Archives du mot-clé amandes

Asperges des Sables des Landes et crumble okara d’amandes

emilie_charignon-asperges-2

On entend beaucoup parler d’amandes en ce moment. Ce fruit sec s’est imposé comme un «super-aliment», tendance et santé, plébiscitée par les nutritionnistes. D’ailleurs les Français en consomment deux fois plus qu’il y a dix ans. D’ailleurs un super reportage passe en ce moment sur France 5 « AMANDE, LES SECRETS D’UN SUPER-ALIMENT » (voir les rediffusions ou regardez en replay !). En voici un extrait, la vidéo a beaucoup tourné sur facebook :

Comme je digère mal le lait, et que j’adore le gout d’amandes très souvent j’achète des briques de lait d’amandes au magasin bio ou au supermarché mais cela coûte malheureusement très cher ! Je savais que l’on pouvait réaliser son lait d’amandes maison mais je ne m’étais jamais lancée dans l’aventure (honte à moi c’est ULTRA simple). Et le gros avantage c’est de pouvoir utiliser okara d’amandes !  »Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme… ».

L’okara réfère normalement au résidu des graines obtenu à l’issue de la fabrication d’un lait de soja. Par extension, ce terme peut désigner la pulpe restante après la réalisation d’autres laits végétaux, comme celui d’amandes comme dans cette vidéo et pour cette recette. L’okara est un ingrédient très intéressant sur le plan nutritionnel : pauvre en gras, riche en fibres, et en protéines, calcium et fer. En cuisine il peut remplacer les oeufs dans des cakes ou des muffins, épaissir une soupe ou une sauce trop liquide…

J’ai décidé de l’utiliser dans un crumble au parmesan pour accompagner de délicieuses Asperges des Sables des Landes (la saison vient de commencer : un délice !!). Servez-les avec une vinaigrette à la noisette et des œufs mollets et vous aurez un plat tout simple à faire et vraiment sympa pour un dîner !

emilie_charignon-asperges-3

Ingrédients :
(Pour deux personnes)
- 1 kilo d’asperges des sables des landes
- Gros sel

Crumble :
- 50G d’okara d’amandes
- 50G de beurre demi sel
- 50G de farine
- 25G de parmesan

Vinaigrette : moutarde, huile de noisette, vinaigre balsamique blanc, sel, poivre.

Préparation :

Cuire les asperges à l’anglaise. Bien égoutter.

Faire préchauffer le four. Préparer le crumble en mélangeant tout les ingrédients. Émietter sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Cuire 10 mn à 190°.

Préparer la vinaigrette. Dresser. Servir.

emilie_charignon-asperges-o

Tarte aux prunes quetsches

tarteauxprunes

Ingrédients :
Sablé Breton
- 100 g de beurre
- 100 g de sucre semoule
- 2 jaunes d’œufs
- 140 g de farine
- 1 cuiller à café de levure chimique

Crème d’amandes
- 75 g de beurre
- 75 g de sucre
- 7,5 g de poudre à crème (maïzena)
- 75 g de poudre d’amandes
- 75 g d’œufs

- 300 g de quetsches dénoyautées

Préparation :

Pour le sablé breton : mélanger le beurre pommade avec le sucre, ajoutez les jaunes, puis la farine et la levure ensemble préalablement tamisées. Garnir un cercle à tarte ou un plat à tarte beurré. Réserver au réfrigérateur 1h .

Préparer la crème d’amandes : travailler le beurre pour qu’il soit pommade  Ajouter le sucre et mélanger.  Incorporer les œufs petit à petit et mélanger jusqu’à obtention d’un appareil lisse et arrêter.

Verser sur la tarte la crème d’amandes. Précuire 10 minutes à 170°. Disposer de façon harmonieuse les quetsches. Mettre à cuire une une trentaine de minutes à 170°. Une fois cuit , enlever le cercle sans trop tarder. Laisser refroidir et déguster.

