Archives du mot-clé sans gluten

Pancakes tout moelleux à la farine de noix de coco

IMG_1442_th    On continue les bonnes résolutions de la rentrée avec des petits plats et des salades healthy et IG bas + du sport 

J’ai concocté pour vous une recette de pancakes hyper moelleux et fluffy. Pour un petit dej sain, et avec un faible indice glycémique.

La farine de coco a l’avantage d’être sans gluten mais aussi d’avoir un goût très agréable. Nutritionnelement parlant elle a aussi beaucoup d’avantages ! La farine de noix de coco est particulièrement riche en fibres et acides aminés. Elle est source de protéines et de graisses saines.
IMG_1449_th
Ingrédients :
(Pour 10 pancakes)
- 4 œufs
- 55 g d’huile de noix de coco
- 1 cuillere à café d’érythritol en poudre
- 80 g de farine de noix de coco
- 50 g d’arrowroot
- 1 cuillere à café de levure chimique
- 1 pincée de sel
- 20 g de son d’avoine
- 24 cl de lait d’amandes

 IMG_1443_th
Préparation :
Dans un récipient, casser les œufs et y ajouter l’huile de coco et le sucre et fouetter le tout. Ajouter petit à petit la farine de coco, l’arrowroot, la levure et le sel, en alternant avec le lait, et mélanger jusqu’à obtenir une texture homogène.
IMG_1445_th
Faire chauffer une poêle (à feu doux) et la graisser légèrement (à l’huile de coco par exemple). Verser ensuite une louche en formant un rond. Veiller à ne pas trop étaler la pâte afin d’obtenir une pâte épaisse qui rendra le pancake moelleux. Lorsque que vous apercevez de petites bulles sur le dessus, retournez votre pancake. Laisser cuire le pancake 1 à 2 minutes. Retirer du feu, puis ajouter selon vos envies des fruits frais, du sirop d’agave, etc …IMG_1446_th

Flatbread (petits pains plats) au chou-fleur (IG bas et sans gluten)

  IMG_1431_th Pas toujours facile de se passer de pain quand on mange sans gluten ou quand on fait attention à sa ligne. J’ai une recette qui va faire plaisir aux cœliaques, et aux personnes qui font attention à leur ligne, qui mangent healthy, IG bas (low IG), paléo… N’est-ce pas ?

Aujourd’hui je n’ai pas la prétention de vous présenter une recette de pain à la croûte croustillante et la mie filante mais une petite préparation assez sympa, qui fera une tout de même bonne (et surtout très saine !) alternative au pain. Il s’agit de petits pains plats alias « flatbreads » préparé à base de chou-fleur (oui oui !), de poudre d’amandes et d’œufs.

Saviez-vous que le chou fleur permet de réaliser tout un tas de recettes hyper gourmande en réduisant le nombre de calories ? Du riz, en passant par les tortillas, la pizza, le taboulé, le hachis-parmentier, la fausse béchamel, etc… Si vous comprenez l’anglais je vous recommande chaudement la lecture de cet article « 23 Insanely Clever Ways To Eat Cauliflower Instead of Carbs ». Le chou-fleur est un légume riche en vitamines (C, B, et K), en minéraux, et en antioxydants. Qu’on le déguste cru, cuit ou même grillé, il est faible en calories (25 Kcal pour 100 grammes de chou-fleur cuit). Il est particulièrement riche en fibres qui boostent le système digestif, améliorent le transit intestinal et de préviennent du cancer du côlon.

IMG_1429_th

Les amateurs de cuisine healthy et foodistas ont sans doute déjà entendu parler de la fausse pâte à pizza à base de chou-fleur ? La recette que je vous présente est similaire mais l’avantage c’est qu’il n’y a pas besoin de presser et d’essorer le chou-fleur mixé dans une gaze ou un torchon . Il suffit de mettre les ingrédients dans l’ordre indiqué dans le mixer, étaler la pâte obtenue sur une plaque allant au four et cuire 30 minutes à 185 degrés.

