chauffer le bouillon.

Dans une grande marmite faire fondre le beurre, ajouter l’oignon émincé et une pincée de sel. Laisser suer 2 minutes, en remuant fréquemment.

Lorsque les oignons sont translucides ajouter les fleurettes de chou-fleur, verser le bouillon chaud à hauteur et porter à ébullition, et cuire pendant 20 minutes.

Pendant que le chou-fleur cuit préparer les oeufs mollets et les tuiles de parmesan.

Porter un grand volume d’eau à ébullition. Y plonger les oeufs pendant 5 minutes 30. Les sortir et les plonger immédiatement dans un récipient d’eau très froide, pour arrêter la cuisson et faciliter l’écalage. Lorsqu’ils ont refroidis : claquer délicatement la coquille de chaque oeuf sur le plan de travail. Rouler l’oeuf sous les doigts sans trop presser.  Ecailler, rincer, puis conserver les oeufs mollets dans un bol d’eau.

Faire préchauffer votre four à 200°. Etaler une feuille de papier sulfurisé sur une plaque. Disposer le parmesan râpé en cercles et le cuire pendant 4 à 5 min.

Lorsque le chou-fleur est cuit ajouter la crème et le roquefort émietté, et laisser cuire encore 2-3 minutes.

Mixer au blender ou au mixeur plongeant jusqu’à ce que le mélange soit onctueux et homogène. Réctifier l’assaisonnement.

Dans une assiette creuse, verser la crème de chou-fleur au roquefort, poser par dessus l’oeuf mollet et la tuile de parmesan.

Crème de panais, Saint-Jacques poêlées, crumble de noisettes

2012

Ingrédients : (pour deux amoureux)

Crumble noisette :
- 15 g de beurre salé
- 15 g de farine
- 15 g de noisettes en poudre
- 5 g de chapelure
- 1 cuiller à soupe de noisettes décortiquées et hachées

Crème de panais :
- 3 gros panais
- 20 g de beurre
- 2 pincées de graines de cumin
- + ou – ½ litre de bouillon de légumes
- Sel, poivre

Saint-Jacques :
- 6 noix de Saint-Jacques décortiquées

Préparation :

Laver et peler les panais et les couper en petits morceaux.

Dans une sauteuse faire chauffer 20 g de beurre. Ajouter le panais, 2 pincées de graines de cumin et faire revenir 2 à 3 minutes.

Mouiller avec le bouillon de légumes, et laisser mijoter entre 20 et 30 minutes jusqu’à ce que la chair s’écrase.

Passer les légumes et une partie du bouillon de volaille au blender.

Si la soupe est trop épaisse rajouter du bouillon et mixer à nouveau. Passer la soupe au chinois.

Goûter et rectifier l’assaisonnement. Réserver au chaud.

Pour le crumble :
Dans un saladier mélanger le beurre salé, la farine, les noisettes, en poudre et la chapelure. Malaxer la pâte du bout des doigts afin de lui donner une consistance sablée. Elle doit être friable et sans gros morceaux. Ajouter les noisettes hachées.

Répartir le crumble sur un papier surlfurisé disposé sur une plaque allant au four. Cuire 20 minutes à 180°C.

Au dernier moment : Chauffer une poêle et saisir les noix de Saint jacques (1 minute à peine de chaque côté).

Dresser la crème de panais, les saint jacques, et répartir le crumble aux noisettes sur les saint-jacques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Velouté de potimarron – carottes, à l’orange et au cumin

01

Ingrédients :
- 1 potimarron
- 3 carottes
- 20 g de beurre
- 2 pincées de graines de cumin
- 15 cl de jus d’orange
- + ou – ½ litre de bouillon de volaille
- quelques marrons
- Sel, poivre

Préparation :

Laver les légumes. Peler les carottes et les couper en petits morceaux. Couper le potimarron en deux. Ôter les graines et les filaments. Le peler. Couper le potimarron en dés de 3 cm environ.

Dans une sauteuse faire chauffer 20 g de beurre. Ajouter les dés de potimarron, 2 pincées de graines de cumin et faire revenir 2 à 3 minutes. Mouiller avec le jus d’orange. Laisser cuire doucement jusqu’à ce qu’il ai réduit.

Mouiller alors avec le bouillon de volaille, et laisser mijoter entre 20 et 30 minutes jusqu’à ce que la chair s’écrase.

