Archives pour la catégorie Cuisine Asiatique

Makis rapides de quinoa au thon rouge avocat et concombre

IMG_14182

Hello les amis ! Cela faisait quelques petits jours que je n’avais pas eu le temps d’écrire de nouvelles recettes. J’ai été bien prise par le travail, j’en suis désolée…!

Été oblige, je me suis mise avec quelques amies en mode opération bikini body, et c’est vrai que je cuisine vraiment très léger… Du coup j’ai beaucoup moins d’occasion de poster de bons petits plats ou desserts.

IMG_142462

Mais pour cette recette je fais une exception car je la trouve sympa. Vous pourrez me dire ce que vous en pensez en commentaire :)

Il s’agit de petits makis où le riz (Indice glycémique fort) est remplacé par du Quinoa (plein de protéines, avec un IG bas, et super bon). J’y ai ajouté ma garniture préféré : concombre avocat bien sûr ! Pour ceux qui n’ont jamais essayé de faire des makis à la maison mais qui en ont toujours rêvé, je vous assure que ce n’est pas compliqué et surtout c’est très rapide à préparer ! Présentez ces makis au quinoa et au thon sur un lit de salade verte à l’apéritif. Dégustez-les avec de la sauce soja allégée en sel.

IMG_14222

Régalez-vous bien et bel été à tous !

Ingrédients (Pour 4 personnes/16 pièces) :
- 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
- 1 cuillère à café de sucre en poudre
- 1 cuillère à café de sel
- 1 cuillère à soupe de graines de chia + 3 cuillères à soupe d’eau
- 1 petit filet de thon frais
- 1/4 d’avocat
- 1/4 de concombre
- 3  feuilles de nori
- 220G de quinoa déjà cuit (j’ai utilisé un sachet de quinoa Bio blond et rouge)

IMG_14242

Préparation :
Dans une petite casserole, verser le vinaigre de riz, le sucre en poudre et le sel. Mélanger et placer la casserole à feu doux. Laisser chauffer jusqu’à dissolution complète du sucre dans le vinaigre. Ajouter alors ce mélange au quinoa cuit dans le récipient puis mélanger bien. Laisser ensuite refroidir à température ambiante.

Mélanger une cuillère à soupe de chia et 3 cuillères à soupe d’eau dans un petit bol. Laisser prendre au frais 15 minutes.

Préparer les légumes et le thon. Couper en lamelles.

Mélanger le quinoa vinaigré refroidi et le gel aux graines de chia puis en étaler une fine couche sur une feuille de nori, jusqu’à 1 cm du bord. Déposer une ligne de bâtonnets de chaque légume, puis, par dessus, une ligne de lamelles de poisson. Rouler la feuille de nori sur elle-même pour enfermer la garniture, en les serrant bien. Répéter l’opération pour les autres feuilles de nori, jusqu’à épuisement des ingrédients.

Emballer les rouleaux de feuilles de nori de film alimentaire puis les réserver au réfrigérateur.  Au moment de servir déballer et, à l’aide d’un couteau bien aiguisé, couper chacun d’entre eux en tronçons.

IMG_1420

Bo-Bun de cupkilleuse

2012

Ce n’est sans doute pas la recette traditionnelle mais c’est ce qui se rapproche le plus de ce que j’ai pu déguster dans les restos viet de Paris, et de ce que je trouve le meilleur :)

Ingrédients

- 200 g de filet de bœuf
- curry en poudre
- 1 tige de citronnelle
- 2 gousses d’ail
- 3 cuillères à soupe de sauce soja
- 1 pointe de piment
- Sel, poivre
- 100 g de germes de soja
- 1 carotte
- 1/4 de concombre
- 2 oignons nouveaux
- 4 grandes feuilles de laitue
- 2 tiges de menthe fraîche
- 2 tiges de de coriandre fraîche
- 100 g de vermicelle de riz
- 1 cuiller à café d’huile de sésame
- 1 cuiller à soupe d’huile
- 1 cuiller à soupe de cacahuètes
- 2 nems (recette qui date un peu mais qui est sympa)
- 4 cuillers à soupe de sauce nuoc-mâm

Préparation

Découper le bœuf en très fines lamelles. Retirer les premières feuilles dures de la citronnelle puis la hacher. Hacher également l’ail. Mettre les morceaux dans un plat, et ajouter le curry, l’ail et le citronelle hachés, la sauce soja et une pointe de piment. Assaisonner, mélanger, filmer le plat et réserver au frais 30 minutes au moins.

