Archives du mot-clé cuisine asiatique

Soupe Tom Kha Gai

2012

Une délicieuse soupe qui se préparer très rapidement, bien parfumée, et relevée, je la prépare souvent le dimanche soir car avec sa viande et ses légumes elle fait office de repas complet :

Ingrédients : (pour deux personnes)
- 100 g de blanc de poulet découpé en lanières
- 100 g de champignons de paille (à défaut des champignons de paris mais c’est moins bon :)
- 2 branches de citronnelle
- 2 cm de galanga (à défaut du gingembre)
- 3 feuilles de citron thaï
- le jus d’un demi citron vert
- 3 cuillers à soupe de nuoc mam
- 1 pincée de sucre
- 15 cl de lait de coco
- 5 cl d’eau
- 1 petit piment rouge

Préparation :
Versez le lait de coco et l’eau dans une casserole, ajouter la citronnelle et le galanga haché et les feuilles de citron froissées. Faire chauffer à feu doux. Aux premiers frémissement ajouter le poulet, les champignons, le jus de citron, le nuoc nam et le sucre. Faire chauffer à feu très doux pendant 10 minutes. Ajouter enfin le piment broyé, cuire encore 5 minutes, remuer régulièrement. Servir sans attendre.

Bami à l’Indonésienne au chou blanc

02

Dans mon panier de légumes « Bio Culture – Les paniers bio » cette semaine : un magnifique un chou blanc.

Le chou est l’un des légumes les plus léger : 22 kcal/100 g et, pour ne rien gâcher, il se prête sans soucis à de délicieuse recettes : cuit à la vapeur, dans une soupe, braisé, à l’aigre-douce ou en crudité. Personnellement j’adore le chou blanc surtout en salade, j’aime son côté croquant : coleslaw ou salade avec des noix de cajou, des morceaux de pommes vertes, des raisins secs… Le chou est gorgé de fibres, vitamine C, vitamine E ainsi que de provitamine A et surtout des études ont prouvé son efficacité anticancéreuse. En consommer deux fois par semaine suffirait à limiter de façon significative  les risques de cancer, notamment du poumon.

Le chou est donc un allié idéal pour une alimentation saine et équilibrée. Ses vitamines et ses substances bénéfiques vont ainsi contribuer à nous maintenir en forme tout l’hiver.

Ce légume de la famille des crucifères, est originaire de l’ouest de l’Europe. Durant l’Antiquité, les Grecs le servaient en soupe aux jeunes mariés le matin de leur nuit de noces : voilà d’où vient la légende des enfants qui naissent dans les choux.

En France, le chou est produit essentiellement dans le nord et l’ouest, et aussi en Provence. On le cultive tout au long de l’année, mais c’est entre octobre et mars qu’il est le meilleur.

Pour ne pas faire « chou-blanc » avec un chou, je partage avec vous aujourd’hui une délicieuse recette qui nous vient d’Indonésie, et qui est devenu un des plats traditionnel en Nouvelle Calédonie. De quoi nous réchauffer, et nous faire voyager par ses temps tout gris !

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 250 g de vermicelles de soja
- 4 gousses d’ail
- 1/2 chou blanc
- 2 carottes
- 100 g d’haricots verts frais (une grosse poignée) ou 1 petite courgette
- 400 g de chair de poulet (plutôt des cuisses ou hauts de cuisse, c’est moins sec…)
- 1 cuiller à café de sucre en poudre
- 5 cuillers à soupe de sauce soja claire
- 3 cuillers à soupe de sauce de soja foncée
- 3 cuillers à soupe d’huile d’arachide
- sel, poivre
- 1 petit bouquet de coriandre fraîche
- 1 cuiller à soupe de petites crevettes séchées (facultatif)

Préparation :

Réhydrater les crevettes dans un bol d’eau chaude. Porter une casserole d’eau à ébullition et y plonger les vermicelles. Laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes puis egoutter et réserver dans un saladier rempli d’eau froide pour bloquer la cuisson. Donner quelques coups de ciseaux.

