Ma recette de carrot cake et des cadeaux à gagner !

carrotcake-emilie-charignon-cupkilleuse1

Ça fait très longtemps que je n’avais pas participé à un concours mais quand j’ai reçu l’invitation de Le Fleurier #DEFIGOURMANDLEFLEURIER et vu le premier prix (un dîner dans un restaurant étoilé), je me suis dis « why not ? ».

Le 1er Défi Gourmand organisé par Le Fleurier a réuni 13 blogueurs culinaires. Notre mission : confectionner dans un temps imposé la pâtisserie de notre choix en utilisant Le Fleurier doux ou demi-sel. Notre objectif : séduire un jury composé d’Anne-Sophie Rischard, meilleur pâtissier 2014 M6, Chef Régis de l’atelier 750 g et Alix de Le Fleurier.

Je me suis mise à la place d’une cliente qui feuilletterait le petit livret de recettes que l’on trouve parfois avec ce style de produit, ou qui irait sur la page facebook ou le site de la marque. Et je me suis dit qu’il fallait une recette simple (qui ne nécessite pas des ingrédients un peu rares ou compliqués) mais qui en même temps en jette, et j’ai tout de suite pensé au carrot cake. Noix de pécan, cranberries, carottes fondantes, cannelle et glaçage au cream cheese : une tuuuuuueurie ! :)

Avant de vous donner ma recette, je vous propose de gagner quelques goodies offerts par la marque Le Fleurier. Il s’agit d’un set de cuisine (maryse et pinceau en silicone) + 2 bons d’achat à 4 d’entre vous. RDV sur ma page Facebook, laissez moi un commentaire ! La question est simple : et vous qu’auriez-vous préparé ? J’enverrais pas courrier les goodies aux personnes ayant fait les propositions me plaisant le plus :) (attention il faut habiter en France pour participer).

Un grand merci à l’équipe Le Fleurier ainsi qu’à Charlotte et à l’équipe de 750g.

carrotcake-emilie-charignon-cupkilleuse-2

Recette du « carrot cake », un savoureux et gourmand gâteau à la carotte parfumé à la cannelle et présenté en couches, avec un délicieux glaçage au fromage frais (cream cheese)

Recette imaginée par Emilie Charignon, du blog www.cupkilleuse.fr

Ingrédients :
(Pour un gâteau de 12 parts)

- 120 g de Fleurier® demi sel
- 140 g de sucre cassonnade
- 1/2 cuiller à café de quatre-épices
- 1/2 cuiller à café de cannelle en poudre
- 1/2 cuiller à café de gingembre en poudre
- 4 œufs
- 270 g de farine spéciale gâteaux avec levure intégrée
- 70 g de poudre d’amandes
- 130 g de noix de pécan hachées
- 30 g de cranberries
- 470 g de carottes fraiches râpées

Pour la crème fondante :
- 390 g de Fleurier® doux
- 420 g de sucre glace
- 900 g de cream cheese
- 150 g de mascarpone

Pour le décors :
- Pâtes d’amandes orange et verte pour le décor
- 20 cl de crème fraiche liquide bien fraiche à 30% de MG

Pour le matériel :
Une balance précise, un robot electrique style KitchenAid® et son outil fouet (ou fouet electrique + cul de poule), du film alimentaire, une maryse, un cul de poule, (si les carottes ne sont pas déjà râpées : un économe, l’outil « râpe » KitchenAid® ou un outil pour râper et un contenant), (si les noix de pécan ne sont pas déjà hachées : un sac congélation et un rouleau de pâtisserie pour les écraser), 4 cercles en inox de 20 cm de diamètre (sinon 4 moules à manqué de la même taille), 2 plaques allant au four, du papier sulfurisé, une grande spatule (20 cm), une grande poche à douille, une grosse douille cannelée, une planche à découper, un couteau.

Préparation :
(30 minutes)

Commencer par préparer le glaçage, mélanger, à l’aide d’un fouet électrique ou d’un robot : le Fleurier® doux et le sucre. Lorsque les grains de sucre sont bien intégré au beurre, ajouter le cream cheese et le mascarpone petit à petit. Fouetter jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement homogène… pas plus ! Filmer et placer au frais.

