Archives du mot-clé Cheescake

Cheesecake chocolat blanc spéculoos sans cuisson et sans gélatine

2013

Je mets en ligne une nouvelle recette qui selon mes amis « déboite », et que j’ai moi aussi plus qu’apprécié ! Il s’agit d’un cheesecake aux spéculoos, et au chocolat blanc, dans lequel je n’ai utilisé aucune gélatine, ou gélifiant (le chocolat suffit). La texture est très dense très proche d’un cheescake cuit, mais sans le goût parfois écoeurant d’oeuf.

Il est plutôt facile à réaliser, la seule difficulté étant de le démouler. Pour cela j’ai utilisé des feuilles de rhodoïd pour tapisser mon moule et faciliter cette délicate étape. Il s’agit de feuille en plastique transparent que l’on utilise surtout en pâtisserie : pour chemiser des cercles et pour monter des entremets. Cela permet de les décercler plus facilement et d’obtenir des entremets d’aspect bien nets (par rapport au « décerclage » avec un couteau). On les utilise également pour réaliser des décors en chocolat (CF mon article pour le journal des femmes « Ecriture et dessins en chocolat« ).

8d1761bc44bdb6a8f4a0bd1de120cf56-300x300

On en trouve en rouleau dans les magasins de fournitures pour pâtissiers sur certains sites de vente en ligne de matériels de cuisine et de pâtisserie vendu en rouleau de différentes largeurs de 2 cm à 6 cm ou en feuilles de différentes tailles. Sinon plus simple : en papeterie (les feuilles transparentes qu’on utilise pour les documents de bureaux) à découper et scotcher aux dimensions du cercle.

J’ai utilisé un moule démontable à charnières de 18 cm de large et 8 cm de haut.

moule-a-cheesecake-bord-amovible

Ingrédients (16 parts) :

- 180 g de spéculoos
- 80 g de beurre
- 350 g de philadelphia
- 35 g de sucre glace
- 350 g de chocolat blanc pâtissier
- 35 g de beurre
- 100 ml de crème fraîche liquide

Pour la décoration :
- 75 g de chocolat blanc pâtissier
- 20 g de crème fraîche liquide
- spéculoos
- chantilly

Préparation :

Glisser les spéculoos dans un sac en plastique spécial congélation et les écraser pour les réduire en miettes avec un rouleau à pâtisserie.
Faire fondre le beurre à feu très doux puis l’ajouter aux biscuits concassés. Bien mélanger.

Déposer le mélange de biscuits au fond d’un moule démontable de 18 cm de diamètre tapissé de rhodoïd en lissant à l’aide du dos d’une cuillère, en remontant généreusement sur les bords. Réserver au frais.

Faire fondre le chocolat et le beurre très doucement au bain marie. Lorsque le chocolat est au deux tiers fondu, bien mélanger et réserver hors du feu. Laisser refroidir le chocolat (remuer de temps en temps en veillant à ce qu’il reste liquide, mais qu’il refroidisse).

Battre le philadelphia avec le sucre et la crème, ajouter le chocolat blanc refroidi. Veiller à ne pas trop fouetter la pâte pour ne pas qu’elle ne deviennent liquide ! La préparation doit rester homogène et crémeuse. Verser sur le fond biscuité, lisser la surface et mettre au frais pendant 12h.

Au moment de servir, démouler le cheesecake, y étaler du chocolat blanc fondu détendu avec de la crème (au bain marie encore !). Poser à l’aide d’une poche à douille des petites étoiles de chantilly et y planter quelques spéculoos.

Cheescake au cream cheese et aux fraises

16

Chose promise chose due ! Lorsque j’ai publié ma recette de « Sabayon de fruits au champagne« , je vous avais promi un cheescake !! Le voiçi !! Il est parfait !

Je réalise cette recette avec du philadelphia : le top ! Mais des alternatives sont possible… Si vous n’en trouvez pas essayez : ricotta-mascarpone, fromage blanc, fromage frais à tartiner, petits-suisse, crème fraiche… mais le goût n’est pas exactement le même ! For sure ! (une très bonne alternative au cream cheese c’est de mélanger ricotta et mascarpone, essayez cette recette de Cheescake ricotta mascarpone au lemon curd)

La texture du gâteau est parfaite : à la fois dense et crémeuse… et avec le fruit de Fruit de MONIN Fraise, en nappage, c’est que du bonheur !