Peler et hacher l’ail. Tailler le chou en fines lamelles en retirant la partie dure. Le laver ensuite à grande eau puis l’égoutter. Peler et laver les carottes, les couper en petits batônnets. Couper les haricots verts en biais et les rincer à l’eau froide dans une passoire. Découper le poulet en fines lamelles.

Dans un wok faire revenir le poulet dans l’huile d’arachide avec une pincée de sel, du poivre et le sucre. Lorsque les morceaux sont dorés, ajouter les haricots coupés en morceaux, le chou, les carottes en bâtonnets et faire revenir quelques instants. Enfin ajouter les vermicelles et les crevettes égouttées, arroser avec les deux sauce soja et couvrir. Laisser cuire à feu doux en remuant de temps à autres. En fin de cuisson, avant de servir, ajouter la coriandre hachée.

Soupe Thaï de poulet et crevettes au galanga

2011

Poulet, galanga, ail, piment, citron kaffir, coriandre, et lait de coco ! Quand j’ai vu la liste des ingrédients de cette recette de « Soupe poulet & crevettes » publiée dans le Elle à Table, j’ai tout de suite eu l’eau à la bouche. Cela m’a inspiré une recette très semblable, que je vous donne aujourd’hui « Soupe Thaï de poulet et crevettes au galanga ».

Ma recette est beaucoup moins parfumée 30 g de galanga + 30 g de gingembre + 30 g de curcuma… cela me paraissait beaucoup trop ! De plus il est préconnisé dans le magazine de faire sauter les morceaux de poulet dans de l’huile de sésame. Hors celle çi ne supporte pas la cuisson et est utilisée comme assaissonnement ! Des modifications s’imposaient !

Le galanga qu’est ce que c’est ? Le galanga est parfois appelé « gingembre thaï », c’est une racine qui ressemble au gingembre mais en moins piquant et plus nuancé. On trouve du Galanga frais, ou séché ou en poudre dans  les épiceries exotiques. Le galanga se cultive tant pour ses propriétés aromatiques que pour ses vertus médicinales : digestion, vertus aphrodisiaques, … Si vous ne trouvez pas de galanga, et que vous souhaitez tout de même réaliser cette recette : remplacez-le par du gingembre.

En ce qui concerne le poulet : evitez le blanc qui sera trop sec. Prenez les hauts de cuisse de poulet et retirer la peau et les os avant de couper la viande en lamelles.

Le bouillon de cette soupe est très agréablement parfumé par le galanga, mais aussi les feuilles de citron kaffir, le piment, l’ail, la coriandre et la sauce poisson. Avec le poulet et les crevettes, cela constituent une entrée copieuse, ou même un plat. On peut éventuellement servir la soupe avec quelques nouilles !

Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 2 hauts de cuisses de poulet (soit 180 g de viande)
- 1 gousse d’ail
– 1 oignon
- 1 morceau de galanga frais (30 g) (ou gingembre)
- 1 tomate
- 1 petit bouquet de coriandre (20 g)
- 1 cuiller à café de curcuma en poudre
- 2 cuillers à soupe d’huile neutre
- 1 petit piment rouge entier épépiné
- poivre du moulin
- 2 feuilles de citron citron kaffir
- 1 litre d’eau
- 5 dl de lait de coco
- 3 cuillers à soupe de nuoc-mâm (sauce de poisson)
- 1 cuiller à café de sucre
- 250 g de crevettes roses décortiquées

Préparation :

Désosser le poulet, lui retirer la peau et le couper en petites lamelles. Peler et hacher l’ail. Peler et émincer l’oignon. Peler et couper en bâtonnets le galanga. Emonder la tomate, la couper en dès. Laver et ciseler la coriandre.