Mini-Tartelettes mi figue mi raisin

  2014.08.21-tartelettesfigue

Ingrédients : (Pour 12 mini tartelettes)

Pâte sucrée aux amandes
- 100 g de farine
- 50 g de beurre
- 1 pincée de sel
- 37,5 g de sucre glace
- 12,5 g de poudre d’amandes
- 20 g d’œufs

Crème d’amandes
- 25 g de beurre
- 25 g de sucre
- 2,5 g de poudre à crème (maïzena)
- 25 g de poudre d’amandes
- 25 g d’œufs
- cannelle

- 6 grosses figues
- 1 petite grappe de raisin

2014.08.21-tartelettesfigu3

Préparation :

Pour la pâte sucrée aux amandes : sabler le beurre coupé en petit dès et la farine à la main ou au robot. Ajouter la poudre d’amandes, et le sucre glace. Mélanger. Ajouter les œufs et mélanger sans trop pétrir pour faire une boule. Filmer la pâte et la laisser reposer une demi heure au frais.

Préparer la crème d’amandes : travailler le beurre pour qu’il soit pommade  Ajouter le sucre et mélanger.  Incorporer les œufs petit à petit, la cannelle et mélanger jusqu’à obtention d’un appareil lisse et arrêter.

Abaisser la pâte, foncer des minis cercles beurrés et pocher dessus la crème d’amandes. Disposer de façon harmonieuse les figues en lamelles et les raisins épépinés en quartier. Mettre à cuire une une dizaine de minutes à 180°. Laisser refroidir.

2014.08.21-tartelettesfigu22014.08.21-tartelettesfigu4

Fraisier facile (sans thermomètre de cuisson ni crème au beurre ni meringue italienne)

2014.07.14-fraisier

Le fraisier est un grand classique de la pâtisserie Française. Il s’agit d’un entremet aux fraises, et à la crème mousseline. Il est quasiment incontournable pendant la belle saison.

Traditionnellement le fraisier se prépare avec une génoise imbimée de sirop, personnellement je préfère le biscuit joconde et son petit gout d’amandes de l’on se sert pour préparer un autre gâteau très populaire : l’Opéra. Ce biscuit est plus fondant et plus goûtu.

Pour le reste je vous propose une recette tout à fait traditionnelle et très facile à réaliser, sans avoir besoin d’un  thermomètre de cuisson, sans crème au beurre et sans ajout de meringue italienne.

Choisissez de belles fraises (Françaises ou Belges) pour votre fraisier. C’est ça aussi le secret de la réussite (de belles matières premières). Pour ma part j’ai pris de la charlotte (pour tout le tour) et de la mara des bois (intérieur).

Ingrédients : (Pour un fraisier de 18 cm environ)

Biscuit Joconde :
- 60 g d’œufs
- 45 g de poudre d’amandes
- 45 g de sucre glace
- 10 g de farine
- 17 g de beurre fondu
- 35 g de blancs d’œuf
- 15 g de sucre semoule

Crème Mousseline :
- 37,5 cl de lait
- 1 gousse de vanille
- 95 g de sucre
- 75 g de jaunes d’oeufs
- 30 g de poudre à crème (sinon Maïzena)
- 95 g de beurre en petits morceaux
-120 g de beurre pommade

Sirop :
- 75 g de sucre semoule
- 75 g d’eau
- 5-6 fraises
- 1 bouchon de kirch

Fraises :
Prévoir 3 barquettes de 250 g de fraises. Il y aura les fraises pour le contour (les plus belles, et les plus régulières). Celles un peu trop mûres pour le coulis, et les moins jolies à couper en dès dans le fraisier.

2014.07.14-fraisier-2

Décoration :
Prévoir quelques fraises, de la pâte d’amande, et un petit cornet avec de la meringue ou du chocolat blanc fondu. J’ai coloré ma pâte d’amande en vert pour faire un disque, et j’ai aussi préparé des marguerites blanches avec un bouton jaune.  Mais libre à vous de faire la déco de votre choix !