Ingrédients : (pour une plaque allant au four – type four « ménager » classique)

- 280 g de chou fleur cru
- 100 g d’amandes en poudre
- 4 œufs
- 1/2 cuiller à café de sel fin
- Condiment de votre choix : curcuma, curry, mélange de graines (pavot, tournesol, sésame…) : faites-vous plaisir !

IMG_1438_th

Préparation :

Mettre le chou fleur fleur dans un mixer, et le mixer jusqu’à avoir une sorte de « riz ». Ajouter les autres  ingrédients dans l’ordre indiqué : amandes en poudre, œufs, sel… Étaler la pâte sur une plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé et cuire 30 minutes à 185 degrés (four préchauffé).

IMG_1435_th

Courge spaghetti et son pesto au pecorino

20131001_spaghettisdecourge

La courge spaghetti vous connaissez ?

La courge spaghetti est un légume-fruit. Cette courge d’hiver à chair blanche voire jaunâtre fait partie de la famille des curcubitacés (potiron, courge butternut, potimaron, courgette…).

La chair de cette courge donne à la cuisson de longs filaments fermes et peu parfumés comme les pâtes italiennes qui portent le même nom. C’est une particularité unique !

20131001_spaghettisdecourge_2

Une courge dont les enfants raffoleront surement grâce à sa ressemblance avec des spaghettis. (comment faire manger des légumes aux enfants !! -en grugeant mouhaha-)

Au niveau du goût cela me fait penser au pâtisson. L’aspect est vraiment bluffant ! On croirait des vrais spaghettis !

Aujourd’hui une recette toute simple pour un soir de semaine où on a pas forcément le temps de cuisiner. La courge cuit au four (cela évite l’épreuve du découpage !) et un pesto savoureux fait en deux-deux !

Ingrédients (pour 2 personnes)

- une petite courgette spaghetti
- 1 petit bouquet de basilic
- 5 cuiller à soupe d’huile d’olive
- 3 cuiller à soupe de poudre d’amandes
- 1 gousse d’ail
- 50 g de pecorino

Préparation :

Laver la courge et la couper en deux. Retirer les graines à l’aide d’une cuiller. Mettre les deux morceaux sur un plaque allant au four. Mettre à cuire 30 minutes à 180°.

Une fois la courge spaghetti cuite  prélever la chair filandreuse à la fourchette ou à la cuillère. Vous obtenez un « spaghetti végétal ».

Saler, poivrer, ajouter une pincée de curcuma et mettre le tout sur feux doux, pour que les spaghettis restent chauds.

Préparer le pesto en écrasant au pilon les autres ingrédients.

Servir tout de suite.


Hey en parlant de PASTA !

Vous regardez Masterchef ? Vous connaissez Adrien ?

1209128_658608220851276_1444495430_n

Adrien est fou de cuisine du Sud-Ouest et de l’Italie. Tombé dans la marmite des pâtes quand il était enfant, le candidat lot-et-garonnais de la 4ème saison de Masterchef vient de publier son livre de recettes « Pasta & Co ».

Pour acheter ce livre rendez-vous ici.
Retrouvez Adrien sur sa page Facebook
Pour suivre son actualité, connectez-vous à son compte Twitter.

Cookies aux pépites de chocolat et aux noisettes (SANS GLUTEN)

2013

Ingrédients (Pour 25 -30 cookies)

- 200 g de beurre barrate
- 200 g de sucre cassonnade
- 75 g de poudre de noisettes
- 400 g de farine sans gluten (mix spécial pâtisserie) + une pincée de sel
- 1 cuiller à café de gomme de xanthane (G. Detou)
- 2 oeufs
- 100 g de pépites de chocolat blanc/50 g de noisettes entières

Préparation :

Préchauffer le four à 160°.

Couper le beurre en dès. Ajouter le sucre et mélanger les deux du bouts des doigts. Incorporer la poudre de noisette, la farine, le sel, la gomme de xanthane. Y incorporer l’œuf et pétrir jusqu’à ce que cela soit homogène. Vous devez obtenir une belle boule de pâte.