Dans une sauteuse faire chauffer l’huile. Y faire revenir l’oignon émincé. Ajouter les bâtonnets de galanga et le curcuma en poudre. Faire revenir ensemble 5 minutes. Ajouter les morceaux de poulet, le piment, et l’ail haché. Poivrer légèrement et ajouter les les feuilles de citron kaffir et les deux tiers de la coriandre (réserver l’autre tiers pour la décoration du plat). Verser l’eau, et le lait de coco, la sauce nuoc-nam, le sucre, couvrir, baisser le feu et laisser mijoter à petits frémissement pendant 20 minutes.

Ajouter les crevettes et la tomate émondée et coupée en dés, 5 minutes avant la fin de la cuisson de la soupe. Servir tout de suite, bien chaud, saupoudrer le plat de coriandre.

Le poulet au curry parfait : recette encore améliorée

2011

Je pense que le poulet au curry fait parti de l’un de mes plats préférés ! Je ne m’en lasse jamais ! Je le décline à l’infini et je suis contente d’en goûter de nouveaux chez des amis ou au restaurant… J’ai l’impression qu’il y a autant de recettes que de personnes et que leurs recettes changent en fonction de leur humeur !

Sur ce blog je vous propose deux recettes : un poulet au curry version simple avec des épices que l’on trouve très facilement en France en supermarché, et une version de poulet au curry sucrée salée à la banane et à la pomme

J’ai encore retravaillé ma recette… et aujourd’hui elle est plus que parfaite. Sucrée grâce à la pomme verte
mais pas trop. Avec du lait de coco mais en petite quantité (trop ça m’écœure) et avec
un peu de crème… pour la gourmandise ! Et surtout le secret : des feuilles de citron kaffir séchées, que j’ai eu la chance de dégoter au coin d’un rayon asiatique dans un supermarché ! Ce plat prend un gout subtil de citron vert… Cela fait toute la différence !

Ingrédients (pour deux personnes) :

- 2 jolis blancs de poulet
- 10 cl de lait de coco
- 10 cl de crème fraîche fleurette
- 1 oignon
- 1 gousse d’ail
- 1 pomme verte
- 3 feuilles de citron kaffir séchées en pot
- 1 cuiller à soupe de curry en poudre (varie selon votre goût)
- 1 cuiller à soupe de poudre d’amande
- 1 cuiller à soupe d’huile végétale
- sel

Préparation :

Dans une sauteuse faire chauffer l’huile. Peler et hacher l’ail et l’oignon. Les faire revenir pendant 1 min.
Ajouter
le poulet que vous aurez coupé en lamelles (pour couper plus facilement
la viande il faut qu’elle soit un peu congelé) et laisser prendre de
belles couleurs à la viande. Ajouter le curry, les feuilles de citron kaffir, la poudre
d’amande, la pomme pelée et coupée en dés. Remuer. Saler. Faire chauffer 5 minutes à feu doux.

Enfin ajouter le lait de coco et la crème fraîche. Laisser mijoter à feu doux pendant 10 min, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que la chair du poulet soit tendre.

Retirer les feuilles de citron kaffir. Servir avec un riz basmati.

Curry de cabillaud aux tomates fraîches et à la coriandre

2011

Une petite recette simple, rapide, et pas calorique, ca vous tente ? Essayez ce petit curry de poisson ! Vous m’en direz des nouvelles !

Ingrédients (pour 2 personnes) :

- 4 tomates (soit 200 g environ)
- 2 filets de cabillaud (de 100 g chacun environ)
- 1 échalote
- 1 gousse d’ail
- 1 cuillère à café de gingembre frais haché
- 1 cuillère à café de curry en poudre
- le jus d’1/2 citron vert
- 1 cuillère à soupe de coriandre fraiche hachée
- 1 filet d’huile d’arachides
- Sel et poivre

Préparation :

Émonder les tomates : retirer le pédoncule de la tomate en vous aidant de la pointe d’un petit couteau. Puis faire une petite croix en enfonçant très légèrement la lame à l’opposé du pédoncule. Réservez les tomates.
Faire bouillir une grande casserole d’au chaude. Y plonger les tomates 30 secondes. Les sortir avec un écumoire. La peau doit commencer à se détacher de la chair à l’endroit de la croix. Préparer une saladier d’eau bien fraiche et y déposer les tomates. Enlever la peau des tomates. Couper en gros dès. Réserver sur du papier absorbant.

