Archives du mot-clé Bio

Risotto au fenouil

2012

Grace à Adrien Gazeau j’ai reçu dans mon panier de Bio Culture – Les paniers bio, des fenouils.

J’ai tout de suite pensé à un risotto, bien crémeux et parfumé, dans lequels je rajoute quelques dès de fenouils croquant pour jouer sur les textures ! Un vrai régal.

A servir avec un filet de bar poélé… Vous m’en dirait des nouvelles.

Ingrédients : (pour 4 personnes)

- 1 beau fenouil chez Bio Culture – Les paniers Bio
- 80 cl de bouillon de légumes
- 1 petit oignon
– une pincée de sel
- 300 g riz carnaroli
- 10 cl vin blanc sec
- 80 g parmesan
- 40 g de beurre
- fleur de sel
- poivre du moulin

Préparation :

Laver et couper le fenouil en 4. Tailler le fenouil en tout petits dès. Réserver 2 cuiller à soupe et garder quelques brins verts pour la présentation.

Faire chauffer le bouillon de volaille à feu doux.

Pendant ce temps, éplucher l’oignon et le ciseler finement. Faire suer l’oignon avec une pincée de sel et 10 g de beurre pendant une minute dans une casserole. Veiller à ce qu’il n’y ait pas de coloration. Ajouter le riz et bien l’enrober de matière grasse pour le nacrer. Déglacer avec le vin blanc. Laisser réduire le vin, presque à sec, pour faire évaporer l’alcool. Puis mouiller avec l’équivalent de un tiers de bouillon chaud petit à petit sans cesser de remuer. Ajouter le fenouil coupé en dès. Laisser le riz asborber le liquide à feu doux, à couvert.

Râper le parmesan. Réserver quelques copeaux pour la décoration.

Surveiller la cuisson du risotto : lorsque le premier tiers du liquide est presque absorbé, ajouter un deuxième tiers. Couvrir et laisser absorber à feu doux.

Lorsque le liquide est à nouveau presque absorbé, goûter le riz pour vérifier la cuisson. Ajouter un peu de bouillon si nécessaire et pour que cela coïncide avec la fin de la cuisson : le riz devra rester souple et crémeux.

Lorsque le riz est cuit (compter entre 15 à 18 minutes en tout), ajouter le restant de beurre en dès et le parmesan râpé mélanger vigoureusement (« mantecare ») riz et fromage à la cuillère de bois. Saler, poivrer, ajouter les dès de fenouil cru réservés. Après 1 ou 2 mn à couvert dresser harmonieusement en assiette creuse avec quelques brins vert et un peu de parmesan râpé.

Endives en salade au curry, pomme fruit, raisins, et poulet

2012

Les dernières endives de la saison ont trouvé leur place dans les paniers de fruits et de légumes de chez Bio Culture – Les paniers bio cette semaine. Profitons-en :)

Après avoir imaginé une recette de « Gratin d’endives mascarpone et orange » je vous propose cette fois de préparer l’endive crue, dans une délicieuse salade agrémentée d’une sauce légère au curry et de dés de pommes fruits, blanc de poulet et raisins. Il s’agit d’une entrée fraiche et légère, qui est très facile et rapide à réaliser.

Légume léger et rafraîchissant, l’endive n’apporte pas plus de 15 kcalories aux 100 g. Un atout dans l’alimentation actuelle, où l’on souhaite souvent limiter le total calorique… surtout après avoir préparé et décoré des cupcakes,  tout le week-end !!! Elles sont riches en fibres en minéraux et oligo-éléments.

L’endive doit son amertume au petit cône situé à la base du légume. Une fois ce cône retiré sur 2 à 3 cm de hauteur environ, vous pouvez cuisiner ce légume de façon sereine aussi bien crue que cuite et profiter ainsi de son croquant ou de son fondant irresistible !

Ingrédients (pour deux personnes)
- 2 endives de chez Bio Culture – Les paniers Bio
- 1 petite pomme
- quelques gouttes de jus de citron
- 10 grains de raisins noir
- 1 blanc de poulet cuit
- 1 oeuf dur écalé

Pour la sauce salade légère au curry
- 1 échalote
- quelques brins de ciboulette
- 1 cuiller à soupe de moutarde à l’ancienne
- 1 cuiller à café de jus de citron
- 1 pincée de sucre
- 1 pincée de sel
- curry en poudre
- 5 cl de crème fraiche allégée

Préparation :

Préparer les endives en ôtant les feuilles abîmées ou tachées, éventuellement couper leurs extrémitées. Creuser les trognons pour ôter la partie la plus dure du légume. Les passer sous l’eau froide et les égoutter. Tailler les endives en 2 dans le sens de la longueur, puis retirer le coeur. Ciseler ensuite les endives en fines lamelles dans la longueur de façon à obtenir une belle chiffonnade.