Ingrédients (pour 2 personnes) :

- 260 g de fromage frais (je prend du cream cheese Philadelphia)
– 30 g de sucre semoule
- 1 cuiller à café de farine
- 1 jaune
- 1 jaune d’oeuf
- 20 g de crème épaisse
- 1 feuille de gélatine
- 70 g de Fruit de MONIN Fraise + un peu pour le dressage
- 50 g de biscuits (j’ai pris des « digestives » des sortes de petits sablés)
- 25 g de beurre mou

Préparation :

Glisser les biscuits dans un sac en plastique spécial congélation et les écraser avec un rouleau à pâtisserie.
Faire fondre le beurre à feu très doux puis l’ajouter aux biscuits concassés. Bien mélanger.

Recouvrir le fond de 2 minis moules à charnière d’une feuille de papier sulfurisé et beurrer les bords du moule.

Déposer le mélange de biscuits au fond du moule en lissant à l’aide du dos d’une cuillère, en remontant généreusement sur les bords. Réserver au frais.

Préchauffer le four à 90°C.

Chauffer 70 g de Fruit de MONIN Fraise et ajouter la gélatine préalablement ramollie dans de l’eau très froide. Laisser tièdir le mélange. 

Fouetter légerement le cream cheese pour le détendre. Ajouter le sucre, et la fraise tiède et mélanger. Incorporer le jaune d’oeuf. Veiller à ne pas trop fouetter la pâte pour ne pas qu’elle ne deviennent liquide ! La préparation doit rester homogène et crémeuse. Verser ce mélange dans le moule garni, et placer au four pour environ 40 minutes à 90°. La crème doit être prise sur les bords mais rester tremblotante au centre.

Laisser refroidir le cheescake et congeler pendant 1H pour faciliter le démoulage.

Mini-Cheescake (aux spéculoos, à la cannelle, aux zestes d’orange et de citron) pour deux amoureux

Pour réussir un bon cheescake c’est très simple ! Il suffit d’utiliser un bon fromage frais : ricotta-mascarpone, fromage blanc, fromage frais à tartiner, petits-suisse, crème fraiche… ! Mais the best du best c’est d’utiser du « cream cheese » de la marque « Philadelphia » ! Ce gâteau, se prépare en effet à l’origine avec cette mythique pâte à tartiner au fromage frais qui n’était pas commercialisé en France jusqu’à maintenant !

Je vous propose aujourd’hui une recette avec des proportions et un temps de cuisson pour préparer deux petits cheescake individuel !

La texture du gâteau est parfaite : à la fois dense et crémeuse… parfumé à la cannelle, zestes d’orange et de citron ! Décollage immédiat !!! Direction New York via un petit nuage !

Comme tous les cheesecakes mes Mini-Cheescake aux spéculoos, à la cannelle, aux zestes d’orange et de citron seront encore meilleurs le lendemain. Préparez-les la veille !

Cette recette vous plait ? Découvrez mes autres recette de cheescake :
- Cheescake au cream cheese et au citron vert
- Cheescake ricotta mascarpone au Lemon Curd
- et aussi sur le site de tf1.fr, suite à ma participation à Masterchef, Cheesecake au citron façon NY (avec lequel j’avais préparé : une salade de fruits rouges parfumée au miel, citron, cardamone et une toute mignonne sucette de fraise aux bonbons fraises !

Ingrédients : (pour un gâteau de 5-6 parts)

- 100 g de spéculoos
- 75 g de beurre
- 225 g de cream cheese (du philadelphia c’est mieux, article non sponsorisé)
- 3 cuiller à soupe de crème fleurette
- 65 g de sucre en poudre
- 1 cuiller à café de Maïzena
- 1 gros oeuf
- les zeste d’un citron, les zeste d’une orange (prenez des agrumes bio et non traités)

 

Préparation :

Glisser les biscuits dans un sac en plastique spécial congélation et les écraser avec un rouleau à pâtisserie.
Faire fondre le beurre à feu très doux puis l’ajouter aux biscuits concassés. Bien mélanger.

Recouvrir une plaque d’une feuille de papier sulfurisé et beurrer deux petits cercles en inos.

Déposer le mélange de biscuits au fond des cercles en lissant à l’aide du dos d’une cuillère, en remontant généreusement sur les bords. Réserver au frais.

Préchauffer le four à 160°C.

Fouetter légerement le cream cheese pour le détendre. Ajouter le sucre et mélanger pour le dissoudre puis incorporer l’oeuf et la crème fleurette. Veiller à ne pas trop fouetter la pâte pour ne pas qu’elle ne deviennent liquide ! La préparation doit rester homogène et crémeuse. Parfumer la pâte avec les zestes. Verser ce mélange dans les moules individuels, et placer au four pour environ 45 minutes à 160°. La crème doit être prise sur les bords mais rester tremblotante au centre.