Écrasez la gousse d’ail. La peler et l’émincer très finement. Peler et hacher l’échalote et le gingembre.

Dans une grande sauteuse faire chauffer un filet d’huile. Y faire revenir 2 minutes l’ail et l’échalote. Baisser le feu et ajouter le curry, le gingembre, les tomates et le jus du citron, faire cuire pendant 5 minutes.

Déposer les filets de poisson coupés en morceaux, couvrir et laisser cuire 8 minutes.

Saler, poivrer, puis parsemer de coriandre hachée et servir bien chaud.

Poulet au curry vert et aux feuilles de citron kaffir (recette Thaï)

2011

Comme je vous l’expliquais j’ai eu la chance de trouver en supermarché des feuilles de citron kaffir séchées. Je me suis donc lancée dans la préparation d’un délicieux poulet parfumé au curry vert !

Le citron kaffir (ou combawa ou combava) est un fruit de la même famille que le citron. On se sert de son écorce, mais aussi de ses feuilles qui parfument les curry thaï et indiens, et également la cuisine réunionnaise.

On trouve les feuilles de citron kaffir fraîches, surgelées ou sèches dans les épiceries asiatiques. J’ai trouvé mes feuilles de citron kaffir au détour du rayon asiatique de mon supermarché. On en trouve aussi sur internet ! A vos souris… google est votre ami ! Vous pouvez remplacer dans cette recette, les feuilles de citron kaffir, à défaut par un bâton de citronnelle ou une feuille de laurier : attention le goût ne sera pas aussi subtil !

Ce sont mes premiers pas dans la cuisine thaï ! Une cuisine pourtant savoureuse, mais que je n’ai pas l’habitude de pratiquer… basée sur l’équilibre entre le sucré, le salé, l’épicé, l’amer et l’acide.

La recette que je vous propose est un curry vert classique au poulet, vous pouvez bien sûr remplacer par des crevettes, du poisson blanc, du porc…

Pour la décoration soyez inventifs : des petits pois, des lamelles de courgettes grillés des dès de poivrons, des petites tomates cerises coupées en deux… Servez le plat avec un riz gluant ou un riz basmati. Saupoudrez le poulet de coriandre et de basilic thaï frais et hachés. Et régalez-vous !

Ingrédients : (pour 4 personnes)

- 500 g de blancs de poulet
- un filet d’huile d’arachide
- 20 cl de lait de coco
- 1 cuiller à café de pâte de curry verte
- 1 cuiller à café de cassonade
- 3 feuilles de citron kaffir séchées en pot
- 1 cuiller à soupe de sauce nuoc nam
- le jus d’un demi citron vert
- 1 cuiller à soupe de basilic thaï
- 1 cuiller à soupe de coriandre

Préparation :

Détailler les blancs de poulets en petits morceaux. Dans une sauteuse ou dans un wok, faire chauffer un filet d’huile, et y faire revenir le poulet. Baisser le feu et ajouter la pâte de curry et les feuilles de citron kaffir hachées. Laisser fondre la pâte une trentaine de secondes et mouiller avec le lait de coco. Ajouter le sucre. Laisser cuire à feu doux 15 minutes, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que la chair du poulet soit tendre. En fin de cuisson ajouter la sauce nuoc nam et le jus de citron.

Servir chaud avec un riz basmati, saupoudrer le poulet de basilic thaï et de coriandre hachés.

Brochettes de poulet satay Thai

2010

Ingrédients : (pour 4 personnes)

Pour la marinade :

- 4 blancs de poulet
- 1 cuiller à café de sucre semoule
- 1 cuiller à café de sel
- 2 cuillers à soupe de curry
- 8 cl de lait de coco

Pour la sauce :
- 12 cl de lait de coco
- 1 cuiller à soupe de pâte de curry rouge
- 2 à 3 cuillers à soupe de beurre de cacahuètes crunchy
- 3 cuillers à soupe de sucre semoule
- 2 cuillers à soupe de nuoc mam (sauce au poisson)

En option: 1 cuiller à soupe de tamarin liquide (ou une cuiller à soupe de jus de citron).