Passer les légumes et une partie du bouillon de volaille au blender.

Si la soupe est trop épaisse rajouter du bouillon et mixer à nouveau. Passer la soupe au chinois.

Goûter et rectifier l’assaisonnement.

Servir chaud avec un marron pour la décoration et pourquoi pas quelques dés de poulet et/ou du pain grillé ou une quenelle de crème fraiche.

 

 

 

 

 

 

 

 

Soupe Thaï de poulet et crevettes au galanga

2011

Poulet, galanga, ail, piment, citron kaffir, coriandre, et lait de coco ! Quand j’ai vu la liste des ingrédients de cette recette de « Soupe poulet & crevettes » publiée dans le Elle à Table, j’ai tout de suite eu l’eau à la bouche. Cela m’a inspiré une recette très semblable, que je vous donne aujourd’hui « Soupe Thaï de poulet et crevettes au galanga ».

Ma recette est beaucoup moins parfumée 30 g de galanga + 30 g de gingembre + 30 g de curcuma… cela me paraissait beaucoup trop ! De plus il est préconnisé dans le magazine de faire sauter les morceaux de poulet dans de l’huile de sésame. Hors celle çi ne supporte pas la cuisson et est utilisée comme assaissonnement ! Des modifications s’imposaient !

Le galanga qu’est ce que c’est ? Le galanga est parfois appelé « gingembre thaï », c’est une racine qui ressemble au gingembre mais en moins piquant et plus nuancé. On trouve du Galanga frais, ou séché ou en poudre dans  les épiceries exotiques. Le galanga se cultive tant pour ses propriétés aromatiques que pour ses vertus médicinales : digestion, vertus aphrodisiaques, … Si vous ne trouvez pas de galanga, et que vous souhaitez tout de même réaliser cette recette : remplacez-le par du gingembre.

En ce qui concerne le poulet : evitez le blanc qui sera trop sec. Prenez les hauts de cuisse de poulet et retirer la peau et les os avant de couper la viande en lamelles.

Le bouillon de cette soupe est très agréablement parfumé par le galanga, mais aussi les feuilles de citron kaffir, le piment, l’ail, la coriandre et la sauce poisson. Avec le poulet et les crevettes, cela constituent une entrée copieuse, ou même un plat. On peut éventuellement servir la soupe avec quelques nouilles !

Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 2 hauts de cuisses de poulet (soit 180 g de viande)
- 1 gousse d’ail
– 1 oignon
- 1 morceau de galanga frais (30 g) (ou gingembre)
- 1 tomate
- 1 petit bouquet de coriandre (20 g)
- 1 cuiller à café de curcuma en poudre
- 2 cuillers à soupe d’huile neutre
- 1 petit piment rouge entier épépiné
- poivre du moulin
- 2 feuilles de citron citron kaffir
- 1 litre d’eau
- 5 dl de lait de coco
- 3 cuillers à soupe de nuoc-mâm (sauce de poisson)
- 1 cuiller à café de sucre
- 250 g de crevettes roses décortiquées

Préparation :

Désosser le poulet, lui retirer la peau et le couper en petites lamelles. Peler et hacher l’ail. Peler et émincer l’oignon. Peler et couper en bâtonnets le galanga. Emonder la tomate, la couper en dès. Laver et ciseler la coriandre.

Dans une sauteuse faire chauffer l’huile. Y faire revenir l’oignon émincé. Ajouter les bâtonnets de galanga et le curcuma en poudre. Faire revenir ensemble 5 minutes. Ajouter les morceaux de poulet, le piment, et l’ail haché. Poivrer légèrement et ajouter les les feuilles de citron kaffir et les deux tiers de la coriandre (réserver l’autre tiers pour la décoration du plat). Verser l’eau, et le lait de coco, la sauce nuoc-nam, le sucre, couvrir, baisser le feu et laisser mijoter à petits frémissement pendant 20 minutes.

Ajouter les crevettes et la tomate émondée et coupée en dés, 5 minutes avant la fin de la cuisson de la soupe. Servir tout de suite, bien chaud, saupoudrer le plat de coriandre.