Laver puis peler la pomme. La couper en dès et arroser de quelques gouttes de jus de citron.
Laver le raisin noir. Couper en deux. Couper le poulet en fines lamelles et l’oeuf dur en quartiers.

Réaliser la vinaigrette : Ciseler très finement les échalotes ainsi que la ciboulette.
Dans un récipient réunir la moutarde à l’ancienne, le jus de citron, le sucre, le sel, et le curry en poudre. Verser la crème fraiche et monter la sauce à l’aide d’une fourchette jusqu’à obtenir une consistance homogène. Ajouter l’échalote et la ciboulette.

Verser cette sauce sur la chiffonnade d’endides, ajouter les dès de pommes et de poulet et mélanger. Dresser sur des assietes, ajouter pour décorer les grains de raisin, et les lamelles d’oeufs.

 


Bio Culture propose la livraison quotidienne de Paniers de fruits et légumes Biologiques. On se connecte sur le site http://www.panier-bio-paris.fr, on choisi son panier parmi les « Fruités », « Familiaux », « Mixte », on paie et « hop » on est livré soit à domicile, soit en point relais. J’adore ce principe !
Retrouvez chaque première semaine du mois mes recettes, livrés avec votre panier Bio !

Salade de brocoli funky

2012

J’aime beaucoup le brocoli et je le cuisine souvent de la même manière : blanchis puis sauté au wok pour qu’il garde un peu de croquant, avec des champignons noirs, de la sauce soja et des amandes efilées.

Lorsque j’ai recu mon colis de fruits et de légumes de chez Bio Culture, j’ai eu envie de changer et de cuisiner le brocolis en salade avec de l’oignon rouge haché, des cranberries et des amandes effilées. Bref une petite salade colorée et funky !

Bio Culture propose la livraison quotidienne de Paniers de fruits et légumes Biologiques. On se connecte sur le site http://www.panier-bio-paris.fr, on choisi son panier parmi les « Classiques », « Familiaux », « Petits » ou « Petit+ », on paie et « hop » on est livré soit à domicile, soit en point relais. J’adore ce principe !

Le brocoli est une plante potagère originaire du sud de l’Italie : très appréciée des Romains qui le éveloppèrent à partir du chou sauvage. Il a été introduit en France par Catherine de Médicis.

Depuis que des études ont démontré tous ses bienfaits, notamment ses propriétés préventives contre certains cancers ce légume est très en vogue.

Ce légume est composé à 92 % d’eau, c’est un aliment peu énergétique (25 kcal/100 g), qui possède de nombreux minéraux, et qui est tiche en vitamine C (60 mg/100 g) et en fibres (3 mg/100 g).

Le brocoli est essentiellement produit, en Bretagne et en Basse-Normandie.

Ingrédients (pour 4 personnes)

- 2 têtes de brocoli de chez Bio Culture – Les paniers bio
- 1 pincée sucre
- 2 cuiller à soupe d’amandes éfilées
- 2 cuiller à soupe de cranberries séchées
- 1/2 petit oignon rouge

Mayonaise anglo-saxonne maison :
- 1 jaune d’œuf
- 1 cuiller à café de moutarde anglaise
- 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
- sel, poivre
- 15 cl d’huile de colza
- 3 cuiller à soupe d’eau très chaude
- 1 cuillère à soupe de miel

Préparation :

Pour la la mayonnaise : commencer par faire bouillir l’eau qui va assurer la cohésion de la sauce. Réserver.
Dans un grand bol et en vous aidant d’un fouet détendre le jaune, avec le vinaigre, la moutarde, le sel, et le poivre. Ajouter l’huile goutte à goutte pour commencer, et bien mélanger. Lorsque la mayonnaise commence à prendre : laisser couler l’huile en petit filet dans la sauce, tout en continuant de fouetter. Ajouter l’eau bouillante puis le miel et mélanger. Gouter et rectifier éventuellement l’assaisonnement. Filmer et réserver au frais.