2014.07.14-fraisier-3

Préparation :

Mélanger au fouet les oeufs, la poudre d’amandes, le sucre glace, le sucre glace, la farine, et le beurre fondu. Monter les blancs en neige, serrer avec 15 g de sucre semoule. Incorporer les blancs montés à la première masse à l’aide d’une maryse. Couler sur une plaque en faisant deux disques de 20 cm, et cuire à 220° 8 minutes environ. Laisser refroidir sur grille.

Pour la crème pâtissière mousseline : dans une casserole mettre à bouillir le lait, les grains extraits de la gousse de vanille et la moitié du sucre. Pendant ce temps fouetter les œufs, le sucre restant et la poudre à crème. Lorsque le lait bout, le verser sur le mélange aux œufs en fouettant bien. Remettre le tout sur feux doux tout en fouettant sans discontinuer. Une fois que le mélange bout compter une minute (toujours en remuant) puis retirer du feu, incorporer le beurre en dès, bien mélanger et verser sur une plaque. Filmer au contact et réserver au frais.

Préparer le sirop : faire bouillir l’eau et le sucre. Couper le feu ajouter les fraises et le kirch et mixer.

Lorsque la crème a refroidi la placer dans le bol de votre robot, et faites tourner avec le fouet pour la détendre un peu. Incorporer le beurre pommade en 3 fois.

Pour le montage : prendre un cercle de 18 cm et le chemiser avec une bande de rodhoïd. Tapisser le fond d’un disque de biscuit joconde. Avec un pinceau imbiber le biscuit de sirop fraises. Chemiser avec des fraises coupées en deux, de la même hauteur. Garnir de mousseline, déposer les fraises restantes coupées en dès. Mettre le second disque de biscuit, imbimer de sirop, lisser de mousseline. Faire prendre au frais 8 heures.

Décorer avec la pâte d’amande, des morceaux de fraises, du chocolat fondu etc…

2014.07.14-fraisier-4

Tarte à la rhubarbe et crème d’amandes

2014.05.20-tarterhubarbe

Ingrédients :

- 1 kg de rhubarbe
- 10 g de sucre
- 10 g de beurre

Pâte sablée :
- 1 jaune d’œuf
- 70 g de sucre
- 5 cl de lait
- 250 g de farine
- 125 g de beurre
- 1 pincée de sel

Pour la crème d’amandes :
- 100 g de compote de rhubarbe (j’utilise les chutes de rhubarbes de ma tarte)
- 80 g de beurre
- 100 g de sucre
- 100 g d’amandes en poudre

Préparation :

Pour la pâte sablée : Travailler au fouet le jaune d’œuf, le sucre et le lait, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Sabler la farine et le beurre coupé en dès, avec une pincée de sel.

Faire une fontaine, et verser au milieu le mélange au jaune d’œuf.  Incorporer rapidement les éléments. Serrer doucement la pâte entre les mains. Si la pâte se tient c’est que l’humidité est suffisante. Sinon rajouter un peu d’eau. Fraiser et former une boule fine et souple. Filmer la pâte et laisser reposer au frais.

Une fois que la pâte a reposé, l’étaler finement et foncer un cercle à tarte. Réserver au frais.

Préparer la rhubarbe. Laver les tiges soigneusement et les équeuter. Les mettre à chauffer très doucement (feu 2 ou 3) avec le beurre, et le sucre. Ajouter un peu d’eau. Retourner à mi-cuisson. Arrêter la cuisson lorsque les tiges sont moelleuses, mais veiller à ce qu’elles se tiennent un peu tout de même. Préparer une compote avec les chutes de rhubarbes. Laisser refroidir le tout.

Préparer la crème d’amandes : crémer le beurre et le sucre, ajouter la poudre d’amandes puis la compote de rhubarbes. Étaler la crème dans le fond de tarte et mettre à cuire à four chaud (190°) 20-25 minutes.

Disposer les tiges de rhubarbes sur la tarte de façon harmonieuse et les tailler en suivant les bords de la tarte.