Ajouter les 3/4 de pépites de chocolat et de noisettes (garder le reste des pépites pour la décoration). Laisser reposer la pâte 1/2 heure au frais.

Sur une plaque allant au four mettre un papier sulfurisé.

Faire des petites boulettes de pâte de la taille d’une grosse noix et les disposer sur la plaque en veillant à ce que cela soit bien espacé.

Aplatir un petit peu les boulettes avec la paume de la main (lors de la cuisson les cookies s’aplatiront tout seuls) et décorer de quelques pépites.

Faire cuire la fournée entre 20 minutes à 160°.

Quelques conseils pour réussir vos cookies à tout les coups :
- Laisser reposer la pâte 1/2 heure au frais. Cela sera plus facile pour confectionner les cookies par la suite !
- Prélever des boulettes de pâte de même poids et même taille. Les rouler en boule dans la pomme de la main et les aplatir en faisant attention à ce qu’ils soient bien ronds. Sur le dessus disposer quelques pépites de chocolat que vous avez mis de côté (c’est plus joli).
- Bien espacer les cookies quand vous les déposez sur la plaque de cuisson. Sinon ils vont se toucher et se coller entre eux en cuisant ! Il faudra faire plusieurs fournées de cuisson…
- Vous pouvez varier les plaisirs et remplacer les noisettes et les pépites de chocolat par par exemple des pépites de chocolat blanc et cranberries, ou des chips de bananes et des pépites de chocolat au lait…

Crêpes au lait de noisette (sans gluten, sans lactose)

2013

Ce week-end chandeleur oblige, j’ai fait sauter les crêpes avec mon nouveau joujou : la poêle à crêpes en tôle noire de chez Tout pour les chefs.fr ! Parole de cupkilleuse ce sont les crêpes les plus fines et les plus goûteuses que j’ai faites de ma vie :) (Pensez à vous équiper, d’ailleurs vous pouvez bénéficier d’une réduction de 10% sur votre commande avec le code ON752B1E).

poale-a-crapes-en-tale-noire

Je les ai servies à mes invités tartinées de pâte choco noisette (sans huile de palme et autres cochonneries !) : un délice !

Ingrédients (pour 5 crêpes)

- 1 oeuf
- 65 g de farine sans gluten (mix pâtisserie Schaer)
- 12,5 cl de lait de noisettes (magasins bio)
- 15 g de margarine végétale (sans lactose)
- 10 g de sucre
- 1 pincée de sel

Préparation :

Mélanger à l’aide d’un robot ou avec un fouet, la farine, les œufs, le sucre, le sel et le lait de noisettes jusqu’à obtenir une pâte sans grumeaux. Ajouter la margarine fondue. Laisser reposer la pâte au moins une heure.

Pour la cuisson, l’idéal est de huiler la poêle (bien chaude pour démarrer) à l’aide d’un pinceau de cuisine. Sinon, deux essuie-tout trempés dans un petit ramequin d’huile feront l’affaire. Verser une demi-louche de pâte et faites cuire 1 à 2 minutes sur chaque face.

Le site Tout pour les chefs | Page Facebook ici

et n’oubliez pas le code ON752B1E (-10% cupkilleuse)

Cornes de gazelle sans lactose et sans gluten

2013

Une recette facile et délicieuse à faire pour petits et grands gourmands, adaptée d’une recette algérienne – pour les personnes intolérantes au gluten et au lactose (donc NON traditionelle)- que j’ai réalisée lors d’un merveilleux repas chez des amis.

Les cornes de gazelles sont des pâtisseries maghrébines, à base de pâte d’amandes et d’eau de fleur d’oranger, en forme de petit croissant.