Laver le brocoli à l’eau courante et le faire tremper dans de l’eau vinaigrée 10 minutes.

Faire chauffer une grande casserole d’eau avec une pincée de sucre. Hacher le brocolis en petits morceaux. Les plonger dans l’eau frémissante 1 minute pour les blanchir, puis les retirer et les plonger dans un grand volume d’eau très froide. Égoutter. Réserver.

Torréfier les amandes effilées au four à 180°C, environ 10 minutes.

Peler et hacher l’oignon rouge très finement.

Mélanger le brocoli avec les amandes, les cranberries, l’oignon rouge et la sauce.

Variante: avec du chou fleur, des raisins de Corinthe, et des noix.

Cupcakes à la carotte et aux noix de pécan – topping au cream cheese

2012

J’ai reçu dans mon panier de Bio Culture – Les paniers bio, de jolies carottes. Pour changer des carottes vichy, glacées, ou râpées en salade, j’ai eu envie de les cuisiner en version sucrée !

Vous avez du mal à imaginer des carottes dans un gâteau ? Cette recette va vous convaincre du contraire. Ces cupcakes sont inspirés du célèbre carrot-cake. Il s’agit d’un gâteau anglo-saxon, parfumé à la cannelle qui « étonne » toujours au premier abord, ceux qui n’y ont jamais goûté. Sitôt la première bouchée avalée c’est oublié ! Ce gâteau est si moelleux et si délicieux que je ne vous dirais qu’un mot : « testez ». Oui aux légumes en version sucrée !

Ingrédients : (pour 6 gros cupcakes)
Pour la pâte à gâteau :
- 40 g de beurre bien mou
- 70 g de sucre roux
- 1 gros œuf
- 85 g de farine spéciale gâteaux (avec levure intégrée)
- 1 pincée de sel
- 1 cuiller à café de cannelle
- 80 g de carottes râpées très finement de chez Bio Culture – Les paniers bio
- 1 cuiller à café de zestes d’oranges et de citron très finement hachés
- 30 g de noix de pécan hachées

Pour le glaçage (topping) :
- 75 g de fromage frais (du cream cheese Philadelphia ou de mascarpone)
- 125 de crème fraîche liquide 30 % de MG
- 50 g de sucre glace

Pour la décoration :
- 40 g de de noix de pécan hachées
- pâte d’amande orange + pâte d’amande verte (ou pâte à sucre)

Préparation

Avec de la pâte d’amande orange et de la pâte d’amande verte : préparer des mini carottes pour décorer vos cupcakes ! Réserver.

Monter la crème liquide en chantilly en vous aidant d’un fouet électrique. Lorsque la crème est montée ajouter petit à petit le sucre glace puis ajouter le mascarpone et battre jusqu’à obtenir une texture ferme. Filmer et placer au frais.

Dans un grand cul de poule détendre le beurre, ajouter le sucre roux et bien mélanger sans monter l’appareil. Ajouter l’œuf et mélanger. Tamiser la farine, et l’ajouter au mélange précédent, ainsi que la cannelle en poudre, et une pincée de sel. Intégrer les carottes râpées, les zestes, et les noix de pécan hachées. Remplir les caissettes à cupcakes de pâte jusqu’au 2/3. Enfourner à mi-hauteur et laissez cuire pour 25 à 30 minutes à 180° (four préchauffé).

Attendre 10 minutes avant de retirer les cupcakes du moule. Les poser sur une grille pour qu’ils finissent de refroidir.
Une fois les gâteaux refroidis, remplir une poche à douille cannelée et décorer le dessus des cupcakes avec le topping. Décorer avec des petites carottes façonnées en pâte d’amande ou en pâte à sucre, sinon prenez des décorations toutes prêtes, et des noix de pécans hachées. Autre solution : des zestes de citron confit, ou des morceaux de carottes !
Tamiser la farine, et l’ajouter au mélange précédent, ainsi que la cannelle en poudre, et une pincée de sel. Intégrer les carottes râpées, les zestes, et les noix de pécan hachées.  

Remplir les caissettes à cupcakes de pâte jusqu’au 2/3. Enfourner à mi-hauteur et laissez cuire pour 25 à 30 minutes à 180° (four préchauffé).
Attendre 10 minutes avant de retirer les cupcakes du moule. Les poser sur une grille pour qu’ils finissent de refroidir.
Une fois les gâteaux refroidis, remplir une poche à douille cannelée et décorer le dessus des cupcakes avec le topping. Décorer avec des petites carottes façonnées en pâte d’amande ou en pâte à sucre, sinon prenez des décorations toutes prêtes, et des noix de pécans hachées. Autre solution : des zestes de citron confit, ou des morceaux de carottes !