Préparation :

Couper les blancs de poulet en cubes ou en lanières. Préparer la marinade.
Mettez le tout dans un sac congélation. Fermer et laisser mariner une nuit au réfrigérateur.

Le lendemain : commencer par faire préchauffer le four à 210°.

Préparer la sauce Satay : Verser la moitié du lait dans une casserole, y ajouter le curry. Le délayer en remuant doucement. Faire chauffer à feu doux pendant 3 min. Ajouter le beurre de cacahuètes, le sucre, le citron ou le tamarin, et le reste du lait de coco. Mélanger bien et laisser épaissir cette sauce à feu doux pendant 20 minutes.

Égoutter la viande et constituer les brochettes. Saler, poivrer. Faire cuire les brochettes 8 à 12 min sous le grill du four.

Mettez la sauce dans un bol. Mettez le bol au milieu d’un grand plat puis disposez le poulet tout autour. Servir les brochettes avec une salade de concombre.

On peut aussi faire des brochettes avec du porc ou du bœuf.

Poulet Teriyaki express

2010

Je continue dans ma lancée de plats express, facile à réaliser et gouteux, en vous proposant cette fois une adaptation d’une recette du Japon.

Dans la cuisine japonaise, un teriyaki est une viande, un poisson ou des crustacés grillés ou rôtis dans une sauce soja sucrée au mirin. Le mot vient de « Teri », qui fait référence au lustre, la brillance que la sauce confère aux mets.
Et « Yaki » qui signifie griller ou rôtir.Cette sauce est un délice, elle est très savoureuse et nappe agréablement la viande

J’utilise la sauce Teriyaki de chez Kikkoman. Vous pourrez vous en procurer dans les magasins spécialisés, ou au rayon asiatique des supermarchés ! Si vous avez du temps et que souhaitez réaliser votre marinade Teriyaki vous même, je vous conseille cette délicieuse recette du chef David Biron : Poulet teriyaki sur légumes glacés au soya et coriandre fraîche

Amateurs de saveurs asiatiques, ou de sucré-salé cette recette est pour vous !

Ingrédients (pour deux personnes) :

- 2 cuiller à soupe de sauce Teriyaki
- 1 cuillère à café de sucre
- 1 cuillère à café de gingembre fraîchement haché
- 2 blancs de poulet
- 1/2 cuiller à café de Maïzena
- 1 cuiller à soupe de graines de sésame
- 1 cuiller à soupe de coriandre fraiche hachée

Préparation :

Couper les blancs de poulet en cubes ou en lanières. Préparer la marinade en mélangeant ensemble la sauce Teriyaki, le sucre, et le gingembre. Mettre le poulet et sa marinade dans un sac congélation. Mélangez bien pour bien enrober les morceaux. Fermer et laisser mariner au frais au minimum 30 minutes. Vous pouvez aussi laisser mariner la viande pendant la nuit… Retourner le sachet de temps à autre.

Égoutter la viander et les essuyer avec du papier absorbant. Réserver la marinade.

Faire préchauffer le four à 200°.

Verser la marinade dans une casserole, et la faire chauffer à feu vif. Ajouter ensuite la maïzena diluée dans un petit peu d’eau (le fond d’un verre), en remuant bien pour éviter les grumeaux. Baisser le feu, et continuer de remuer à l’aide d’un fouet, jusqu’à ce que la sauce devienne sirupeuse.

Dans une poêle faire revenir les morceaux de poulet à feu
vif jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés.
Déglacer la poêle avec la sauce teriyaki. Terminer la cuisson du poulet au four pendant environ dix minutes pour épaissir la laque.

Griller à sec les graines de sésame.