Laisser refroidir le cheescake dans le four éteint, porte entrouverte, pendant une heure. Le placer ensuite au réfrigérateur au moins 24 heures.

________________________________________________________________________________________

Rendez-vous demain soir à 20h45 sur Tf1 pour Masterchef saison 2 ! Vous pouvez également suivre mes péripéties sur ma page facebook Emilie cupkilleuse.fr, j’y ai mis quelques photos, des recettes et des zigouigouis ! A très vite !!!

onglet-facebookjaime

Cheescake au cream cheese et au citron vert

2011

Depuis quelques temps j’ai la chance de trouver en rayon du « cream cheese » de la marque « Philadelphia » et j’ai donc enfin pu tester le vrai gout du cheescake comme à New-York ! Ce gâteau, se prépare en effet à l’origine avec cette mythique pâte à tartiner au fromage frais qui n’était pas commercialisé en France jusqu’à maintenant !

On trouve pourtant très facilement du Philadelphia cream cheese dans les pays anglophones et chez nombre de nos voisins européens ! Depuis peu ce produit commence à être en rayon dans l’hexagone ! Cela va ravir les amateurs de cheescakes et cupcakes comme moi !

Des alternatives au cream cheese Philadelphia sont possible… Si vous n’en trouvez pas essayez : ricotta-mascarpone, fromage blanc, fromage frais à tartiner, petits-suisse, crème fraiche… mais le goût n’est pas exactement le même ! For sure ! (une très bonne alternative au cream cheese c’est de mélanger ricotta et mascarpone, essayez cette recette de Cheescake ricotta mascarpone au lemon curd)

La texture du gâteau est parfaite : à la fois dense et crémeuse… parfumé au citron vert, zestes et jus, c’est le bonheur !

Ingrédients : (pour un gâteau de 5-6 parts)

- 600 g de cream cheese (du philadelphia c’est mieux, je n’ai pas été payée pour dire ca)
- 65 g de sucre en poudre
- 3 oeufs moyen
- le zeste de deux citrons verts
- 15 cl de jus de citron vert (le jus des deux citrons)
- 150 g de biscuits (j’ai pris des « digestives » des sortes de petits sablés)
- 70 g de beurre mou

Préparation :

Glisser les biscuits dans un sac en plastique spécial congélation et les écraser avec un rouleau à pâtisserie.
Faire fondre le beurre à feu très doux puis l’ajouter aux biscuits concassés. Bien mélanger.

Recouvrir le fond du moule à charnière d’une feuille de papier sulfurisé et beurrer les bords du moule.

Déposer le mélange de biscuits au fond du moule en lissant à l’aide du dos d’une cuillère, en remontant généreusement sur les bords. Réserver au frais.

Préchauffer le four à 160°C.

Fouetter légerement le cream cheese pour le détendre. Ajouter le sucre, le jus de citron et mélanger pour le dissoudre puis incorporer les œufs un à un. Veiller à ne pas trop fouetter la pâte pour ne pas qu’elle ne deviennent liquide ! La préparation doit rester homogène et crémeuse. Parfumer la pâte avec les zestes. Verser ce mélange dans le moule garni, et placer au four pour environ une heure à 160°. La crème doit être prise sur les bords mais rester tremblotante au centre.

Laisser refroidir le cheescake dans le four éteint, porte entrouverte, pendant une heure. Le placer ensuite au réfrigérateur au moins 24 heures.

Cheescake ricotta mascarpone au Lemon Curd

2011

Le cheescake… soit on déteste, ou soit on adore…! C’est vrai que ce gâteau est assez original en bouche… à la fois dense et crémeux ! Il s’agit d’une spécialité Américaine, c’est un gâteau au fromage frais reposant sur une croûte, généralement biscuitée. Les américains utilisent du philadelphia, un fromage crémeux un peu salé semblable à du Saint Moret mais malheureusement pas disponible en France. Comme alternative je vous proposer d’utiliser du mascarpone et de la ricotta.

J’ai du m’y prendre à plusieurs reprises avant de trouver LE bon dosage pour la couche de fromage frais ! Il fallait que celle çi  se tiennent correctement mais ne soit pas pour autant trop compacte en bouche !