Faire préchauffer le four à 160 °C.

Battre le Fleurier® demi sel pour le rendre bien souple, en vous aidant d’un fouet. Ajouter le sucre et les épices et bien mélanger le tout. Ajouter ensuite les œufs un par un, puis la farine et la poudre d’amandes. Terminer avec les carottes, les noix de pécan, et les cranberries. Répartir la pâte en 4 dans 4 différents cercles en inox de 20 cm beurrés disposés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Sinon utiliser 4 moules à manqué de la même taille. Faire cuire 25 à 30 minutes.

Dressage :
(20 minutes)

Une fois les gâteaux refroidis, les tartiner de glaçage à l’aide de la spatule, en les superposant les uns sur les autres. Recouvrir le dessus et les côtés de crème.

Monter la crème en chantilly à l’aide d’un fouet électrique ou d’un robot, puis la mettre dans une poche à douille avec une grosse douille cannelée et décorer le dessus des gâteaux avec des rosaces. Achever la déco en façonnant des carottes en pâte d’amandes et en les disposant sur le gâteau.

Tarte aux prunes quetsches

tarteauxprunes

Ingrédients :
Sablé Breton
- 100 g de beurre
- 100 g de sucre semoule
- 2 jaunes d’œufs
- 140 g de farine
- 1 cuiller à café de levure chimique

Crème d’amandes
- 75 g de beurre
- 75 g de sucre
- 7,5 g de poudre à crème (maïzena)
- 75 g de poudre d’amandes
- 75 g d’œufs

- 300 g de quetsches dénoyautées

Préparation :

Pour le sablé breton : mélanger le beurre pommade avec le sucre, ajoutez les jaunes, puis la farine et la levure ensemble préalablement tamisées. Garnir un cercle à tarte ou un plat à tarte beurré. Réserver au réfrigérateur 1h .

Préparer la crème d’amandes : travailler le beurre pour qu’il soit pommade  Ajouter le sucre et mélanger.  Incorporer les œufs petit à petit et mélanger jusqu’à obtention d’un appareil lisse et arrêter.

Verser sur la tarte la crème d’amandes. Précuire 10 minutes à 170°. Disposer de façon harmonieuse les quetsches. Mettre à cuire une une trentaine de minutes à 170°. Une fois cuit , enlever le cercle sans trop tarder. Laisser refroidir et déguster.

Filet mignon de porc aux pruneaux et aux carottes

filetmignon

Cela devenait plus rare ces temps-ci mais c’est bien une recette salée que je vous propose aujourd’hui. L’automne arrive, et cela donne envie de se retrouver en famille ou entre envie, autour d’un beau petit plat en cocotte mijoté.

J’ai la recette parfaite ! Super facile et rapide à faire, et super réconfortante par ces temps pluvieux. A très vite !

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 20 g de beurre
- 3 oignons
- 3 gousses d’ail
- un filet mignon
- 20 g de maïzena
- 10 cl de vin blanc
- 1 cube de bouillon de volaille
- 500 g de carottes
- 10 pruneaux
- 1 petit pot de crème fraiche (allégée pour moi)

Préparation :

Dans une cocotte faire revenir les oignons émincé et l’ail avec la moitié de beurre, cuire jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Réserver.

Faire dorer le filet mignon de tous les côtés dans la même cocotte avec l’autre moitié du beurre. Saupoudrer de farine, bien mélanger et mouiller avec le vin blanc, saler, poivrer.

Remettre les oignons, mouiller à hauteur et ajouter le cube de bouillon de volaille et les carottes.

Laisser mijoter à petit feux pendant 30 à 40 minutes. Remuer de temps en temps.

filetmignon2
5 mn avant la fin de la cuisson, ajouter les pruneaux sinon ils ont tendance à fondre dans la sauce, et la crème fraiche.