Cette recette est absolument parfaite et se dégustera, comme il se doit, avec un thé à la menthe… :)

Ingrédients : (pour une vingtaine de pièces)
– 125 g de farine de riz
– 125 g de farine de soja
– 100 g de margarine végétale
– 1 jaune d’oeuf
– 3 cuillers à soupe d’eau defleur d’oranger
- 1 pincée de sel

Pour la farce :
– 250 g de poudre d’amandes
– 120 g de sucre
– 2 cuillers à soupe d’eau de fleur d’oranger
– 1 cuiller à soupe de cannelle en poudre
– 20 g de margarine végétale

Préparation :

Préparer la farce : mélanger la poudre d’amandes, le sucre, la fleur d’oranger, la cannelle et ajouter la margarine. Façonner de petites boules de 25g chacune. Puis former des lunes à l’aide d’un verre à thé par exemple. Poser les lunes sur une plaque avec un papier sulfurisé.

Pour la pâte : Mettre la farine dans le bol d’un robot avec la fleur d’oranger et le sel. Mélanger une minute puis ajouter la margarine, le jaune d’oeuf, un peu d’eau si nécessaire et pétrir 2 ou 3 minutes.

Étaler un morceau de pâte au rouleau à pâtisserie assez finement en un rectangle. Placer la farce et refermer. Aplatir les parties extérieures de la corne de gazelle et les extrémités pour bien fermer. Couper l’excédent de pâte. Déposer les cornes de gazelle sur une plaque avec un papier sulfurisé et laisser reposer une nuit.

Le lendemain, les passer au four à 180°C pendant 15 minutes en surveillant le four pour ne pas que les cornes de gazelle prennent trop de couleur.

Saupoudrer d’un léger nuage de sucre glace.

Cupcake chocolat noix de coco (sans gluten, sans lactose)

2012

 

Ingrédients (pour 6 gros cupcakes)
- 10 cl de crème de soja végétale liquide (en brique)
- 60 g de farine « mix pâtisserie » sans gluten
- 60 g de noix de coco râpée
- 1 œuf
- 60 g de sucre en poudre
- 1 cuiller à café de bicarbonate de soude
- 100 g de chocolat noir

Chantilly végétale
- 15 cl de crème de coco
- 1 pincée de fix chantilly
- sucre glace

Préparation

Préchauffer le four à 180°. Chemiser le moule à cupcakes avec des caissettes en papier. Dans un saladier, verser la crème de soja et casser l’œuf. Fouette le tout, puis ajouter le bicarbonate de soude, et le sucre et battre de nouveau énérgiquement. Incorporer la farine à ce mélange à l’aide d’une maryse. Ajouter la noix de coco râpée et le chocolat cassé en tout petits morceaux (pépites). Répartir la pâte dans les alvéoles du moule à cupcakes. Enfourner pour 20-25 mn à 180°.

Pour la chantilly végétale : Mettre la crème, le fouet, et le cul de poule au congélateur 20 minutes. Monter la crème au fouet electrique. Ajouter le sucre glace à votre convenance, et le chantilly fix. Mettre la crème dans une poche à douille équipée d’une jolie douille cannelée (j’ai utilisé la 6 mm à 6 dents de toutpourleschefs.fr)

Une fois que les cupcakes sont bien refroidis, les décorer avec la chantilly végétale. Enrouler sur elle même la partie supérieure de la poche pour bien la fermer et faire descendre la chantilly coco vers le bas. Tenir la poche bien tortillée sur elle même, fermement, contre le paume de la main, et appuyer doucement pour faire sortir la crème. Tenir la pointe de la douille bien droite contre le cupcake, partir de l’extérieur revenir vers l’intérieur en formant comme un escargot. Finir par une belle pointe. Sinon vous pouvez décorer votre cupcakes par petites touches comme des étoiles. 

Pour la décoration : amusez-vous. Il n’y a aucune limite sauf celle de l’imagination ! Vous pouvez utiliser des bonbons, des perles en sucres, des vermicelles… J’ai utilisé des petits papillons en sucre de chez vahiné, et des perles multicolores. Pour les caissettes et la décoration des cupcakes pensez à aller sur le site www.sweetlycakes.com

La chantilly végétale ne tient pas eternellement ! Servez vos cupcakes immédiatement.


http://www.cupkilleuse.fr/wp-content/uploads/2012/10/boite-mendiants.jpg

Vous êtes fan de chocolat ??? Je vous annonce l’ouverture d’une nouvelle boutique en ligne www.cacaoetcompagnie.com Pensez à vos commandes pour Noël bande de petits gourmands ;)

