Archives du mot-clé machine à pain

Cinnamon roll (roulés à la cannelle) mie extra filante

30

Comme vous le savez je suis fan de pâtisserie anglo saxonne : cookies, cheescake, brownie, cupcakes et compagnie n’ont aucun secret pour moi !

Une de mes gourmandises préférée des Etats-Unis c’est le cinnamon roll : une brioche tendre et moelleuse délicieusement parfumé à la cannelle. La pâte est roulée et fourrée d’un sirop de sucre et cannelle ! La recette prend un peu de temps mais l’odeur qui se dégage du four pendant la cuisson est absolument divine. Si vous aimez la cannelle, cette recette est pour vous ! J’avais déjà posté une recette sur mon blog mais je vous propose celle çi avec une mie encore plus extra filante ga-ran-tie !

Ingrédients : (pour 10 rouleaux individuels, ou une grosse brioche)

- 500 g de farine spéciale pain
- 1 sachet de levure de boulanger sèche
- 1 oeuf
- 250 g de lait demi ecrémé
- 30 g de sucre en poudre
- 5 g de sel
- 70 g de beurre

Pour la garniture à la cannelle
- 1 cuillères à café de cannelle 
- 100 g de cassonade
- un peu d’eau

Préparation :

Faire tiédir le lait et y verser la levure de boulanger. Laisser s’activer 10 minutes.

Dans la cuve de la machine à pain, ou dans un robot pétrisseur verser tous les ingrédients sauf le beurre. Lancer le programme pâte (sans cuisson). Sinon à la main : remonter ses manches et sortir les biscottos : compter au moins 10 minutes de dur labeur pour avoir une pate élastique et non collante mais souple.

Lorsque la pâte fait une boule ajouter le beurre coupé en dés et laisser le programme se poursuivre.

Pendant ce temps préparer le sirop à la cannelle : verser la cassonade et la cannelle dans une casserole, verser un peu d’eau dessus (l’équivalent d’une cuiller à soupe juste pour « mouiller » le sucre) et porter à ébullition à feu vif. Stopper la cuisson aux premiers bouillons et laisser tièdir.

Quand la pâte est pétrie, sortir le pâton, dégazer et étaler la pâte sur un plan de travail fariné.

Répartir la garniture à la cannelle à l’aide d’un pinceau. Couper le rouleau en 10 tranches de 4-5 cm d’épaisseur. Les déposer dans un moule beurré ou sur une plaque. Veiller à ce qu’il y ait un espace entre chaque tranches car les rouleaux vont gonfler. Laisser lever en couvrant d’un linge, dans une pièce chaude, pendant 60 min. 

Préchauffer le four à 180°.

Mettre les rouleaux à cuire entre 20 et 25 minutes. Laissez tiédir.

Vrais-Faux donuts cuits au four (sans huile)

2011

Des donuts (beignets américains) sans huile, et pétri à l’aide d’un robot ou d’une machine à pain ?
Quand j’ai vu cette recette ici j’ai cru rêver ! Étant donné que je n’ai pas de friteuse ! Il fallait que j’essaie moi aussi !

La première fois que je l’ai réalisée, je me suis retrouvée avec une pâte un peu trop liquide. J’ai du retravailler la pâte à la main en lui intégrant de la farine. Les beignets étaient très bon mais quel labeur !

Du coup à mon second essaie j’ai modifié la quantité de farine et de sucre par rapport à la recette originale. Et là : la perfection ! J’ai eu une pâte avec une texture idéale, que j’ai sortie de ma MAP sans problème. J’ai découpé des ronds de pâte à l’emporte pièce (sinon un verre large peut faire l’affaire) et percé des trous au milieu pour faire l’illusion des donuts. Une fois que les beignets étaient cuits, je les ai saupoudré de sucre glace à la vanille… Un délice !

Vous pouvez les déguster natures ou bien les fourrer de confiture ou de Nutella, à l’aide d’une seringue de cuisine ou d’une poche à douille munie d’un embout long (« douille de fourrage »). On peut aussi réaliser un glaçage avec du sucre glace, du colorant et décorer les donuts avec des vermicelles pour faire encore plus « donuts ».

