Archives du mot-clé menthe

Bo-Bun de cupkilleuse

2012

Ce n’est sans doute pas la recette traditionnelle mais c’est ce qui se rapproche le plus de ce que j’ai pu déguster dans les restos viet de Paris, et de ce que je trouve le meilleur :)

Ingrédients

- 200 g de filet de bœuf
- curry en poudre
- 1 tige de citronnelle
- 2 gousses d’ail
- 3 cuillères à soupe de sauce soja
- 1 pointe de piment
- Sel, poivre
- 100 g de germes de soja
- 1 carotte
- 1/4 de concombre
- 2 oignons nouveaux
- 4 grandes feuilles de laitue
- 2 tiges de menthe fraîche
- 2 tiges de de coriandre fraîche
- 100 g de vermicelle de riz
- 1 cuiller à café d’huile de sésame
- 1 cuiller à soupe d’huile
- 1 cuiller à soupe de cacahuètes
- 2 nems (recette qui date un peu mais qui est sympa)
- 4 cuillers à soupe de sauce nuoc-mâm

Préparation

Découper le bœuf en très fines lamelles. Retirer les premières feuilles dures de la citronnelle puis la hacher. Hacher également l’ail. Mettre les morceaux dans un plat, et ajouter le curry, l’ail et le citronelle hachés, la sauce soja et une pointe de piment. Assaisonner, mélanger, filmer le plat et réserver au frais 30 minutes au moins.

Nettoyer, rincer puis égoutter et sécher les germes de soja. Peler la carotte et la râper à la grosse grille. Eplucher le concombre, le couper en deux dans la longueur, puis retirer les graines à l’aide d’une petite cuillère. Emincer en très fines lamelles. Laver et émincer en très fines lamelles l’oignon nouveau. Laver les feuilles de laitue, les sécher et les couper en lanières. Laver, sécher, effeuilleret ciselez grossièrement la menthe et la coriandre.

Porter une grande casserole d’eau à ébullition, couper le feu puis y plonger les vermicelles de riz pendant 3 ou 4 minutes (suivre les instructions inscrites sur le paquet). Rincer les vermicelles avec de l’eau bien froide pour stopper la cuisson. Bien égoutter, mettre dans un plat et verser dessus une cuiller à café d’huile de sésame. Bien mélanger.

Faire réchauffer les nems au four. Pendant ce temps, faire chauffer un peu d’huile d’arachide dans un wok et saisir la viande à feu très vif en la faisant sauter.

Répartir les légumes et les herbes dans deux belles assietes creuses, ajouter les vermicelles puis la viande et les nems coupés en deux. Arroser de sauce nuoc-mâm et saupoudrer de cacahuètes grossièrement écrasées. Servir aussitôt.

Cupcake salé aux raisins secs et à la menthe, fromage de chèvre frais

27

Ingrédients (pour 12 mini-cupcakes) :

Pour les cupcakes :
- 10 g de raisins secs
- 30 g de fromage de chèvre sec
- 10 feuilles de menthe fraiche
- 1 oeuf
- 7,5 cl de lait
- 45 g de beurre fondu
- 80 g de farine spéciale gâteau (avec levure intégrée)

Pour le topping :
- 100 g de beurre
- 150 g de fromage de chèvre frais
- 50 g de fromage frais à tartiner (cream cheese Philadelphia)
- 1 cuiller à café de miel de thym
- sel poivre

Préparation :

Préparer le topping : battre le beurre pour le détendre et incorporer délicatement le fromage de chèvre frais, le cream cheese, et le miel. Réctifier l’assaisonnement. Filmer et reserver au frais.

Pour les cupcakes : Préchauffer le four à 170°C. Chemiser le moule à cupcakes avec des caissettes en papier.

Couper le fromage de chèvre sec en tout petits dès, ciseler très finement la menthe.

Dans une jatte battre l’oeuf, ajouter le lait, ainsi que le beurre fondu et mélanger. Ajouter la farine, et mélanger pour avoir un mélange homogène. Ajouter les raisins secs, le chèvre, et la menthe. Remplir les caissettes à cupcakes de pâte au 3/4 et mettre à cuire 20 minutes à 170°.

Une fois que les cupcakes ont refroidis, à l’aide d’une poche à douille equipée d’une grosse douille cannellée, décorer le dessus des cupcakes avec le topping au fromage de chèvre frais.

Achever la décoration avec quelques feuilles de menthe.

Cupcakes au chocolat – meringue Italienne à la menthe (Sirop Monin)

2012

Plus que quelques heures avant un week-end bien mérité mes amis ! Et si ce week-end vous consacriez un peu de votre temps à préparer de délicieux cupcakes au chocolat surmontés, d’une belle petite meringue italienne à la menthe !

Pour préparer la meringue italienne j’ai utilisé du sirop Monin.
Leur site est un pur régal… un choix impressionnant : basilic, menthe-chocolat, spéculoos, passion, concombre, banane verte… ! Impossible d’y resister ! Pensez-y pour vos cocktails mais aussi vos desserts !