Snickers fait maison, au crémeux caramel et caramel coulant

snickersmaison

Bonjour à tous, je suis de retour et aujourd’hui je vous propose une petite tuerie gustative qui fera plaisir aux petits et aux grands enfants. Il s’agit de la version fait maison des célèbres barres chocolatées aux cacahuètes ! Je l’ai ai préparé avec une pâte sablée, un crémeux caramel, du caramel coulant, et un enrobage en chocolat. La recette est un peu longue à réaliser mais le résultat est vraiment à la hauteur. Les barres se se conservent très bien plusieurs jours au frais.

J’ai été peu active sur mon blog et ma page facebook ces derniers temps, très prise par mon travail et surtout car je n’ai plus d’appareil photo digne de ce nom. Je suis d’ailleurs très déçue de la photo qui illustre cet article :( J’en profite pour lancer un appel, si une personne qui lit ce blog aurait à tout hasard un reflex d’occasion à me vendre : je suis preneuse. Mon mail emilie@cupkilleuse.fr

Ingrédients :
Pâte sablée :
- 250 g de farine
- 125 g de beurre
- 70 g de sucre glace
- 1 jaune d’œuf
- 5 cl de lait

Crémeux caramel :
- 70 g de sucre semoule
- 215 g de lait entier
- 30 g de jaunes d’œufs
- 15 g maïzena
- 100 g beurre
- 1 pincée de fleur de sel
- 1 feuille de gélatine

Caramel coulant :
- 50 g de glucose
- 125 g de sucre
- 10 cl de crème liquide

Et pour le reste :
- 100 g de cacahuètes non salées
- 500 g de chocolat spécial pâtisserie (on utilisera pas tout, mais il faut minimum ce poids là pour réussir à tempérer le chocolat).
- 1 moule en silicone rectangulaire

Préparation :

Commencer par la pâte sablée : blanchir le jaune avec le sucre et détendre avec un peu de lait.  Couper le beurre en dès. Sur un plan de travail bien propre écraser le beurre, la farine et le sel ensemble en frottant légèrement les mains. Une fois que le beurre enrobe bien la farine, disposer le sablage en fontaine. Verser au centre le mélange sucre + œuf + lait. Incorporer rapidement le tout en évitant de travailler trop la pâte. Fraiser jusqu’à obtention de l’amalgame et former la boule. Laisser reposer 30 minutes au frais.

 Abaisser la pâte. Foncer des moules rectangulaires. Et cuire 10 à 15 minutes. Réserver.

Pour le crémeux caramel : commencer par réaliser un caramel à sec. Faire chauffer le sucre semoule dans une casserole à bords hauts. En même temps, faire bouillir le lait dans une autre casserole. Lorsque le caramel prend une belle couleur dorée verser le lait chaud petit à petit sur le caramel. Laisser chauffer en mélangeant de temps à en temps jusqu’à ce que le caramel soit bien dissous.
Mélanger le jaune avec la maïzena. Verser la préparation lait-caramel frémissante sur le mélange jaune-maïzena, puis reverser dans la casserole et porter à ébullition pendant 2 minutes sans cesser de mélanger, jusqu’à obtenir la texture d’une crème pâtissière. Faire tremper la gélatine dans de l’eau froide. Bien l’essorer et l’ajouter à la crème.
Laisser la crème refroidir à 40°C, puis ajouter le sel et le beurre en plusieurs fois tout en mixant à l’aide d’un mixeur plongeant.
Laisser refroidir, filmer la préparation et la placer au frais.

Commencer le montage : Mettre le crémeux caramel dans une poche à douille et le pocher sur la pâte sablée cuite, directement dans les alvéoles du moule. Parsemer de cacahouètes. Mettre le tout à prendre au congélateur.

Pour le caramel : dans une casserole à bords hauts, mettre le glucose, le sucre et l’eau et faire fondre à feu doux. Maintenir les petits bouillons jusqu’à obtenir un caramel bien doré. En même temps, faire bouillir la crème dans une autre casserole. Lorsque le caramel prend une belle couleur verser la crème chaud petit à petit sur le caramel. Laisser chauffer en mélangeant de temps à en temps jusqu’à ce que le caramel soit bien dissous. Laisser refroidir puis utiliser le caramel pour napper les snickers. Remettre au congélateur, pour bien que cela prenne.