Soupe de cresson

2011

Chez moi ce n’est pas tous les jours muffins, cupcakes, cookies… Il y a des jours de fête, des week-ends… mais le plus souvent c’est « attention aux calories ! ». Je cuisine donc beaucoup de légumes verts, et de soupes en semaine… ou des plats allégés à base de courgette, viande blanche, poisson blanc… et oui c’est ca de faire attention à sa ligne !

Mais comme je suis gourmande j’essaie d’imaginer des recettes toujours gouteuses ! Cette soupe est tellement délicieuse que je me suis dis qu’il serait dommage de ne pas la partager… Pour une fois light… mais toujours BON ! (même si je sais que vous préférez mes cookies haha !)

Ingrédients : (pour 4 personnes)

- 1 botte de cresson
- 1 oignon
- 1 pomme de terre
- 1 litre d’eau
- 1 cube de volaille
- un peu de noix de muscade moulu
- poivre blanc
- 1 cuiller à soupe de crème fraiche épaisse allégée à 5 % de MG

Préparation :

Laver et trier la botte de cresson. Éplucher et émincer l’oignon. Éplucher et couper la pomme de terre en cubes réguliers.

Dans une sauteuse anti-adhésive faire revenir l’oignon. Lorsqu’il commence à dorer, baisser le feu et ajouter la pomme de terre, et le cresson. Faire revenir un peu et ajouter un litre d’eau et le cube de volaille. Saler et ajouter une pincée de muscade râpée.

Laisser cuire à petits frémissements 20 minutes.

Mixer les légumes chaud. Rectifier l’assaisonnement. Ajouter une pincée de poivre blanc.

Velouté de carottes au curry et au lait de coco

2010_10

L’été s’en est allé et a cédé sa place à l’automne.
Je vous propose de mettre des couleurs dans votre assiette, à cette occasion, et de retrouver le plaisir d’une douce soupe, bien assaisonnée et très gouteuse ! 
Une autre recette de soupe à la carotte en cliquant ici : « Velouté de carottes au cumin et au curry »

Ingrédients : (pour 6 personnes)

- 1 kg de carottes
- 1 pomme de terre
- 1 petite branche de céleri
- 1 oignon
- 2 gousses d’ail
- 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
- 75 cl d’eau
- 1 cube de bouillon de légumes
- 1 cuillerée à soupe de curry
- 1/2 cuiller à café de curcuma
- 1/2 cuiller à café de gingembre en poudre
- 4 cuiller à soupe de lait de coco.
- Sel, poivre

Préparation :

Peler les carottes, la pomme de terres, l’ail et l’oignon.

Couper les carottes en tronçons 1 cm environ et la pomme de terre en cubes de taille équivalente. Hacher l’ail et l’oignon. Émincer la branche de céleri.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une cocotte. Y mettre l’oignon, l’ail, le céleri et les épices. Laisser revenir 2 à 3 min en remuant.

Ajouter les carottes et la pomme de terre. Laisser revenir 5 min en remuant régulièrement.

Verser l’eau dessus, et déposer le cube de légumes.

Laisser cuire sur feu doux, jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Compter environ 20-25 minutes.

Mixer le tout sans attendre, avec le lait de coco pour obtenir un velouté lisse et homogène. Saler après avoir goûté et poivrer. Si le velouté semble trop épais, ajouter un peu d’eau et mélanger.

Servir bien chaud !

Soupe au fânes de carottes

01

Cette semaine j’ai acheté de beaux légumes : radis, laitue, pousse d’épinards, oignons nouveaux (ciboules), poivrons, poireaux, carottes nouvelles ! J’ai lu que l’on pouvait faire de la soupe avec les fanes de carottes : let’s go !

Verdict : bon mais pas aussi bon qu’une bonne soupe de légumes ou une soupe un peu plus classique. A vous de tester !

Ingrédients : (pour deux personnes)

- les fanes d’une botte de carottes
- 1 oignon
- 2 petites pommes de terres
- 20 cl de bouillon de légumes
- crème fraîche allégée

Préparation :

Laver et trier les fanes. Retirer les tiges pour récupérer les feuilles.

Peler puis hacher l’oignon. Peler, laver puis couper les pommes de terre en cubes.

Dans une cocotte faire revenir l’oignon et les pommes de terre. Ajouter les fanes de carottes. Couvrir d’eau. Laisser cuire à feu doux pendant 30 minutes environ.

Préparer le bouillon de légumes. Réserver.