Pas de friture et du goût ! Une recette incontournable pour moi à présent !

 

Ingrédients (pour 16 beignets) :

- 180 ml de lait demi écrémé
- 2 cuillère à thé de levure de boulanger
- 2 gros œufs
- 60 g de beurre fondu
- 480 g de farine
- 60 g de sucre extra fin
- 1/2 cuillère à café de sel
- 3 cuiller à soupe de lait
- du sucre glace.

Préparation :

Faire tiédir le lait, y délayer la levure de boulanger et laisser reposer 15 minutes.

Mettre tous les ingrédients dans la machine à pain dans l’ordre suivant : le lait et la levure, les œufs battus, le beurre fondu, la farine, le sucre, et le sel ; puis lancer le « Programme pâte » 1h30. Sinon pétrir la pâte au robot, ou à la main. La laisser reposer 1 heure.

Sortir la pâte de la machine à pain et la pétrir légèrement, pour la dégazer, et la laisser reposer en boule une dizaine de minutes. Puis l’étaler sur une épaisseur de 1 à 2 cm.

Découper des ronds à l’aide d’un emporte-pièce. Faire un trou au milieu. Les déposer sur une plaque garnie de papier sulfurisé, et laisser gonfler 2 heures sous un linge propre, dans une pièce chaude, ou dans le four éteint.

Badigeonner de lait, et enfourner à 180°C durant 15 min.

Dès que les beignets commencent à dorer, les sortir du four et les mettre sur une grille pour qu’ils refroidissent.

Les saupoudrer de sucre glace, ou réaliser un glaçage et une décoration plus élaborée…

Cinnamon rolls (Petits pains briochés roulés à la cannelle)

2010

Un petit déjeuner en amoureux… un brunch avec vos amis… un dimanche matin gourmand…?
J’ai la recette qu’il vous faut ! Je vous propose de tester une spécialité Américaine : les « Cinnamon rolls ».

Il s’agit de délicieux petits pains briochés roulés parfumés à la cannelle et à la cassonade et recouvert d’un glaçage.

J’ai découvert cette brioche aux États-Unis. Pour la recette je suis allée sur le forum de Supertoinette : « Cinnamon rolls de Cococitron » mais j’ai un peu modifié les ingrédients et le pétrissage. En effet je ne voulais pas pétrir la pâte à la main mais en me servant uniquement de ma machine à pain !

J’ai également modifié les ingrédients du glaçage, n’étant pas une fan du glaçage au beurre.

Si vous n’aimez pas la cannelle, remplacez le mélange canonnade – cannelle par une fine couche de nutella, et saupoudrez les rouleaux de pépites de chocolat !

Ingrédients (pour 10 rouleaux individuels, ou une grosse brioche)

Pour la pâte :
- 20 cl de lait demi écrémé
- 1 sachet de levure boulangère briochin
- 50 g de beurre
- 60 g de sucre en poudre
- 1 œuf
- 1 cuiller à café de sel
- 1 pincée de cardamome moulue
- 1 cuiller à café de cannelle
- 430 g de farine spéciale pain

Pour l’intérieur des rouleaux :
- 50 g de beurre
- 100 g de sucre cassonade
- 1 à 2 cuillers à café de cannelle

Pour le glaçage :
- 75 g de mascarpone
- 150 g de sucre glace
- 30 g de beurre bien mou
- 1 cuiller à café d’extrait vanille

Préparation :

Faire tiédir le lait. Le mélanger à la levure et laisser reposer 15 min.

Faire fondre le beurre très doucement. Dans un bol mélanger le beurre fondu, le sucre, le sel, la pincée de cardamone et la cannelle. Ajouter le lait et la levure. Enfin ajouter l’œuf battu.

Mettre le mélange liquide dans le bol du robot pétrisseur ou dans le bac de la machine à pain, et verser la farine par dessus. Pétrir une quinzaine de minutes, jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse.