Cupcakes pomme raisin cannelle – meringue suisse (sans gluten et sans lactose)

2012

 

Ingrédients (pour 12 gros cupcakes)
- 20 cl de crème de soja végétale liquide (en brique)
- 180 g de farine « mix pâtisserie » sans gluten
- 1 œuf
- 50 g de sucre en poudre
- 1 cuiller à café de bicarbonate de soude
- 1 bonne pincée de cannelle en poudre
- 70 g de raisins secs
- 1 pomme
- 1 cuiller à soupe de purée d’amandes bio

Meringue suisse
- 3 blancs d’oeuf
- le même poids que les blancs en sucre (en poudre)
- cannelle en poudre

Préparation

Préchauffer le four à 180°. Chemiser le moule à cupcakes avec des caissettes en papier. Dans un saladier, verser la crème de soja et casser l’œuf. Fouette le tout, puis ajouter le bicarbonate de soude, la canelle en poudre et le sucre et battre de nouveau énérgiquement. Incorporer la farine à ce malénge à l’aide d’une maryse. Ajouter les raisins secs, ainsi que la pomme, au préalable lavée, pelée et râpée. Répartir la pâte dans les alvéoles du moule à cupcakes. Enfourner pour 20 mn à 180°.

Pour la meringue suisse : Dans un saladier résistant à la chaleur, mélanger les blancs d’œufs, et le sucre.  Placer le saladier au-dessus d’un bain-marie (le saladier ne doit pas toucher l’eau) et fouetter sans arrêt, pendant 5 minutes, jusqu’à ce que le sucre soit dissout et que la préparation soit chaude au toucher (elle doit atteindre 60°). Verser la préparation dans le bol de votre robot et fouetter à grande vitesse jusqu’à ce qu’elle refroidisse, pendant environ 10 minutes. La meringue doit être bien brillante et avoir une texture aérienne. Parfumer à la cannelle. Mettre la meringue suisse dans une poche à douille équipée d’une jolie douille cannelée (j’ai utilisé la 6 mm à 6 dents de toutpourleschefs.fr)

Une fois que les cupcakes sont bien refroidis, les décorer avec la meringue suisse. Enrouler sur elle même la partie supérieure de la poche pour bien la fermer et faire descendre la meringue vers le bas. Tenir la poche bien tortillée sur elle même, fermement, contre le paume de la main, et appuyer doucement pour faire sortir la crème. Tenir la pointe de la douille bien droite contre le cupcake, partir de l’extérieur revenir vers l’intérieur en formant comme un escargot. Finir par une belle pointe. Sinon vous pouvez décorer votre cupcakes par petites touches comme des étoiles. 

Pour la décoration : amusez-vous. Il n’y a aucune limite sauf celle de l’imagination ! Vous pouvez utiliser des bonbons, des perles en sucres, des vermicelles… J’ai utilisé des petites feuilles en sucre de la marque wilton, et des vermicelles oranges. Pour les caissettes et la décoration des cupcakes pensez à aller sur le site www.sweetlycakes.com

Tartelettes au lemon curd, pâte sablée au chocolat, et meringue suisse (sans gluten, sans lactose)

2012

Si vous suivez régulièrement ce blog, vous n’êtes pas sans savoir que j’ai passé récemment un week-end dans le Périgord avec mes amis Phillipe Mesuron et Pilar Lopez, de la saison 1 de Masterchef.

Alors que Phillipe a ouvert une table d’hôte à Cubjac (réservez : du jeudi au dimanche au 05 53 53 83 94), Pilar a elle ouvert une école de cuisine à Orthez. Il s’agit d’un lieu pour apprendre à cuisiner autrement « Une école pour une autre cuisine » c’est à dire bio, sans allergène, végétarien.