Cornes de gazelle sans lactose et sans gluten

2013

Une recette facile et délicieuse à faire pour petits et grands gourmands, adaptée d’une recette algérienne – pour les personnes intolérantes au gluten et au lactose (donc NON traditionelle)- que j’ai réalisée lors d’un merveilleux repas chez des amis.

Les cornes de gazelles sont des pâtisseries maghrébines, à base de pâte d’amandes et d’eau de fleur d’oranger, en forme de petit croissant.

Cette recette est absolument parfaite et se dégustera, comme il se doit, avec un thé à la menthe… :)

Ingrédients : (pour une vingtaine de pièces)
– 125 g de farine de riz
– 125 g de farine de soja
– 100 g de margarine végétale
– 1 jaune d’oeuf
– 3 cuillers à soupe d’eau defleur d’oranger
- 1 pincée de sel

Pour la farce :
– 250 g de poudre d’amandes
– 120 g de sucre
– 2 cuillers à soupe d’eau de fleur d’oranger
– 1 cuiller à soupe de cannelle en poudre
– 20 g de margarine végétale

Préparation :

Préparer la farce : mélanger la poudre d’amandes, le sucre, la fleur d’oranger, la cannelle et ajouter la margarine. Façonner de petites boules de 25g chacune. Puis former des lunes à l’aide d’un verre à thé par exemple. Poser les lunes sur une plaque avec un papier sulfurisé.

Pour la pâte : Mettre la farine dans le bol d’un robot avec la fleur d’oranger et le sel. Mélanger une minute puis ajouter la margarine, le jaune d’oeuf, un peu d’eau si nécessaire et pétrir 2 ou 3 minutes.

Étaler un morceau de pâte au rouleau à pâtisserie assez finement en un rectangle. Placer la farce et refermer. Aplatir les parties extérieures de la corne de gazelle et les extrémités pour bien fermer. Couper l’excédent de pâte. Déposer les cornes de gazelle sur une plaque avec un papier sulfurisé et laisser reposer une nuit.

Le lendemain, les passer au four à 180°C pendant 15 minutes en surveillant le four pour ne pas que les cornes de gazelle prennent trop de couleur.

Saupoudrer d’un léger nuage de sucre glace.

Galette des rois aux pralines rouge pâte feuillettée maison au beurre

2012

Ingrédients (pour une galette de 6 personnes)

Pour la garniture :
- 45 g de pralines rouge (celles que l’on met dans le Saint Genix)
- 90 g de beurre
- 45 g de sucre en poudre
- 90 g d’oeuf (2 petits)
- 45 g de poudre d’amande

Pour la pâte feuillettée maison au beurre :
- 250 g de farine
- 5 g de sel fin
- 25 g de beurre
- 125 ml d’eau
- 180 g de beurre
- + compter 125 g de farine pour « tourer »

Pour la dorure/finition
- 1 jaune d’oeuf
- lait
- 1 cuiller à soupe de sucre glace

Préparation :

Pour la pâte feuillettée : Commencer par faire la « détrempe ». Tamiser la farine, la regrouper « en fontaine » déposer au centre le sel et l’eau, le beurre en petit dès. Incorporer progressivement la farine au liquide en partant du bord intérieur de la fontaine en mélanger avec le bout des doigts. Dès que le mélange former une boule, en évitant de trop la pétrir, la fariner légèrement et dessiner une croix sur le dessus à l’aide d’un couteau. Envelopper cette « détrempe » dans du film platique et réserver au frais.

Déposer le beurre entre deux grands morceaux de papier sulfurisé et à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, l’applatir et le ramollir un peu. Il doit être de la même consistance que la détrempe. Lui donner la forme d’un carré régulier d’1 cm
d’épaisseur.