Wrap de poulet aux poivrons rouges à la Mexicaine

2012

Envie d’évasion et de plaisir sain et simple, après une grosse journée de boulot ? Je vous propose ce soir de vous envoler au Mexique avec de wrap de maïs fourrés au poulet et au poivron rouge.

J’ai recu de chez Bio Culture – Les paniers bio de magnifiques poivrons rouge et j’ai imaginé pour vous cette délicieuse recette. Bio Culture propose la livraison quotidienne de Paniers de fruits et légumes Biologiques. Cette association Bio Culture a été créée en octobre 2007 par Adrien Gazeau, avec pour objectif le développement de l’agriculture biologique.

J’adore ce principe, on se connecte sur le site http://www.panier-bio-paris.fr, on choisi son panier parmi les « Classiques », « Familiaux », « Petits » ou « Petit+ », on paie et « hop » on est livré soit à domicile, soit en point relais.

Tous les fruits et légumes de vos paniers sont certifiés « Ecocert », « Natur’Avenir » ou « Demeter ». Nous vous spécifierons les produits cultivés en Biodynamie et certifiés « Demeter », sur la fiche origine.

Les wraps sont ces petits pains mexicains à base de farine de blé proposés dans les épiceries ou dans les snacks. Ils sont savoureux, et sont une alternative sympa aux sandwichs. Vous pouvez les acheter tout prêt ou les réaliser vous même grace à cette recette.

Le poivron rouge est riche en fibres (2 g/100 g), et a un apport énergétique très bas : seulement 21 kcal/100 g. Ce légume-fruit contient également pas mal de vitamine C (126 mg/100g)

Le poivron se digère plus ou moins bien car ses fibres et sa peau sont parfois mal supportées par les estomacs fragiles. N’hésitez donc pas à le griller au four et le peler !

Originaires d’Amérique centrale, poivrons et piments sont issus du même arbuste, de la même famille que la tomate et l’aubergine.

Le poivron est produit toute l’année dans le sud de la France, mais aussi à Cuba et en Côte d’Ivoire.

Il est parfait dans les omelettes, sur les pizzas, farcis, avec du jambon de bayonne, du thon, du chèvre, ou du poulet.

Ingrédients (Pour 2 personnes)
- 1 poivron rouge de chez Bio Culture – Les paniers bio
- 1 petit oignon
- 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
- sel, poivre
- 1 blanc de poulet
- 1 cuiller à soupe de grains de maïs
- coriandre fraiche
- 1/4 avocat
- le jus d’un citron jaune
- 5 gouttes de sauce piquante (Tabasco®)
- 20 g de fromage frais à tartiner (type Philadelphia® ou Saint-Moret®)

Utilisez des wraps « tout prêts » ou réalisez-les avec les ingrédients suivants :
- 25 g de farine
- 25 g de farine de maïs
- 4 cl d’eau
- 1 cuiller à soupe d’huile neutre
- 1/2 cuiller à café de sel

Préparation :

Pour griller et peler des poivrons : préchauffer le four en position grill. Rincer les poivrons, les sécher puis les enfourner entiers et les faire griller en les retournant régulièrement jusqu’à ce qu’ils soient complètement noirs. Compter 15 à 20 minutes en tout.

Préparer les wraps : mélanger les farines et le sel dans un saladier. Porter l’eau et l’huile à ébullition puis les ajouter au mélange de farines. Bien mélanger et pétrir pour former une boule de pâte lisse et homogène. Couvrir d’un ligne propre et laissez reposer 30 minutes.

Sortir les poivrons du four, les enfermer dans un sac plastique et laisser tiédir. La condensation va faire le travail, et vous pourrez les peler très facilement. Retirer également les pépins, et les membranes blanches qui donnent un goût amer. Couper en dès. Réserver.

Séparer la pâte et former 2 boules.  Etaler en fines galettes sur un plan de travail fariné avec un rouleau à pâtisserie. Faire cuire chaque galette à peine 1 minute de chaque côté dans une poêle bien chaude et anti-adhésive. Réserver le wrap dans une assiette, recouvrir immédiatement d’un linge humide pour éviter qu’il ne se dessèche.