Nettoyer, rincer puis égoutter et sécher les germes de soja. Peler la carotte et la râper à la grosse grille. Eplucher le concombre, le couper en deux dans la longueur, puis retirer les graines à l’aide d’une petite cuillère. Emincer en très fines lamelles. Laver et émincer en très fines lamelles l’oignon nouveau. Laver les feuilles de laitue, les sécher et les couper en lanières. Laver, sécher, effeuilleret ciselez grossièrement la menthe et la coriandre.

Porter une grande casserole d’eau à ébullition, couper le feu puis y plonger les vermicelles de riz pendant 3 ou 4 minutes (suivre les instructions inscrites sur le paquet). Rincer les vermicelles avec de l’eau bien froide pour stopper la cuisson. Bien égoutter, mettre dans un plat et verser dessus une cuiller à café d’huile de sésame. Bien mélanger.

Faire réchauffer les nems au four. Pendant ce temps, faire chauffer un peu d’huile d’arachide dans un wok et saisir la viande à feu très vif en la faisant sauter.

Répartir les légumes et les herbes dans deux belles assietes creuses, ajouter les vermicelles puis la viande et les nems coupés en deux. Arroser de sauce nuoc-mâm et saupoudrer de cacahuètes grossièrement écrasées. Servir aussitôt.

Bami à l’Indonésienne au chou blanc

02

Dans mon panier de légumes « Bio Culture – Les paniers bio » cette semaine : un magnifique un chou blanc.

Le chou est l’un des légumes les plus léger : 22 kcal/100 g et, pour ne rien gâcher, il se prête sans soucis à de délicieuse recettes : cuit à la vapeur, dans une soupe, braisé, à l’aigre-douce ou en crudité. Personnellement j’adore le chou blanc surtout en salade, j’aime son côté croquant : coleslaw ou salade avec des noix de cajou, des morceaux de pommes vertes, des raisins secs… Le chou est gorgé de fibres, vitamine C, vitamine E ainsi que de provitamine A et surtout des études ont prouvé son efficacité anticancéreuse. En consommer deux fois par semaine suffirait à limiter de façon significative  les risques de cancer, notamment du poumon.

Le chou est donc un allié idéal pour une alimentation saine et équilibrée. Ses vitamines et ses substances bénéfiques vont ainsi contribuer à nous maintenir en forme tout l’hiver.

Ce légume de la famille des crucifères, est originaire de l’ouest de l’Europe. Durant l’Antiquité, les Grecs le servaient en soupe aux jeunes mariés le matin de leur nuit de noces : voilà d’où vient la légende des enfants qui naissent dans les choux.

En France, le chou est produit essentiellement dans le nord et l’ouest, et aussi en Provence. On le cultive tout au long de l’année, mais c’est entre octobre et mars qu’il est le meilleur.

Pour ne pas faire « chou-blanc » avec un chou, je partage avec vous aujourd’hui une délicieuse recette qui nous vient d’Indonésie, et qui est devenu un des plats traditionnel en Nouvelle Calédonie. De quoi nous réchauffer, et nous faire voyager par ses temps tout gris !

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 250 g de vermicelles de soja
- 4 gousses d’ail
- 1/2 chou blanc
- 2 carottes
- 100 g d’haricots verts frais (une grosse poignée) ou 1 petite courgette
- 400 g de chair de poulet (plutôt des cuisses ou hauts de cuisse, c’est moins sec…)
- 1 cuiller à café de sucre en poudre
- 5 cuillers à soupe de sauce soja claire
- 3 cuillers à soupe de sauce de soja foncée
- 3 cuillers à soupe d’huile d’arachide
- sel, poivre
- 1 petit bouquet de coriandre fraîche
- 1 cuiller à soupe de petites crevettes séchées (facultatif)

Préparation :

Réhydrater les crevettes dans un bol d’eau chaude. Porter une casserole d’eau à ébullition et y plonger les vermicelles. Laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes puis egoutter et réserver dans un saladier rempli d’eau froide pour bloquer la cuisson. Donner quelques coups de ciseaux.

Peler et hacher l’ail. Tailler le chou en fines lamelles en retirant la partie dure. Le laver ensuite à grande eau puis l’égoutter. Peler et laver les carottes, les couper en petits batônnets. Couper les haricots verts en biais et les rincer à l’eau froide dans une passoire. Découper le poulet en fines lamelles.

Dans un wok faire revenir le poulet dans l’huile d’arachide avec une pincée de sel, du poivre et le sucre. Lorsque les morceaux sont dorés, ajouter les haricots coupés en morceaux, le chou, les carottes en bâtonnets et faire revenir quelques instants. Enfin ajouter les vermicelles et les crevettes égouttées, arroser avec les deux sauce soja et couvrir. Laisser cuire à feu doux en remuant de temps à autres. En fin de cuisson, avant de servir, ajouter la coriandre hachée.