A l’aide du rouleau à pâtisserie étaler la détrempe. Déposer le beurre au centre. Replier la pâte dessus, pour enfermer le beurre, en veillant à ne pas trop superposer les bords de la détrempe.

 detrempe-beurre

Donner un tour : Abaisser le pâton en long (toujours dans le même sens) de façon à obtenir un rectangle 3 fois plus long que large. Plier le pâton en trois : ramener le tiers supérieur de l’abaisse sur celui du milieu, puis replier le tiers inférieur sur les deux autres.

tour

Faire faire un quart de tour sur la droite au pâton et recommencer à étaler en long de façon à obtenir un rectangle 3 fois plus long que large. Plier de la même façon, envelopper dans un film alimentaire et réserver au frais pendant 20 à 30 minutes.

Redonner deux autres tours, laisser reposer la pâte à nouveau durant 20 à 30 minutes, puis donner les deux derniers tours. Réserver au frais.

Pour la crème aux amandes et aux pralines : Mixer les pralines afin de les réduire en poudre. Réserver.

A l’aide d’un fouet travailler le beurre afin de le rendre mou, verser le sucre semoule et mélanger jusqu’à ce que les grains de sucre soient dissous. Ajouter les oeufs un par un et bien mélanger, l’ensemble doit être mousseux. Puis, incorporer la poudre d’amandes et les pralines mixées. Filmer et réserver au frais.

Préparer la dorure en battant un jaune d’oeuf, un petit peu de lait si nécessaire.

Diviser la pâte en 2 parties. Abaisser la pâte à l’aide d’un rouleau afin d’obtenir deux ronds, un légèrement plus grand que l’autre, de 3 à 4 mm d’épaisseur pour les deux. Disposer la première abaisse sur une plaque à pâtisserie.

Humidifier le pourtour de cette abaisse avec la dorure, à l’aide d’un pinceau. Puis étaler régulièrement la crème d’amandes et pralines au centre, laisser au moins 2 ou 3 cm de marge sur le pourtour.

Recouvrir la première abaisse avec le second rond de pâte en faisant bien adhérer les bords en appuyant légèrement avec les doigts. Dorer soigneusement sans faire couler de dorure sur les bords. Laisser la galette se raffermir au frais pendant 30 minutes. Dorer une seconde fois à l’oeuf puis dessiner une rosace à l’aide d’un couteau cuire la galette au four à 220° pendant 20-25 minutes.

Glacer la galette en la saupoudrant de sucre glace 5 minutes avant de la retirer du four. Dégustez tiède !

Muffins aux myrtilles et aux amandes

2010

La particularité de cette recette, c’est que j’utilise des myrtilles déshydratées. Je trouve en effet que les myrtilles fraiches ou surgelées rendent trop de liquide à la cuisse et détrempent la pâte.

Si vous ne trouvez pas de myrtilles sèches dans le commerce, vous pouvez vous rabattre sur des abricots secs ou des raisons secs !

Ingrédients (pour 12 muffins moyen)

Ingrédients secs
- 200 g de farine
- 3 cuillères à café de levure chimique
- 75 g poudre d’amandes
- 100 g de sucre semoule
- une pincée de sel

Ingrédients « humides »
- 150g myrtilles déshydratées (ou de fruit secs : abricots ou raisins secs…)
- 12,5 cl de lait demi écrémé
- 2 œufs moyen
- 75g beurre

Préparation :

Faire préchauffer le four à 200°. Sortir le beurre pour qu’il ramollisse

Mélanger les ingrédients secs dans un grand saladier.

Mélanger les ingrédients humides dans un autre saladier puis verser
d’un coup sur les ingrédients secs. Mélanger mais ne pas trop remuer.
Ce n’est pas grave si la pâte est grumeleuse (ce n’est pas la farine
qui doit faire des grumeaux mais les petits bouts de beurre… c’est
normal à la cuisson ça fond et ça aide la pâte à monter).

Incorporer les fruits secs.

Verser la pâte dans les alvéoles du moule à muffins. Réfrigérer une
demi heure. Faire cuire 15-20 min à 180°.
Laisser refroidir avant de démouler.