Peler et hacher l’oignon. Dans une sauteuse faire chauffer l’huile, ajouter l’oignon, une pincée de sel et de poivre et faire revenir pendant 2-3 minutes. Pendant ce temps couper le poulet en petit dès. Le faire revenir également. Ajouter les poivrons et les grains de maïs. Mélanger et réserver à feu très doux, pour éviter que la viande de se déssèche.

Laver et effeuiller la coriandre.

Ecraser l’avocat à la fourchette pour le réduire en purée, ajouter le jus de citron, la sauce piquante, et mélanger bien. Incorporer le fromage frais. Assaisonner de bon goût.

Tartiner les deux wraps de cette crème à l’avocat, parsemer de feuilles de coriandre, puis ajouter le poulet aux poivrons rouge.

Enrouler les tortillas sur elles-mêmes pour former des wraps et les couper en deux. Maintenir avec des piques et déguster sans attendre !

Gratin d’endives mascarpone et orange

06

Les endives sont un légume typique de l’hiver et ont donc trouvé leur place dans mon panier de fruits et de légumes de chez Bio Culture – Les paniers bio cette semaine.

Bio Culture propose la livraison quotidienne de Paniers de fruits et légumes Biologiques. On se connecte sur le site http://www.panier-bio-paris.fr, on choisi son panier parmi les « Classiques », « Familiaux », « Petits » ou « Petit+ », on paie et « hop » on est livré soit à domicile, soit en point relais. J’adore ce principe !

Légume léger et rafraîchissant, l’endive n’apporte pas plus de 15 kcalories aux 100 g. Un atout dans l’alimentation actuelle, où l’on souhaite souvent limiter le total calorique… surtout après avoir préparé et décoré des cupcakes,  tout le week-end !!! Elles sont riches en fibres en minéraux et oligo-éléments.

On les mange généralement braisées, ou en gratin (le gratin aux chicons et au jambon), crues en salade où elles se marient avec des noix, du roquefort, du magret, des dès de pommes, ou avec du saumon fumé.

L’endive a été découverte vers le milieu du XIXème, grace à un curieux hasard ! Après avoir abandonné ses plants de chicorée sauvage dans une cave, un paysan Belge a eu la surprise de voir que ceux-ci avaient poursuivi leur croissance pour donner un légume inédit ! Séduit par le goût de celui-ci, il décida rapidement de le commercialiser.

La France produit aujourd’hui la majorité des endives du marché mondial, elles proviennent de la région Nord et de Picardie.

Après avoir été plantée au printemps, la graine d’endive donne, en été, une racine de chicorée. Plantée à l’ombre des caves, à 20°C environ, ces racines donnent 3 semaines plus tard, des endives, aussi appelées chicons ou witloof.

L’endive doit son amertume au petit cône situé à la base du légume. Une fois ce cône retiré sur 2 à 3 cm de hauteur environ, vous pouvez cuisiner ce légume de façon sereine aussi bien crue que cuite et profiter ainsi de son croquant ou de son fondant irresistible !

Justement en parlant de fondant… je me suis dis que vous ne resisteriez pas à ce savoureux gratin d’endives au mascarpone et à l’orange. Un mélange subtil, fondant, et très réconfortant en hiver !

Ingrédients (Pour 4 personnes) :

- 4 endives
- 2 oranges
- 100 g de mascarpone
- 75 g d’Emmenthal râpé
- sel, poivre

Préparation :

Préchauffer le four à 200 °.

Eplucher et laver soigneusement les endives. Supprimer les feuilles extérieures si elles sont abîmées. Araser le talon et le creuser en pointe à l’aide d’un couteau. Laver soigneusement les endives et les égoutter. Faire cuire les endives dans une casserole d’eau salée pendant 15 minutes et les presser délicatement pour les égoutter. Couper les endives cuites en 2 dans la longueur puis les réserver sur du papier absorbant.

Peler une orange à vif en épousant bien la courbe de l’orange. Lever les suprêmes : repèrer les lignes blanches délimitant les quartiers d’orange et couper le long de celles-ci, afin de détacher le morceau de pulpe.

Presser la seconde orange pour en récupérer le jus. Mélanger ce jus au mascarpone.

Disposer les endives dans un plat à gratin (ou petits plats individuels) Assaisonner de sel et de poivre. Ajouter les segments d’orange et le mascarpone, puis saupoudrer de fromage râpé.

Cuire à 200 °C pendant 10 à 15 minutes.