Passer les légumes et une partie du bouillon au blender. Mixer.

Si la soupe est trop épaisse rajouter du bouillon et mixer à nouveau. Goûter et rectifier l’assaisonnement. Ajouter la crème fraîche. Servir chaud.

Velouté de courgettes au chèvre frais

12

J’ai une mauvaise et une bonne nouvelle. Mauvaise nouvelle : l’hiver est là. Bonne nouvelle : l’hiver est là.
Alors certes : il fait super froid. On a ressorti l’écharpe, les gants et on se tâte à mettre le bonnet. Surtout de bon matin quand on attend son bus ou son train. On a mis en route le chauffage à la maison et on se met sous une couverture pour regarder la télé : l’hiver est là.
Mais il faut aussi se dire que c’est la saison du potiron, des bonnes petites soupes, des marrons chauds, des clémentines, de la tartiflette et tout les bons petits plats. On est bien chez soit avec un thé et des petits gâteaux. Il fait froid mais bientôt ça sera le marché de noël ses pains d’épices et son vin chaud. A la maison on s’apprête à sortir la pâte de coings, les petits chocolats, les marrons glacés. C’est l’hiver.

Je vous l’avoue : je n’aime pas l’hiver ni les soupes mais cette année j’ai pris la résolution de l’apprécier. Cela se ressent dans ma cuisine car j’ai des idées originales… Notamment ce petit velouté de courgette au petit billy. Vous m’en direz des nouvelles !
C’est la soupe qui se mange en silence tellement elle est délicieuse !
Je suis sûre qu’elle serait engloutie en moins de deux par les enfants les plus récalcitrants. Ce n’est pas une soupe : c’est du pûr bonheur.

J’aime la courgette car elle se cuisine trés facilement. On peu la relever avec du curry, la faire à la provençale, la marier avec du chèvre quelle gourmandise !
Je rajoute quelques herbes fraîches… le tour est joué.

Ingrédients : (pour 4 à 6 personnes)

- 1kg de courgettes
- 2 pommes de terres (facultatif)
- 1 petit oignon
- 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
- 12 feuilles de menthe
- 6 feuilles de basilic
- 1/2 botte de ciboulette
- 150 g de chèvre frais type Petit Billy
- bouillon de légumes
- 1 verre de lait

Préparation :

Laver les courgettes et les pommes de terre. Peler entièrement les pommes de terre, et un sur deux pour les courgettes.
Couper les pommes de terres en cubes de 3 cm et les courgettes en rondelles. Couper grossièrement l’oignon.

Dans une cocotte faire chauffer l’huile d’olive. Y faire revenir l’oignon et les pommes de terre. Mouiller avec le bouillon et ajouter les courgettes.
Laissez cuire 20 minutes.

Passer les légumes et une partie du bouillon au blender. Ajouter le lait et le fromage de chèvre. Mixer.

Si la soupe est trop épaisse rajouter du bouillon et mixer à nouveau.

12

Goûter et rectifier l’assaisonnement.

Servir nature ou avec des croûtons aillés par exemple.

Variations autour de soupes aux courges

05

Depuis quelques temps j’ai une grosse envie de soupe à la courge… Butternut, potimarron, potiron…? Les 3 me tentaient et je me suis dit : quitte à sortir mon blender autant ne pas le faire pour rien !

C’est donc trois recettes que je vous propose aujourd’hui :
- La courge butternut que j’ai fait cuire au four en papillote et qui a un délicieux petit goût de beurre, très doux, et que j’ai donc marié avec ail et persil.
- Le potimarron que je goûte pour la première fois avec son goût original de châtaigne. Je l’ai fait revenir avec un peu de carottes et des graines de cumin puis j’ai simplement fait mijoter avec des branches de thym et de romarin.
- Et enfin le potiron qui m’a inspiré une recette plus originale avec cannelle et curry.

Nous nous sommes régalés et en plus j’en ai congelé pour le reste de l’hiver (la soupe se congèle très bien).