Sortir du four. Dresser.
Saupoudrer de graines de sésame grillées et de coriandre fraiche hachée et servir sans attendre.

Parfait poulet au curry

14

On a tous un petit plat pour lequel l’on a une tendre affection.  Un petit plat qui nous fait plaisir qui nous requinque bref que simplement on adore.

Pour moi c’est le poulet au curry !

C’est une recette que je pourrais faire les yeux fermés, les yeux bandés tellement elle est ultra fastoche. Je ne m’en lasse jamais et je suis heureuse d’avoir pu la travailler (version franchouillarde) et la retravailler (version sucré salée) car aujourd’hui elle est plus que parfaite. Sucré mais pas trop. Au lait de coco mais qu’un peu (trop ça m’écœure) avec un peu de crème… miam !

Ingrédients (pour deux amoureux) :

- 3 blancs de poulet de qualité
- 1 pomme verte
- 1 petit oignon blanc
- 1 cuiller à soupe de curry de madras
- 3 feuilles de curry (ou une feuille de laurier)
- 1 pointe à couteau de piment de cayenne
- 1 cuiller à soupe d’huile végétale
- 10 cl de lait de coco
- 10 cl de crème fraîche liquide
- sel, poivre

Préparation :

Peler la pomme et l’oignon. Hacher l’oignon et couper la pomme en cubes.

Dans une poêle faire chauffer un peu l’huile et y faire revenir le poulet coupé en petits morceaux. Ajouter les oignons, les feuilles de curry, les faire revenir légèrement. Ils doivent rester translucides. Puis ajouter les morceaux de pommes. Saupoudrez de curry. Baisser le feu.

Verser le lait de coco (un peu d’eau si nécessaire) et laissez mijoter 20 min.

Au moment de servir, ajouter la crème fraîche.
Servir avec du riz thaï.

Poulet au curry pomme et banane

29

Depuis que je me suis mise à la cuisine j’ai beaucoup progressé et avec ce blog j’ai appris beaucoup de choses. J’ai découvert de nouvelles recettes, des tonnes d’idées et de nombreuses astuces.

Cette idée de curry est venu petit à petit au fur et à mesure de mes visites sur vos sites. Certains font comme çi d’autre comme ça… on se laisse des commentaires on pose des questions. La dernière fois à mon curry de lotte j’ai mis une feuille de laurier (comme me l’a suggeré Emilie) et une demi pomme (j’ai vu ça chez pas mal de monde). Cette fois j’ai décidé de rajouter une demi banane… c’était délicieux. Je pense avoir trouver THE recette qui me plaît et par laquelle je vais jurer, qui nous as plu… un curry de poulet fondant et parfumé et de délicieux arômes. Un subtil équilibre entre lait de coco et crème (trop de coco c’est écœurant) et très léger  goût sucré. Bref un très bon plat qui va faire partie de mes classiques.

Ingrédients (pour deux personnes) :

- 3 blancs de poulet
- 10 cl de lait de coco
- 10 cl de crème fraîche fleurette
- 1 oignon
- 1/2 pomme
- 1/2 banane
- 1 cuiller à soupe de curry en poudre (varie selon votre goût)
- 1 cuiller à soupe de poudre d’amande
- 1 cuiller à soupe de raisins secs blonds
- 1 feuille de laurier
- 1 cuiller à soupe d’huile végétale
- sel

Préparation :

Dans une sauteuse faire chauffer l’huile. Peler et hacher l’oignon. Le faire revenir pendant 1 min.
Ajouter le poulet que vous aurez coupé en lamelles (pour couper plus facilement la viande il faut qu’elle soit un peu congelé) et laisser prendre de belles couleurs à la viande. Ajouter le curry, le laurier, la poudre d’amande, les raisins secs,la pomme et la banane coupés en petits morceaux. Remuer. Saler.

Enfin ajouter le lait de coco et la crème fraîche. Laisser mijoter pendant 15 min.

29

Servir avec un riz basmati.