Tempérer le chocolat : préparer un bain marie. Râper ou couper le chocolat en tout petits morceaux et le mettre à fondre doucement. Lorsqu’il est au 2/3 fondu, le retirer du feu, et mélanger à l’aide d’une spatule. Le chocolat ne doit pas dépasser les 50 à 55°. Le laisser ensuite refroidir pour atteindre une température de 27/28°. La baisse est assez lente : armez vous de patience ! Remuer le chocolat de temps en temps. Pour aller plus vite placer votre récipient de chocolat dans un autre récipient rempli de glaçons. Lorsque le chocolat est refroidi, le remettre au bain-marie pour le remonter à une température de 30/32°. Une fois votre chocolat tempéré, pour le travailler il faut le maintenir entre 30 et 32°.

Tremper les snickers un à un dans le chocolat en tapotant bien pour enlever l’excédent. Vous pouvez vous aider d’un pique à brochette. Déposer au fur et à mesure les barres chocolatées sur une feuille de papier sulfurisée. Laisser cristalliser à l’air libre. Puis conserver au frais.

Atelier cupcakes chocolat framboises @ Salon Sugar Paris 2015

9805 glevents - Sugar paris 250x250Emillie-charignon-cupkilleuse-242x300

Bonjour chers amis. J’ai le plaisir de vous annoncer que j’animerais le dimanche 8 février à 10h30 au Salon Sugar Paris 2015 à la Villette, un atelier dédié aux cupcakes (recette Française) chocolat-framboises. Pour réserver votre place : cliquez ici.

ed44a9f4df5ac09800a5637602a477caPhoto © Kaling Chan – larapporteuse.fr

Le Salon Sugar Paris aura lieu du 6 au 8 février 2015 de 10h00 à 19h00 à PARIS – Grande Halle de la Villette.

Pourquoi vous y rendre ?

1. Pour pâtisser et apprendre grâce aux ateliers du salon (places limitées).

2. Pour tester les nouveaux produits sur les stands.

3. Pour assister aux démonstrations en live de chefs pâtissiers et cake designer

4. Pour décorer ma table et organiser ma propre party time.

5. Pour faire mes emplettes découvrir les nouveautés et dénicher des accessoires et matières insolites.

Plus d’infos sur le salon sur le site officiel ici.

J’assurerais également des dédicaces pour mon livre dédiés aux cupcakes :

 

The Cointreau Fizz

verticale-emilie

Aujourd’hui je viens à vous non pas avec une recette salée ou sucrée, mais avec une recette de cocktail le Cointreau Fizz. J’ai eu la chance de découvrir ce cocktail et ses déclinaisons, lors d’un déjeuner (de rêve) orchestré par la (top)Chef Jennifer Taïeb dans un lieu magique dans les locaux de l’agence iTEM qui s’occupe des relations presse et publics de Cointreau, grace à mon amie Kaling du blog La Rapporteuse Merci pour cette invitation !

10809555_313668458875346_73

Ingrédients (pour un cocktail) :
- 5 cl de Cointreau
- Le jus d’un demi-citron vert
- 10 cl d’eau pétillante

Préparation :

Presser le citron dans un verre rempli de glaçons, puis ajouter le Cointreau et l’eau pétillante.

Dans les coulisses du Restaurant Le Beaumarchais à Paris Bastille #lebeaumarchaisisgood + une recette du chef Yann Devarieux

10846225_1036820523001723_4049503523345366054_n Photo © https://www.facebook.com/lebeaumarchais

Un attachement aux valeurs d’authenticité, de caractère, de cuisine française et de convivialité voilà ce que j’ai découvert la semaine dernière lors d’une soirée blog contest/atelier culinaire au Restaurant Le Beaumarchais à Paris Bastille.

10351144_1498723757080058_4934001230417832247_n Photo © https://www.facebook.com/lebeaumarchais

Un petit reportage photo sur ce lieu festif et convivial vous attends sur ma page facebook Emilie Masterchef – cupkilleuse.fr, sur mon compte instagram Cupkilleuse et sur mon twitter avec le hashtag #lebeaumarchaisisgood Merci de votre aide, j’ai besoin d’un maximum de « like » et de retweet, plus j’ai de « like » et plus j’ai de chance de remporter un diner. J’inviterais l’un d’entre vous !