Voulez vous que je vous donne le secret de la bonne soupe ???
Bien mixer la soupe et à la fin : la passer au chinois pour élimer les morceaux de peaux ou les filaments pas bons. Votre soupe sera super onctueuse.
Soyez inspiré : variez les styles et les épices. Pourquoi de pas essayer une délicieuse soupe parfumée à la citronnelle ou au gingembre…? Une petite touche d’huile d’olive ou de lait de coco pour varier du beurre et de la crème. De délicieuses idées : Butternut squash and apple soup de Estelle, Soupe de potimarron au coing de Cocopassions, Velouté de potimarron au lait de coco, gingembre et citronnelle de Lorette, … les miennes :

05

Crème de butternut ou courge musquée cuites entière au four en papillote

Ingrédients :
- 1 courge musquée ou butternut
- 1 pomme de terre (facultatif)
- + ou – ½ litre de bouillon de volaille
- 40 g de beurre
- 1 gousses d’ail
- persil
- 1 pincée de noix de muscade
- sel

Préparation :
Laver puis couper en deux la butternut puis la vider de ses graines.

Envelopper chacun des morceaux dans 2 feuilles d’aluminium et mettre à four préchauffé à 180°. Cuire plus ou moins longtemps selon la taille de la courge. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau .

Laver, peler et couper la pomme de terre en morceaux.
Peler et hacher l’ail. Hacher le persil.

Dans une sauteuse faire fondre le beurre. Y faire revenir les morceaux de pommes de terre, l’ail et le persil.
Ajouter le bouillon et laisser cuire.

Récupérer la chair des butternuts en vous aidant d’une cuiller à soupe.

Passer les légumes et une partie du bouillon de volaille au blender.

Si la soupe est trop épaisse rajouter du bouillon et mixer à nouveau.

Goûter et rectifier l’assaisonnement.

Servir chaud avec du persil parsemé, de la noix de muscade pour la décoration.

.

.05

Velouté de potimarron au thym et au romarin

Ingrédients :
- 1 potimarron
- 1 carotte
- 20 g de beurre
- + ou – ½ litre de bouillon de volaille
- 2 branches de Thym
- 1 branche de romarin
- 2 pincées de graines de cumin
- quelques marrons
- Sel, poivre

Préparation :
Laver les légumes.
Peler la carotte et la couper en petits morceaux.

Couper le potimarron en deux. Ôter les graines et les filaments. Couper le potimarron en dés de 3 cm environ. Ne le peler pas. La peau contient des vitamines et minéraux. 

Dans une sauteuse faire chauffer 20 g de beurre.
Ajouter ensuite les dés de potimarron, 2 pincées de graines de cumin et faire revenir 2 à 3 minutes.
Mouiller avec le bouillon de volaille, ajouter le romarin et le thym et laisser mijoter entre 20 et 30 minutes jusqu’à ce que la chair s’écrase. Retirer les branches de thym et romarin.

Passer les légumes et une partie du bouillon de volaille au blender.

Si la soupe est trop épaisse rajouter du bouillon et mixer à nouveau. Passer la soupe au chinois.

Goûter et rectifier l’assaisonnement.

Servir chaud avec un marron pour la décoration et pourquoi pas quelques dés de poulet et/ou du pain grillé.

.

.05

Velouté de potiron au curry

Ingrédients :
- 1 belle tranche de potiron (400-500g)
- 2 pommes de terre (facultatif)
- 1 oignon
- + ou – ½ litre de bouillon de volaille
- 2 cuillers à soupe de curry
- 1 petit bâton de cannelle
- 1 cuiller à soupe d’huile végétale
- 1 filet de jus d’orange ou clémentine
- crème fraîche

Préparation :
Couper la citrouille en deux. Retirer les graines. L’éplucher. La couper en dés de 3 cm environ.
Peler les pommes de terre, les coupe en dés aussi.
Hacher grossièrement l’oignon.

Dans une cocotte faire chauffer l’huile et y faire revenir l’oignon.

Ajouter les morceaux de pommes de terre et de potiron et le bâton de cannelle. Laisser dorer 2 ou 3 minutes. Mouiller avec le bouillon et laisser mijoter entre 20 et 30 minutes jusqu’à ce que la chair s’écrase. En fin de cuisson ajouter le curry.

Retirer le bâton de cannelle. Passer les légumes et une partie du bouillon de volaille au blender.

Si la soupe est trop épaisse rajouter du bouillon et mixer à nouveau.

Goûter et rectifier l’assaisonnement.

Servir chaud avec un filet de jus d’orange ou de clémentine, une cuiller de crème fraîche et une belle tranche de pain grillé.