Quiche allégée aux brocolis et au jambon

03

Car un peu de light ne fait pas de mal de temps en temps je vous propose une savoureuse recette de quiche allégée avec une pâte croutifondante au fromage blanc (à la place du beurre) et une garniture faite de petits bouquets de brocolis, et de jambon blanc ! Un plat très gourmand mais faible en calories !

J’ai préparé cette quiche avec un joli brocolis recu dans mon panier de légumes BIO de la semaine :)

Ingrédients :

Pour la pâte à tarte allégée au fromage blanc :
- 300 g de farine (prévoir un peu de farine en plus pour étaler la pâte et se fariner les mains)
- 150 g de fromage blanc égouttée 0 % de MG (ou faiselle)
- 1 oeuf
- 20 g de beurre ou 3 cuillères à soupe d’huile (olive, pépin de raisin, colza…)
- 1 cc de levure chimique
- 1 pincée de sel
- un peu d’eau

Base pour la quiche :
- 50 g de fromage blanc 0 % de MG
- 5 cl de lait demi écrémé
- 5 cl de crème liquide 5% de MG
- 3 oeufs
- 1 CS de maïzena
- sel, poivre

Garniture :
- 1 brocolis
- 1 talon de jambon
- 1 peu d’emmenthal râpé allégé

Préparation :

Pour la pâte :
Faire ramollir le beurre.
Dans un grand saladier mélanger à la fourchette la farine, l’oeuf, le fromage blanc, le sel, la levure et puis ajouter par gouttes l’eau jusqu’à obtenir une pâte non collante.

Essayer d’obtenir la texture facile à étaler : ni trop sèche pour pouvoir faire une boule de pâte, ni trop humide pour ne pas qu’elle colle aux mains ou au rouleau à pâtisserie.

Laisser reposer la pâte une heure au frais.

Étaler la pâte, garnir le moule et piquer à la fourchette. Mettre au frais pendant 1 heure.

Préchauffer le four à 180 °.

Pour la garniture :
Séparer le brocolis en petits bouquets réguliers. Raccourcir les trognons et les réserver pour une autre utilisation. Les inciser en croix pour faciliter la cuisson. Débarrasser les bouquets dans un bac rempli d’eau vinaigrée. Les laisser tremper durant quelques minutes, puis les
égoutter. Rincer soigneusement les bouquets de brocolis dans plusieurs
eaux. Les égoutter, puis les faire cuire à l’anglaise dans une grande casserole remplie d’eau bouillante salée pendant 6-7 minutes. Lorsqu’ils sont « al dente » les transverser dans un grand volume d’eau froide pour bloquer la cuisson. Egoutter réserver.

Couper le jambon en dès. Réserver.

Pour la base quiche :
Dans un saladier, à l’aide d’un fouet, battre les oeufs. Ajouter le lait, le fromage blanc, la maïzena, le sel, le poivre. Bien mélanger.

Pour la préparation et la cuisson de la quiche :

Disposer les morceaux de brocolis et de jambon sur la pâte. Arroser du mélange oeuf-lait-fromage blanc. Saupoudrer d’un peu de fromage râpé.

Cuire 30 min à 180°.

Cake au panais, aux noix et au thym

2012

Grace à Adrien Gazeau j’ai reçu dans mon panier de Bio Culture – Les paniers bio, des panais ! Connaissez-vous ce légume ?

Le panais est ce que l’on appelle « un légume oublié », de couleur blanc ivoire, il a une forme proche de celle de la carotte, et un goût légèrement sucré.

Le panais peut se consommer cuit en soupes, potages et pot-au-feu. Il est le plus souvent utilisé comme complément ou condiment, à cause de sa saveur assez vive. Il se cuit comme la pomme de terre et peut être préparé en purée, en soupe, croquettes, ou gratiné au four. On peut aussi le servir cru, râpé avec huile et citron en salade.

Il est plus riche en vitamines et minéraux que sa cousine la carotte. Il est particulièrement riche en potassium avec 600 mg aux 100 g. Le panais est aussi une bonne source de fibres alimentaires.

Je vous propose aujourd’hui une petite recette très simple et rapide pour un déjeuner sur le pouce, ou un soir de semaine avec une salade verte. Vous pouvez aussi préparer ce cake salé aux panais pour l’apéritif, le couper en dès et le piquer avec des petit pics en bois.