Pour la base biscuit, vous pouvez faire une pâte sablée, ou un pâte à base de biscuits réduits en miettes : spéculoos, petit brun …. Ça marche aussi avec des sablés Bretons ! 

Pour réaliser ce cheesecake il est nécessaire d’utiliser un moule à bord haut dont le fond est amovible (mon moule fait 16 cm de diamètre). Attention si vous utilisez des biscuits pour faire la pâte, celle çi sera très friable  !

Il est conseillé d’utiliser un moule à charnière sans ca vous ne pourrez pas démouler le gâteau ! Sinon utilisez un moule à manqué à bord hauts.

Ingrédients (pour un gâteau de 5-6 parts)
- 250 g de Ricotta
- 250 g de mascarpone
- 65 g de sucre en poudre
-  3 oeufs
- 5 g de maïzena (soit une cuiller à soupe)
- Le zeste et le jus d’un demi citron
- 150 g de spéculoos, ou de petit beurre, ou de sablés bretons
-  60 g de beurre
- du lemon curd

Préparation :

Glisser les biscuits dans un sac en plastique pour la congélation et les écraser avec un rouleau.
Faire fondre le beurre à feu très doux puis ajouter les biscuits concassés. Bien mélanger.

Recouvrir le fond du moule à charnière d’une feuille de papier sulfurisé et beurrer les bords du moule.

Déposer le mélange de biscuits au fond du moule en lissant à l’aide du dos d’une cuillère, en remontant généreusement sur les bords. Réserver au frais.

Préchauffer le four à  160°C.

Fouetter ensemble la ricotta et le mascarpone pour les détendre. Ajouter le sucre, et la maïzena, mélanger puis incorporer les œufs un à un. Veiller à ne pas trop fouetter la pâte pour qu’elle ne deviennent pas liquide ! La préparation doit rester homogène et crémeuse. Parfumer avec le zeste et le jus de citron. Verser ce mélange dans le moule garni, et placer au four pour environ 45 minutes (voir une heure). La crème doit être prise sur les bords mais rester tremblotante au centre. Laisser refroidir le cheescake dans le four éteint, porte entrouverte, pendant une heure. Le placer ensuite au réfrigérateur au moins 24 heures. Avant de servir étaler un peu de lemon curd sur le dessus du gâteau.

Cheesecake à la rose

11

Depuis le fameux KKVKVK #12 je ne pense qu’à ca cheescake cheeescake cheescake !!!!… Il fallait que j’essaie… Et puis il faut bien que je me serve de mon petit moule à charnière rond (trop mignon) acheté à Paris chez Mora (en fait je l’ai acheté pour réaliser un gâteau entremet menthe chocolat avec mousse au chocolat génoise chocolat crème menthe sur différentes couches et tout le tsoin tsoin).

Depuis le KKVKVK #12 j’ai envie moi aussi d’une belle part de cheesecake !
J’ai un peu de retard pour le « kiki » mais je me suis fais trés plaisir en essayant cette recette de cheescake sans cuisson.
J’ai choisi la rose car c’est un arôme délicat… J’apprécie tout particulièrement les lassies à la rose que l’on déguste au resto indien… La prochaine fois ca sera à la violette (j’annonce la couleur tout de suite héhé).

Quand l’on plonge la cuiller dans ce cheescake on dirait du nuage et quand l’on goute cet mousse c’est un parfum tout doux qui éveille les papilles. J’ai envie de le faire encore et encore (violette, citron…).

Je me suis inspirée de la recette de Sylvie.

Ingrédients :  (pour 4-6 personnes)
- 250 g de ricotta
- 12.5 cl de crème fleurette
- 8 cl de lait concentré non sucré
- 80 g de biscuit « Thé » de Lu
- 40 g de beurre
- 2 feuilles de gélatine
- 2.5 cuiller à soupe d’arôme de rose (épicerie orientale)
- colorant rouge

Préparation :

Tapisser votre moule de papier sulfurisé.

Broyer les biscuits au mixer. Ajouter le beurre fondu. Lorsque le mélange est homogène le verser au fond du moule.

Mélanger la ricotta, le sucre, le lait concentré et le colorant.
Vous devez avoir un mélange bien lisse (on ne doit plus sentir les grains de sucre).

Monter la crème en chantilly. La mélanger délicatement au mélange précedent.

Faire chauffer 2 cuiller et demi d’arome de rose et 2 cuiller et demi d’eau. Y diluer la gélatine.

Incorporer la gélatine à l’appareil. Verser le tout dans le moule et laisser au frais pendant une nuit.

11