Sans-titre-1

Lors de cette soirée j’ai pu visiter les coulisses de ce beau restaurant de caractère contemporain, dans un lieu chargé d’histoire, et j’ai aussi pu participer à un petit atelier culinaire avec le chef Yann Devarieux. Nous avons préparé des œufs bénédictine saumon gravlax sauce hollandaise et une tombée d’épinards : su-ccu-lent ! Voici la recette ! Enjoy !

1513802_10152916354193588_7424196362549395093_n

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 filet de saumon
- 40 g de sucre
- 40 g de sel
- 5 g de baie de genièvres
- 2 cl de vodka
- 20 g d’aneth hachée
- 4 œufs entiers et 1 jaune
- 1 cuiller à café de jus de citron jaune
- 200 g de beurre
- 4 tranches de pain de mie
- 1 grosse poignée d’épinards
- 1 bouquet de ciboulette , pluche de cerfeuil
- sel, poivre concassé, piment d’Espelette

Préparation :

Faire mariner le saumon dans le sucre, le sel, les baies de genièvres, la vodka et l’aneth hachée. Laisser mariner pendant 2 jours.

Faire chauffer une grande marmite d’eau vinaigrée pour faire pocher 4 œufs et préparer un cul de poule rempli d’eau froide et de glaçons.

L’eau doit frémir mais pas bouillir. Compter environ 6 minutes de cuisson puis sortir les œufs à l’aide d’une écumoire et les plonger dans la glaçante.  Ecailler les oeufs et les réserver pour le dressage.

Couper la ciboulette très finement.

Pour la sauce hollandaise, mélanger les ingrédients et les monter comme un sabayon en les fouettant sur le feu.

Allumer le four à 180°C. Faire griller les tranches de pain de mie. Et les détailler à l’aide d’un emporte pièce rond à la taille de votre assiette.

Préparer la tombée d’épinards : faire mousser un peu de beurre dans une poêle chaude y jeter les épinards et les faire sauter rapidement. Saler en fin de cuisson.

Dans une belle assiette creuse déposer le pain de mie, les épinards, faire tenir l’œuf debout dessus, enrouler avec une tranche de saumon et napper de sauce. Saupoudrer de ciboulette ciselée, et de piment d’Espelette. Décorer avec une pluche de cerfeuil.

Mangez sans attendre !

Merci au restaurant Le Beaumarchais et à Angélique pour cette invitation.
Retrouvez le restaurant Le Beaumarchais sur Facebook Instagram et Twitter et sur leur site web ici.

Le Beaumarchais est ouvert 7j/7 du dimanche au jeudi de 9h00 à minuit les vendredis et samedis de 9h00 à 2h00

Le Beaumarchais
19-21 Boulevard Beaumarchais
Paris 4ème
M° Bastille ou Chemin Vert

RDV le 13 décembre : Atelier cupcakes chocolat marrons et vanille pour les petits gourmands au Pop Corn Café

Chers amis j’ai le plaisir de vous annoncer qu’un atelier cupcakes est prévu au Popcorn Café mercredi 26 mars à 16h, 21 ter, avenue Pierre Sémard, 95250 Beauchamp (RER C Gare de Montigny Beauchamp). Nous réaliserons des CUPCAKES au chocolat, cœur crème de marron, chantilly à la vanille. Cet atelier est ouvert aux enfants. Infos et réservations sur place ou par téléphone 01 34 50 69 78. Prix 39 euros.

flyer-atelier-cupcakes6-prl

Cheescake au combava

2014.11.27-cheescakecombava

Ingrédients (pour 6 petits cheesecakes)

Pour le sablé spéculoos :
- 150 g de spéculoos
- 65 g de beurre de cacao

Pour l’appareil à cheesecake :
- les zestes d’un combava
- 300 g de philadelaphia
- 90 g de sucre semoule
- 80 g d’œufs
- 25 g de crème fraiche épaisse
- 2 g de gélatine
- 20 g de jus de combava

Préparation :

Réduire le spéculoos en miettes. Faire fondre le beurre de cacao et mélanger les deux. Étaler sur une plaque entre deux papier sulfurisé, et laisser prendre au frais.