J’adore ce petit cupcake fondant grace au chocolat, et tout léger avec cette mousse fraiche à la menthe !

Ingrédients (Pour 6 gros cupcakes)

Pour les cupcakes :
- 60 g de beurre bien mou
- 50 g de sucre extra fin
- 1 œuf
- 20 g de crème fraiche épaisse
- 25 g de farine spéciale gâteau tamisée (ou farine classique + 1 cc de levure)
- 80 g de chocolat pâtissier noir
- 1 pincée de sel

Pour la meringue italienne :
- 70 g de blanc d’oeuf (soit environ 2 blancs d’oeufs)
- 140 g de sucre
- 3 cl d’eau
- 20 g de Sirop à la Menthe Verte Monin

Pour la décoration :
- chocolat à la menthe (after eight)
- 40 g de chocolat pâtissier noir
- 1 cuiller à soupe de lait

Préparation :

Pour le glaçage : mettre le sucre, et l’eau dans une casserole et faire chauffer jusqu’à 121°C. Pendant ce temps, mettre les blancs d’oeufs dans la cuve du batteur et les monter doucement en neige. Lorsque le sirop à presque atteint les 121°C augmenter la vitesse du batteur puis lorsque le sirop est prêt l’ajouter aux blancs en le faisant couler le long des parois de la cuve tout en continuant de battre.

Faire tiédir la meringue en continuant de battre à vitesse maximum : la meringue doit être ferme et brillante. Ajouter le sirop de menthe. Lorsque la meringue a refroidi : filmer et réserver au frais.

Préparer les cupcakes : Commencer par faire préchauffer le four à 170 °C. Chemiser le moule à cupcakes avec des caissettes en papier.

Faire fondre doucement au bain marie le chocolat.

Pendant ce temps détendre le beurre pour le rendre bien pommade. Ajouter le sucre et bien le mélanger au beurre. Ajouter ensuite l’oeuf, bien fouetter à l’aide d’un fouet electrique, puis ajouter la crème fraiche, la farine, et le sel. Ajouter enfin le chocolat fondu tiedi. La pâte doit être lisse et homogène.

Remplir les caissettes de pâte jusqu’au 2/3. Enfourner à mi-hauteur et laissez cuire pendant environ 25 minutes à 160°. Attendre 10 minutes avant de retirer les cupcakes du moule. Les poser sur une grille pour qu’ils finissent de refroidir.

Une fois les gâteaux refroidis, remplir une poche à douille avec une grosse douille cannelée avec la meringue italienne à la menthe et décorer le dessus des cupcakes. Achever la décoration avec un coulis de chocolat composé de 40 g de chocolat que vous aurez fait fondre au bain-marie, allongé avec un peu de lait, et enfin des carrés de chocolat fourré à la menthe (after eight).

Sorbet aux pêches blanches de la Drôme, menthe et verveine

2011

Décidément ma turbine à glace n’a aucun répit ! Elle tourne à plein régime car j’ai toujours de nouvelles idées de glaces et de sorbets en tête ! Après vous avoir proposé une recette de glace à la noix de coco, et une glace à la pomme et à la cannelle, j’ai eu envie de partager avec vous ce délicieux sorbet aux pêches blanches de la Drôme, menthe et verveine. Le mélange verveine, menthe et pêche blanche est très fin !

Dans cette recette je vous explique comment réaliser une meringue italienne. Il s’agit d’une préparation un peu  délicate à réaliser et qui nécessite un thermomètre. La meringue italienne, se fait avec du sucre cuit à 120°. Soignez très vigilant avec le poids de sucre et de blanc d’œuf. Il est très important de le respecter pour que votre meringue soit réussie et onctueuse.

On l’utilise pour meringuer une tarte au citron, faire des cupcakes au citron meringués, la meringue italienne sert aussi pour la fabrication des coques des macarons parisiens, et la réalisation de certaines crèmes comme la crème au beurre et dans les mousses et soufflés !

Dans cette recette, c’est le secret pour avoir un sorbet léger et savoureux !

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 550 g de pêches blanche (oui celles de la Drôme sont les meilleures !)
– le jus d’un citron
– 1 branche de menthe
- 1 branche de verveine

Pour la meringue italienne :
– 5 cl d’eau
– 90 g de sucre semoule  
– 70 g de blancs d’œufs (compter environ deux petits œufs)

Préparation :

Peler et dénoyauter les pêches. Passer les 3/4 au mixer. et couper en petits dés le reste. Réserver.

Dans une casserole faire chauffer le jus de citron. Lorsqu’il commence à frémir, ajouter les feuilles de verveine et de menthe et laisser infuser pendant 1/2 heure hors du feu. Filtrer. Réserver.