2012

Ingrédients : (pour 6 personnes)

- 180 g de farine avec levure intégré
- 3 œufs
- 10 cl de lait demi-écrémé
- 10 cl d’huile de noix
- 100 g d’emmenthal râpé
- 1 gros panais BIO
- 50 g de cerneaux de noix
- 1/2 bouquet de thym frais
- Sel
- Poivre

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Éplucher le panais à l’aide d’un économe puis le râper. Effeuiller le thym.

Dans un cul de poule : battre les oeufs avec l’huile de noix, et le lait. Ajouter la farine, l’emmental râpé, le thym, le panais râpé et les noix. Saler et poivrer. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène. Verser la pâte d’un moule à cake beurré.

Faire cuire pendant 50 minutes.

La véritable Panna Cotta au kiwi et au sirop d’agave (sans gélatine)

2012

J’ai reçu dans mon panier de Bio Culture – Les paniers bio, de jolis petits kiwis ! J’ai tout de suite eu l’idée d’un dessert délicieux et vitaminé qui peut aussi être dégusté le matin pour le déjeuner : une Panna Cotta au sirop d’agave !

Le kiwi est excellent pour la santé ! Un seul fruit permet à lui seul de couvrir l’apport journalier conseillé en vitamine C. Son apport calorique est modéré.

Le kiwi est surtout cultivé en Nouvelle-Zélande, mais aussi en Europe ! La France est le deuxième producteur européen de kiwis après l’Italie.

On est en ce moment en pleine saison (de novembre à mai) et les fruits proposé par Adrien Gazeau sont fondants et sucrés à souhait !

Avec cette recette je vous propose d’utiliser du sirop d’agave à la place du sucre. Il s’agit d’un sucrant naturel extrait de la sève d’un cactus originaire du Mexique. Ce sirop contient une grande quantité de fructose (sucre naturel du fruit)  et possède  un pouvoir sucrant supérieur au sucre blanc tout en ayant un index glycémique extrêmement faible. Vous trouvez ce sirop sous forme de pot dans les magasins bio. Il a une saveur douce qui ne dénature pas le goût des aliments.

Cette panna cotta se prépare à l’ancienne : sans gélatine ni agar agar mais simplement grâce à des blancs d’oeufs. C’est une aubaine pour les réticents aux gélifiants, de plus cette crème est d’une grande finesse en bouche.

Panna cotta signifie « crème cuite » en italien. La vraie panna-cotta n’est pas « collé » avec de la gélatine ou de l’agar-agar, on la cuit au fouren utilisant comme gélifiant des blancs d’œufs, tout simplement. La texture est tout-à-fait extraordinaire… à essayer au plus vite !

Ingrédients (Pour 6 personnes)

- 60 cl de crème liquide entière
- 20 g de sirop d’agave
- 1 gousse de vanille
- 6 gros blancs d’œufs
- 8 kiwi bio

Préparation :

Faire préchauffer le four à 120°C.

Verser la crème et le sirop d’agave dans une casserole. Fendre la vanille dans la longueur, gratter les graines noires à l’intérieur puis les ajouter à la crème. Porter la crème à ébullition. Couper le feu et laisser infuser 5 minutes.

Monter les blancs en neige. Verser peu à peu la crème dessus et mélanger bien.

Répartir aussitôt ce mélange dans 6 ramequins, en les remplissant au 3/4. Faire cuire dans le four au bain marie pendant 45 minutes. La surface doit être ferme, la crème prise mais encore tremblotante. Laisser refroidir dans le four éteint, puis à température ambiante. Enfin, laisser prendre au moins 2 heures au réfrigérateur.

Peler et mixer les kiwis verser le coulis sur les panna cotta. Servir immédiatemment. 

Crème de chou-fleur au roquefort, œuf mollet et chips de parmesan

2012

Bio Culture – Les paniers bio : vous connaissez ? Bio Culture propose la livraison quotidienne de Paniers de fruits et légumes Biologiques. Cette association Bio Culture a été créée en octobre 2007 par Adrien Gazeau, avec pour objectif le développement de l’agriculture biologique.

J’adore ce principe, on se connecte sur le site http://www.panier-bio-paris.fr, on choisi son panier parmi les « Classiques », « Familiaux », « Petits » ou « Petit+ », on paie et « hop » on est livré soit à domicile, soit en point relais.

Fraicheur, qualité, traçabilité et service client !