Préparer l’appareil à cheesecake : commencer par zester le combava. Dans la cuve de votre robot verser le philadelphia et les zestes et détendre le tout grâce à l’outil fouet. Mettre la gélatine à ramollir dans un peu d’eau froide. Presser le jus du combava et le faire tiédir quelques secondes au micro-onde. Ajouter la gélatine bien égoutter et remuer pour la dissoudre. Dans la cuve du robot : ajouter le sucre à vitesse moyenne. Lorsque celui-ci est bien incorporé ajouter les œufs petit à petit tout en continuant de fouetter, puis la crème fraiche et enfin le jus de citron et la gélatine. Mouler dans des petits cercles ou des moules en silicone. Cuire 35 à 40 minutes à 85 degré (four préchauffé).

Pendant ce temps détailler des cercles de sablés à l’aide d’un emporte-pièce.

Une fois cuits, laisser refroidir et faire prendre les cheesecakes au frais au moins 12 heures pour les démouler plus facilement. Démouler les cheesecakes sur le sablé.

Petits gâteaux secs sablés cookies décorés à la glace royale pour Noël

 2014.11.24-biscuitsdenoel

Ingrédients (pour une trentaine de sablés)
Pour la pâte à cookies
- 125 g de beurre
- 110 g de sucre semoule
- 30 g d’oeufs
- 205 g de farine
- 1/2 cuiller à café de cannelle

Pour la glace royale :
- 70 g de blanc d’œufs
- 300 grammes de sucre glace
- 1 filet de jus de citron
- Colorants alimentaires

2014.11.24-biscuitsdenoe2l

Préparation :

Préparer la pâte à gâteaux secs. Dans la cuve de votre batteur mettre le beurre et le sucre et mélanger avec l’outil « palme »  jusqu’à obtention d’une texture crémeuse. Ajouter l’œuf battu. Puis la farine et la cannelle. Lorsque vous obtenez une boule arrêter de mélanger. Aplatir légèrement la boule de pâte, la filmer, et réfrigérer 2 heures.

Préchauffer le four à 180°c.
Fariner le plan de travail et abaisser au rouleau la pâte à environ 0,5cm d’épaisseur.  Utiliser des emporte-pièces pour découper la pâte en différentes formes. Placer les petites formes sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Réfrigérer 10 minutes pour que les biscuits conservent bien leur forme. Enfourner 9 minutes (les sablés doivent être à peine dorés). Sortir la plaque, laisser reposer 1 minute et faire refroidir les sablés sur une grille. Les cookies sont prêts à être décorés.

Pour la glace royale : Dans un cul de poule verser les blancs d’œufs. Ajouter un filet de citron. Incorporer la moitié du sucre glace tamisé. Mélanger au fouet et ajouter le reste du sucre. Mettre au point si nécessaire en ajoutant encore du sucre si la glace royale est trop liquide. Diviser la pâte en deux : d’un côté un tiers de glace royal épaisse (qui servira aux contours), et les deux tiers restant plus souple (pour les intérieurs). Mettre au point les deux glaces. Préparer les mélanges avec des colorants alimentaires.

Pour dessiner les contours du glaçage, utiliser une poche à douille avec une douille décor unie n°1 (la plus petite).  Le glaçage du contour doit avoir la bonne consistance, c’est à dire qu’il doit avoir assez de tenue pour conserver sa forme lorsque l’on dessine un trait à la poche à douille, mais pas trop ferme, sinon le glaçage sera difficile à travailler à la poche. Délimiter les contours de la surface à glacer en traçant une fine bordure. Puis, une fois cette bordure sèche, remplir l’intérieur avec la glace royale plus souple. Utiliser des flacons à décor souple. A l’aide du flacon décor, recouvrir le biscuit de glaçage en partant de l’extérieur vers le centre. Veiller à ne pas trop verser de glaçage. Laisser sécher toute une nuit.