Préparer la meringue italienne. Verser 70 g de sucre et l’eau dans une casserole et porter à ébullition à feu vif en vérifiant la température à l’aide d’une sonde. Lorsque le sucre atteint 100 °C, mettre les blancs dans la cuve du batteur et commencer à les monter à puissance maximale. Serrer avec 30 g de sucre. Quand le sirop arrive à 121 °C, réduire la vitesse du batteur et verser progressivement le sucre cuit sur les blancs en neige. Une fois le sirop de sucre intégralement incorporé, remettre le batteur à vitesse rapide et le laisser tourner pendant 5 min. Réduire ensuite la vitesse et laisser tourner jusqu’à complet refroidissement 40°.

Incorporer délicatement la meringue italienne, à la purée de pêches. Ajouter le jus de citron refroidi et les morceaux de fruit.

Passer à la turbine à glace, servir immédiatement.

Courgettes farcies à la ricotta, pignons et menthe fraîche

2010_09


Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 6 courgettes rondes
- 250 g de ricotta
- 1 œuf
- 3 oignons nouveaux (avec le « vert »)
- 10 g de parmesan râpé
- 2 cuillers à soupe de pignons
- 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
- 1 cuiller à café d’herbes de provence
- 10 feuilles de menthe fraiche
- Sel, poivre

Préparation :

Faire préchauffer le four à 180°.

Lavez et séchez la menthe et les oignons. La ciseler. Hacher les oignons nouveaux.

Laver les courgettes et les étêter. A l’aide d’un couteau, creuser la chair pour qu’il n’en reste qu’1/2 centimètre sur le pourtour de la peau. Hacher la moitié de la chair prélevée.

Placer les courgettes dans un cuit vapeur et cuire 10 mn.

Dans une casserole, faire chauffer une cuiller à soupe d’huile d’olive. Y jeter les pignons et les faire dorer. Ajouter la chair de courgette et les oignons nouveaux hachés. Faire revenir quelques minutes, puis laisser refroidir.

Dans une jatte battre l’œuf avec la ricotta. Ajouter la menthe, les herbes de provence, le parmesan, les courgettes revenus avec les pignons, le sel et le poivre.

Remplir les courgettes de cette préparation, les arroser d’un filet d’huile d’olive et les faire cuire au four pendant 30 à 40mn à 180°.

Velouté de courgettes au chèvre frais

12

J’ai une mauvaise et une bonne nouvelle. Mauvaise nouvelle : l’hiver est là. Bonne nouvelle : l’hiver est là.
Alors certes : il fait super froid. On a ressorti l’écharpe, les gants et on se tâte à mettre le bonnet. Surtout de bon matin quand on attend son bus ou son train. On a mis en route le chauffage à la maison et on se met sous une couverture pour regarder la télé : l’hiver est là.
Mais il faut aussi se dire que c’est la saison du potiron, des bonnes petites soupes, des marrons chauds, des clémentines, de la tartiflette et tout les bons petits plats. On est bien chez soit avec un thé et des petits gâteaux. Il fait froid mais bientôt ça sera le marché de noël ses pains d’épices et son vin chaud. A la maison on s’apprête à sortir la pâte de coings, les petits chocolats, les marrons glacés. C’est l’hiver.

Je vous l’avoue : je n’aime pas l’hiver ni les soupes mais cette année j’ai pris la résolution de l’apprécier. Cela se ressent dans ma cuisine car j’ai des idées originales… Notamment ce petit velouté de courgette au petit billy. Vous m’en direz des nouvelles !
C’est la soupe qui se mange en silence tellement elle est délicieuse !
Je suis sûre qu’elle serait engloutie en moins de deux par les enfants les plus récalcitrants. Ce n’est pas une soupe : c’est du pûr bonheur.

J’aime la courgette car elle se cuisine trés facilement. On peu la relever avec du curry, la faire à la provençale, la marier avec du chèvre quelle gourmandise !
Je rajoute quelques herbes fraîches… le tour est joué.

Ingrédients : (pour 4 à 6 personnes)

- 1kg de courgettes
- 2 pommes de terres (facultatif)
- 1 petit oignon
- 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
- 12 feuilles de menthe
- 6 feuilles de basilic
- 1/2 botte de ciboulette
- 150 g de chèvre frais type Petit Billy
- bouillon de légumes
- 1 verre de lait

Préparation :

Laver les courgettes et les pommes de terre. Peler entièrement les pommes de terre, et un sur deux pour les courgettes.
Couper les pommes de terres en cubes de 3 cm et les courgettes en rondelles. Couper grossièrement l’oignon.

Dans une cocotte faire chauffer l’huile d’olive. Y faire revenir l’oignon et les pommes de terre. Mouiller avec le bouillon et ajouter les courgettes.
Laissez cuire 20 minutes.

Passer les légumes et une partie du bouillon au blender. Ajouter le lait et le fromage de chèvre. Mixer.

Si la soupe est trop épaisse rajouter du bouillon et mixer à nouveau.

Goûter et rectifier l’assaisonnement.

Servir nature ou avec des croûtons aillés par exemple.