Si vous n’avez pas de robot ou de machine à pain, vous pouvez pétrir la pâte à la main : mélangez le lait tiède, le beurre fondu, 145 g de farine (1 cup), le sucre, le sel, la levure et l’œuf. Puis battez la pâte en vous aidant d’un batteur électrique pendant 2 minutes jusqu’à ce que tout les ingrédients soient mélangés. Continuez à battre encore 2 minutes à vitesse moyenne.
Intégrez la farine restante, en pétrissant la pâte à la main, jusqu’à ce qu’elle soit souple mais pas trop collante.

Une fois que la pâte est pétrie : la transférer dans un grand saladier beurré et la couvrir d’un linge propre.
Laisser reposer 1h à 1h30 dans une pièce chaude. La pâte doit doubler de volume.

Étaler la pâte sur une surface farinée. L’abaisser à 4 mm d’épaisseur en formant un grand rectangle.

Badigeonner la pâte de beurre fondu, saupoudrer de sucre et de cannelle et rouler en long sans trop serrer.

Couper le rouleau en 10 tranches. Les déposer dans un moule beurré ou sur une plaque. Veiller à ce qu’il y ait un espace entre chaque tranches car les rouleaux vont gonfler. Laisser lever en couvrant d’un linge, dans une pièce chaude, pendant 60 min.

Préchauffer le four à 180°.

Mettre les rouleaux à cuire entre 20 et 25 minutes. Laissez tiédir.

Préparer le glaçage. Mélanger le mascarpone, le sucre glace, le beurre et la vanille en vous aidant d’un fouet électrique. Le glaçage doit être épais mais rester un peu coulant tout de même. Disposer le glaçage sur les rouleaux tièdes en faisant de petits dessins.

Brioche light moelleuse et parfaite

13

Après moultes essais et mumuses avec ma MAP je vous propose aujourd’hui une recette spéciale. Comme vous le savez je surveille ma ligne mais pour autant je ne souhaite pas me priver. Et le matin sans pain ou sans brioche, pour moi, c’est comme la mer sans le sel !
Je me suis inspirée d’une recette trouvée sur internet et élaboré une brioche light, qui est superbement moelleuse et goûteuse. C’est une brioche sans beurre mais tout à fait délicieuse !

Ne vous contentez pas d’un pain brioché un peu sec, et dur alors que cette recette donne des merveilles !

Étape très importante : la levure. Il faut ajouter la levure lorsque la machine bippe (là ou d’habitude vous rajoutez des pépites de chocolat, des fruits secs…) c’est à dire au moment ou les ingrédients sont mélangé et la machine en a fait une boule.
Intégrer la levure à ce moment là c’est le secret du moelleux !

Ingrédients :

- 320 g de farine (j’utilise la FRANCINE spécial pain blanc)
- 100 g de fromage blanc à 20% de MG (avec du 0% ça marche aussi)
- 2 jaunes d’oeuf
- 6 cl de crème fraîche allégée (5% de MG pour moi)
- 2 cuillers à soupe de fructose (ou 4 CS de sucre semoule)
- 1 cuiller à café de fleur d’oranger + 1 cuiller à café de rhum
- 1 pincée de sel
- un demi zeste de citron
- 1,5 cuiller à café de levure de boulanger spécial MAP (j’utilise la FRANCINE) à rajouter au BIP de la machine (ou lorsque la machine a réuni les ingrédients en une belle boule)

Préparation :

Mettre les éléments dans la MAP selon l’ordre indiqué par le constructeur dans le livret de votre MAP. (pour moi c’est fleur d’oranger, jaunes d’œuf, fromage blanc, sel dans un coin, sucre dans l’autre, farine puis levure)
Lancer le programme conseillé par le constructeur pour les brioches.
Choisir poids : 500g. Couleur : clair.

Surveiller la fin de la cuisson. Si nécessaire arrêter la MAP 10 min avant la fin de la cuisson.