Wok de canard aux 3 carottes (en essayant cette fois de faire une jolie présentation)

26

Souvenez-vous lors de l’épreuve terre-mer de Masterchef, je me suis retrouvée avec les ingrédients d’Olivier à savoir du veau, des moules, des carottes, aubergines, coriandre. J’ai imaginé alors une recette de wok terre mer avec un beurre blanc au moules. Le jury, bien que séduit par le goût, m’a reproché ma présentation. Comment présenter un wok harmonieusement ??? C’est difficile n’est-ce pas ?

Cela ne m’a pas retiré l’envie de cuisiner au wok. J’adore cette méthode de cuisson qui permet de cuire très rapidement et garder toutes les textures et saveurs des ingrédients ! Aujourd’hui je vous propose de travailler avec de belles carottes de couleurs différentes : des carottes oranges, jaunes et pourpres que vous aller tailler en batonnets et cuire au wok, vous les accompagnerez de morceaux de canard en aiguillettes glacés au jus de pommes, avec des graines de sésame, et un peu de coriandre fraiche. Un plat simple rapide et très goutu !!! Parfait après une journée épuisante de boulot !

Ingrédients : (pour 4 personnes)

- 1 cuiller à soupe d’huile neutre
- 3 oignons nouveaux (ou cives)
- 2 carottes oranges
- 2 carottes jaunes
- 2 carottes pourpres
- 1/4 de concombre
- 1 magret de canard
- 20 cl de jus de pomme
- 25 g de graines de sésame + 1 cuiller à soupe d’huile de sésame
- 3 cuillers à soupe de coriandre fraîche hachée

 

Préparation :

Emincer l’oignon nouveau. Peler les carottes et les tailler en bâtonnets. Peler le concombre et le tailler en bâtonnets également.

Retirer les parties nerveuses du canard, le dégraisser, et découper en aiguilettes de 0,5 cm d’épaisseur.

Faire chauffer l’huile dans le wok. Lorsqu’elle est bien chaude y faire revenir les oignons nouveaux avec une pincée de sel. Ajouter les carottes, faire revenir rapidement et mouiller avec l’équivalent d’un verre d’eau. Cuire à feu vif tout en remuant constamment. Lorsque le liquide s’est totalement évaporée, débarasser les carottes.

Dans une petite poele faire torréfier les graines de sésame. Réserver.

Dans le wok, faire dorer le canard. Arroser de jus de pomme et faire réduire pour obtenir un jus sirupeux. 

Ajouter les carottes précuites, le concombre, l’huile de sésame, faire réchauffer rapidement, rectifier l’assaisonnement et dresser harmonieusement dans une belle assiette creuse. Saupoudrer de coriandre fraiche hachée et de graines de sésame !

 

Brochettes de poulet satay Thai

2010

Ingrédients : (pour 4 personnes)

Pour la marinade :

- 4 blancs de poulet
- 1 cuiller à café de sucre semoule
- 1 cuiller à café de sel
- 2 cuillers à soupe de curry
- 8 cl de lait de coco

Pour la sauce :
- 12 cl de lait de coco
- 1 cuiller à soupe de pâte de curry rouge
- 2 à 3 cuillers à soupe de beurre de cacahuètes crunchy
- 3 cuillers à soupe de sucre semoule
- 2 cuillers à soupe de nuoc mam (sauce au poisson)

En option: 1 cuiller à soupe de tamarin liquide (ou une cuiller à soupe de jus de citron).

Préparation :

Couper les blancs de poulet en cubes ou en lanières. Préparer la marinade.
Mettez le tout dans un sac congélation. Fermer et laisser mariner une nuit au réfrigérateur.

Le lendemain : commencer par faire préchauffer le four à 210°.

Préparer la sauce Satay : Verser la moitié du lait dans une casserole, y ajouter le curry. Le délayer en remuant doucement. Faire chauffer à feu doux pendant 3 min. Ajouter le beurre de cacahuètes, le sucre, le citron ou le tamarin, et le reste du lait de coco. Mélanger bien et laisser épaissir cette sauce à feu doux pendant 20 minutes.

Égoutter la viande et constituer les brochettes. Saler, poivrer. Faire cuire les brochettes 8 à 12 min sous le grill du four.

Mettez la sauce dans un bol. Mettez le bol au milieu d’un grand plat puis disposez le poulet tout autour. Servir les brochettes avec une salade de concombre.

On peut aussi faire des brochettes avec du porc ou du bœuf.