Pilar est une personne adorable, et très attachante. Le boulot et l’énergie investis dans son association me laisse admirative ! Nous avons beaucoup échangé autour de la cuisine, d’allergies alimentaires, d’intolérances et autour d’aliments qui ne sont pas si bons et si sains que ça pour la santé… Découvrez son site ici !

Ce week-end j’ai eu envie de tester la farine sans gluten et je me suis lancée dans une série de pâtisserie sans gluten ni lactose. Des cupcakes bien sûr (on en reparle vite) et des petites tartelettes au citron meringuées et au chocolat, dont vous me direz des nouvelles.

Ingrédients (pour une vingtaine de tartelettes)

Pâte sablée au chocolat sans gluten et sans lactose
- 150 g de farine « mix pâtisserie » sans gluten (magasins bio)
- 25 g de cacao en poudre amer (van hounten)
- 60 g de margarine végétale non hydrogénée
- 55 g de sucre glace
- 3 jaunes d’oeuf
- 1/2 cuiller à café de zestes de citron

Lemon curd sans lactose
- 120 ml de jus de citron pressé (compter 3 citrons)
- 3 jaunes d’oeuf
- 150 g de sucre en poudre
- 30 g de margarine végétale non hydrogénée
- 20 g de maïzena

Meringue suisse
- 2 blancs d’oeuf
- le même poids que les blancs en sucre (en poudre)

- faux « nutella » bio sans lactose ni gluten

Préparation :

Pour les tartelettes : Dans un cul de poule mélanger du bout des doigts la farine sans gluten, le cacao, les jaunes d’oeuf, les zestes et la margarine pour obtenir une boule de pâte pas collante.  Essayer d’obtenir la texture facile à étaler : ni trop sèche pour pouvoir faire une boule de pâte, ni trop humide pour ne pas qu’elle colle aux mains ou au rouleau à pâtisserie.  Laisser reposer la pâte filmée une heure au frais.  Étaler la pâte, couper à l’emporte pièce des ronds de 5 cm, garnir vos moules à tartelettes et piquer à la fourchette. Mettre au frais pendant 1 heure.  Préchauffer le four à 180 °. Recouvrir les tartelettes d’un morceau de papier sulfurisé et de quelques haricots de cuisson. Faire cuire les tartelettes une dizaine de minutes à blanc. Laisser refroidir. Et tartiner de faux nutella.

Pour le lemon curd : Zester les citrons et en prélever le jus. Filtrer le jus. Dans un saladier fouetter les jaunes d’oeufs et le sucre. Ajouter la maïzena, le jus de citron et les zestes.  Verser le mélange dans une casserole et faire chauffer à feu trés doux. Ajouter la margarine en petit morceaux. Remuer doucement jusqu’à épaississement.  Filtrer (afin d’enlever les zestes de citron) et mettre dans un pot. Laisser refroidir et prendre au frais. Une fois que le lemon curd a pris, le mettre dans une poche à douille équipé d’une petite douille ronde (j’utilise la n°3 de Toutpourleschefs.fr).

Pour la meringue suisse : Dans un saladier résistant à la chaleur, mélanger les blancs d’œufs, et le sucre.  Placer le saladier au-dessus d’un bain-marie (le saladier ne doit pas toucher l’eau) et fouetter sans arrêt, pendant 5 minutes, jusqu’à ce que le sucre soit dissout et que la préparation soit chaude au toucher (elle doit atteindre 60°). Verser la préparation dans le bol de votre robot et fouetter à grande vitesse jusqu’à ce qu’elle refroidisse, pendant environ 10 minutes. La meringue doit être bien brillante et avoir une texture aérienne. Mettre la meringue suisse dans une poche à douille équipée d’une jolie douille cannelée (j’ai utilisé la 6 mm à 6 dents de toutpourleschefs.fr)

Dressage : Déposer un peu de crème au citron au centre de la tartelette. Pour la meringue tenir la poche bien tortillée sur elle même, fermement, contre le paume de la main, et appuyer doucement pour faire sortir la meringue. Tenir la pointe de la douille bien droite contre la tartelette, faire sortir la meringue, puis arrêter d’appuyer et remonter doucement pour finir par une belle pointe.