En rentrant du travail, je recupère mon joli panier garni de produits BIO, de grande qualité et très frais. De quoi me mettre aux fourneaux et imaginer des recettes sympas !

Mon petit panier est arrivé hier avec des panais, des oignons, des pommes de terre, des clémentines, des poires, des kiwis, des pommes, une belle laitue et surtout un SUPERBE chou-fleur qui me faisait les yeux doux « cuisine-moi, cuisine-moi, cuisine-moi » ! Et pourtant c’est un légume particulier, souvent mal-aimé des enfants. J’ai d’ailleurs le souvenir désagréable de la forte odeur qui se répandait dans la cuisine de mon enfance. Et pourtant il y a un truc pour rendre le chou-fleur plus digeste et éviter les odeurs souffrées : il suffit de le blanchir quelques minutes à l’eau bouillante avant de le cuisiner !

J’ai donc imaginé une recette qui permet de varier les façons d’accomoder le chou-fleur (chou fleur en gratin, à la béchamel, en beignet…). Je vous propose un plat innovant, qui ose de superbes alliances de saveurs: au chou-fleur, source exceptionnelle de phytocomposants protecteurs, il associe parmesan et roquefort, des fromages riches en goût… et en calcium. Seules les personnes sensibles au cholestérol alimentaire doivent limiter leur consommation en œuf. Les autres se régaleront de cette excellente source de protéines et de précieuses vitamines (A, D, B12, E…). Un vrai régal santé !

Le chou-fleur est connu depuis l’antiquité, il a été introduit en France à l’époque de Louis XIV, mais c’est Madame du Barry, favorite de Louis XV qui en répandit l’usage dans la noblesse. Il s’est développé en Bretagne à la fin du XIXème siècle : grâce à la douceur et à la régularité de son climat, la Bretagne représente aujourd’hui 80% de la production française.

La crème « du Barry » est un des classiques des crèmes et potages de notre immense registre de soupes françaises. J’ai choisi de vous proposer une variante, du chou-fleur et de la crème toujours, parfumé au bleu, accompagné d’un oeuf mollet et d’une chips de parmesan.

Ingrédients (Pour 6 personnes) :

- 1 chou-fleur
- 1 cube de bouillon (encore mieux : le bouillon d’une poule au pot)
- 10 g de beurre
- 1 oignon émincé
- 50 g de roquefort
- 10 cl de crème fraîche
- Sel, poivre
- 60 g de parmesan Parmigiano Reggiano
- 1 oeuf par personne
- 1 cuiller à soupe de vinaigre blanc

Préparation

Détailler le chou-fleur en petits bouquets, et les laver soigneusement. Garder quelques jolis morceaux de choux fleur pour apporter une touche de croquante à la recette. Cuire les petits bouquets 5 minutes à l’eau bouillante, afin de les blanchir. Le chou-fleur sera ainsi plus digeste. Les raffraichir en les passant sous en filet d’eau froide.

Faire chauffer le bouillon.

Dans une grande marmite faire fondre le beurre, ajouter l’oignon émincé et une pincée de sel. Laisser suer 2 minutes, en remuant fréquemment.

Lorsque les oignons sont translucides ajouter les fleurettes de chou-fleur, verser le bouillon chaud à hauteur et porter à ébullition, et cuire pendant 20 minutes.

Pendant que le chou-fleur cuit préparer les oeufs mollets et les tuiles de parmesan.

Porter un grand volume d’eau à ébullition. Y plonger les oeufs pendant 5 minutes 30. Les sortir et les plonger immédiatement dans un récipient d’eau très froide, pour arrêter la cuisson et faciliter l’écalage. Lorsqu’ils ont refroidis : claquer délicatement la coquille de chaque oeuf sur le plan de travail. Rouler l’oeuf sous les doigts sans trop presser.  Ecailler, rincer, puis conserver les oeufs mollets dans un bol d’eau.

Faire préchauffer votre four à 200°. Etaler une feuille de papier sulfurisé sur une plaque. Disposer le parmesan râpé en cercles et le cuire pendant 4 à 5 min.

Lorsque le chou-fleur est cuit ajouter la crème et le roquefort émietté, et laisser cuire encore 2-3 minutes.

Mixer au blender ou au mixeur plongeant jusqu’à ce que le mélange soit onctueux et homogène. Réctifier l’assaisonnement.

Dans une assiette creuse, verser la crème de chou-fleur au roquefort, poser par dessus l’oeuf mollet et la tuile de parmesan.